Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
Vous et le métal... vous en êtes où ?
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum des Éternels Index du Forum -> L'Antre du Troll Mélomane [Discussions]
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
barbapopo
Fantomaths


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 5528

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2014 21:47    Sujet du message: Vous et le métal... vous en êtes où ? Répondre en citant

Ca couve un peu sous les récents accrochages, et le visage général du forum : le temps passe, tout le monde change, tout le monde évolue... y compris vis-à-vis de notre (soi-disant) plus petit dénominateur commun : le métal.


Alors ? Là, en 2014, vous en êtes où, vous ?



Personnellement, après trois relances, je viens de recevoir une lettre du magazine Rock Hard, se désolant que je ne me sois pas réabonné.
J'ai réfléchi, j'ai parcouru la longue liste des numéros précédents... des couvertures, des interviews et des chroniques qui en général ne m'intéressaient absolument pas, et que j'ai même à peine parcourues... et je me suis dit : bah non.
Une page s'est tournée, depuis quelque temps déjà.

J'avais déjà fait un post à ce sujet, mais j'enfonce le clou. Oui, j'écoute encore du métal. Mais non, je n'ai plus aucun élan vers ce genre, quel que soit le style.

C'est-à-dire que j'écoute encore "mes" vieux groupes, et que je suis tout à fait prêt à acheter leurs sorties à venir (le prochain Machine Head, le prochain Nile, le prochain Fear Factory, Ok).
Mais a priori, je n'ai plus aucune envie d'aller vers des trucs nouveaux dans le métal, ni même d'explorer certaines branches que je connais mal.
Je ne sais pas, il y a une étincelle qui s'est éteinte ; la curiosité n'est tout simplement plus là.




Et puis franchement, quand je vois les pochettes à tête de mort, les lettrages black-metal, les descriptifs de trucs ultra violents, ou ultra doom, ou ultra dépressifs, le djent à deux balles, toutes les merdes suédoises formatées... non, ça ne réveille rien en moi...


C'est bien simple, toutes mes découvertes marquantes de ces derniers mois, se situent soit dans les vieilleries, soit dans la sphère indépendante / alternatif - qui pour le coup me paraît beaucoup plus vivace, et garde ce côté "continent à découvrir" que le métal avait pour moi au commencement.

Là, oui : je prends un malin plaisir à y aller au hasard, à mater des clips sur YouTube et à m'acheter des albums sur la foi d'une seule écoute, ou d'un article de NewNoise (cf St Vincent, Wye Oak, Christine & The Queens, Hundred Waves que je n'ai pas encore trouvé, etc.)
A chaque fois, j'ai l'impression d'ouvrir une porte sur un monde différent, avec ses couleurs et ses formes bien à lui.
Pas le n-ième groupe "thrash" ou "speed melo" ou "heavy" ou "death melo" ou que sais-je encore, styles dont le nom m'évoque à lui seul un chewing-gum mâché depuis trois mois.


Bon, enfin bref : je traîne encore mes guêtres ici, et j'écouterai certainement du "hard rock" jusqu'à la fin de ma vie. Mais pour le moment, le métal et moi, c'est plus un vieux pote avec lequel on se raconte toujours les mêmes histoires, qu'un nouvel ami avec qui plein de choses restent à découvrir.


Et vous ??


Dernière édition par barbapopo le Lun 15 Sep 2014 11:46; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tabris
She_Ra Princess of Bretz'Hell


Inscrit le: 06 Juin 2012
Messages: 1700

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2014 22:01    Sujet du message: Répondre en citant

Perso, je ne suis pas ici exclusivement pour le metal (<= vilaine progueuse ! metal, prog, rock, dit la charte ! lol - Vraiment de belles découvertes ici ! Dans tous les styles abordés). Mais pour moi, c'est un genre qui exprime des émotions avec plus d'intensité qu'aucune autre musique et c'est ce qui me plait, ce que je recherche par dessus tout. Pas le temps en effet d’appréhender tout ce qui se fait dans le genre au jour d’aujourd’hui, j'ai plutôt tendance à me plonger moi aussi dans de vieux coucous, peut être parce qu'avant de prétendre vouloir maitriser un sujet, on commence par les bases ? Je suis trop verte encore :) Mais j'ai le temps, tout le temps, et la matière reste riche et belle, attractive. Non, pas fini, de loin pas, tout à découvrir, avec une avidité bien pesée, parce que j'aime surtout à bien m’imprégner de ce que j'écoute, bien ajuster ce que je ressent sur chaque morceau que je découvre :)
_________________
"Nous ne sommes le plus souvent en contact qu'avec l'idée que nous nous faisons des êtres, c'est-à-dire leur irréalité"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sven
Death 'n' Troll Dokthor


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 20266
Localisation: Trapped in a corner

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2014 22:02    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai toujours la foi! Comme je le disais ailleurs, cette année est un peu décevante pour moi, mais je découvre toujours des choses qui me font vibrer, et je ne désespère pas (encore?). Toutes les branches sont susceptibles de m'attirer, et j'avoue n'être que très très rarement motivé à l'idée d'écouter autre chose. Il manque toujours un truc dès que je sors de la sphère "metal" au sens large (comprendre par là que le rock prog en fait quand même partie...). N'ayant que très peu de discussions musicales en dehors du forum et de ce que je lis sur Internet, je n'ai pas beaucoup de raisons de sortir de ce petit monde.

Par contre, là où je partage le "ras le bol" de popo, c'est quand je vois et j'entends les métalleux discuter pendant les concerts par exemple... Je n'ai jamais eu l'envie ou le besoin de m'assimiler à la population métalleuse (pantalon noir, chaussures noires, maquillage iveul, t-shirts méchants, bracelets à clou, etc...). Après, je ne juge pas, juste que ça ne m'a jamais intéressé, et que je trouve ça de plus en plus cliché, jusque dans les discussions axées musique que j'intercepte au décours d'un couloir dans une salle de concert. Mais ça me fait le même effet avec des cinéphiles qui parleraient cinéma, je pense que c'est assez général, en fait!

Donc c'est loin d'être fini entre le metolz et moi, mais par contre je ne me suis jamais senti aussi éloigné du fan de metolz de base (celui qui pue la sueur, qui pogote à ne plus savoir quoi en faire, celui qui gueule tout le temps et partout au Hellfest, celui-là!)
En gros, j'aime le metolz, mais pas les métalleux. Sauf les Éternels!

\m/
_________________
Je suis une outre!!!

Not giving a fuck is awesome!
Jon Lajoie
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
TheDecline01
Sombre W.C.


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 9133
Localisation: Unda da showa

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2014 22:06    Sujet du message: Répondre en citant

M'est avis, si t'as l'impression de découvrir de nouveaux mondes avec les albums d'alternatif/indé et plus avec le metal, c'est que t'es vraiment saoulé du metal. Pas spécialement qu'une scène soit plus vivace que l'autre.

Perso, moi et le metal on va bien. J'ai envie de découvrir encore et tout le temps. J'ai plus de mal avec la chronique, mais l'envie de découverte est vivace. Je pioche dans le vieux pour me surprendre d'avoir encore loupé des trucs, et dans le nouveau pour voir où va le genre. Et plutôt que de metal, je parlerais de black metal, vu que famille oblige, j'ai moins de temps pour la musique, donc beaucoup moins envie d'ouvrir mes horizons.
_________________
Bonjour, je m'appelle dick et j'en ai vraiment une petite.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Metalyogi
Disco Queen


Inscrit le: 14 Aoû 2007
Messages: 2842
Localisation: Rouen

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2014 22:23    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai toujours écouté autre chose à coté du metal, surtout en chanson francophone,folk, punk...
Selon les périodes, je peux m'éloigner ou me rapprocher de l'un ou de l'autre. C'est vraiment selon l'envie, selon l'actualité.
L'actualité c'est super important pour moi. Comme je l'ai déjà dit souvent je ne regarde que peu dans le rétro, préférant me concentrer sur le présent et dénicher les futurs grands de demain au lieu de pleurer les anciens.
Et donc quand l'actualité metal est assez pauvre, je vais un peu plus m'aventurer vers d'autres styles.

Je me rend pourtant compte que j'écoute finalement bien plus de metal qu'avant. Vu que je fréquente surtout des forums metal, que tous les jours je fais un petit tour voir les nouveautés sur getmetal.org, j'ai évidemment bien plus de chance de dénicher des nouveautés metal et il y a encore beaucoup de vie dans cette scene, beaucoup de petits jeunes qui savent créer des choses qui butent.
Mais finalement si je n'écoute pas autant d'autres choses que du metal, c'est par manque de sources pour en découvrir.. Je fréquente pas mal Sens Critique mais je ne me reconnais pas trop dans les tops généraux du site (mais encore une fois, ca me permet de suivre un peu l'actualité) mais il me manque clairement des sites qui me permettraient de découvrir d'autres artistes non metal.
_________________
Mon profil Last FM
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
belzaran



Inscrit le: 15 Sep 2009
Messages: 455

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2014 22:28    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis tombé dans le metal il y a plus de 10 ans et mon intérêt pour le genre n'a jamais été aussi vivace qu'aujourd'hui. Il faut dire qu'avoir commencé à chroniquer pour les Eternels m'a permis de découvrir des groupes que j'aurais jamais trouvé de moi-même.

J'ai eu un gros passage à vide au tout début quand le neo commençait à m'ennuyer profondément et j'avais alors rencontré Machine Head. Ensuite, nouveau passage à vide après avoir découvert Tool. Du coup, tout me paraissait nul. Mon intérêt a alors été relancé par le speed metal où j'ai accepté une musique ultra directe et mélodique. La pop du metal quoi !

Régulièrement, j'adhère à un nouveau genre qui me correspond. J'ai du mal à me passer du metal car j'ai besoin d'énergie et d'intensité dans la musique, mais aussi de complexité et d'éléments progressifs. Et dans le metal, y'a bon.
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Seosamh
Metal Besher'Hell


Inscrit le: 12 Aoû 2007
Messages: 2960
Localisation: Limoges

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2014 23:30    Sujet du message: Répondre en citant

Je me retrouve pas mal dans le post de Popo.
Quand je vois les noms de groupes, leurs photos, leur discours, ça me donne absolument pas envie. Et quand je pose une oreille dessus, j'ai l'impression d'avoir déjà entendu ça des dizaines de fois, sauf qu'en plus je ne ressens absolument rien, je trouve toujours ça trop froid, trop propre, trop lisse, un électrocardiogramme plat, quoi.
Bien sur j'aime toujours les groupes que j'ai découvert avant, mais même là, y'en a un bon nombre qui est passé à la trappe et que je n'arrive plus à aimer aujourd'hui et ceux que j'aime toujours, je les écoute moins souvent.
A côté de ça je me suis toujours intéressé à d'autres styles de musique, mais depuis quelque temps mon intérêt a encore grandi et je me retrouve à écouter et aimer des styles que je n'écoutais pas forcément avant.

Donc le metal aujourd'hui, je dis toujours oui, mais il faut pour cela que je tombe sur des albums qui m'intéressent, et ça ça n'arrive que trop rarement.
_________________

Divine Side | Exorcizer

"L'auditif, c'est moins visuel" (® & © Doomy)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pistolero



Inscrit le: 31 Mar 2008
Messages: 2009

MessagePosté le: Lun 15 Sep 2014 0:06    Sujet du message: Répondre en citant

Je dirais, pour ma part, avoir davantage de recul depuis quelques mois avec la musique en général, surtout que 2014 est une année pas extra pour le moment. Je suis toujours content de découvrir un nouveau groupe à l'occasion, mais je ne suis plus dans une recherche quasi frénétique comme avant, à cliquer sur tous les liens possibles, à lire un max de chroniques à la recherche DU groupe etc. Une part de moi me fait relativiser l'importance de tout ça, et c'est comme si je me "détoxiquais" peu à peu et que mon besoin d'écouter régressait. Quand je suis en bagnole, je mets souvent d'abord la radio, et si rien ne me botte, je cherche un album...
Par contre, quand je mets de la musique, le metal garde ma préférence en ce qui concerne la famille rock au sens large. Aucun autre sous-genre ne s'y est substitué.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
anoraknophobic
Clakmonfricomaniac


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 3038

MessagePosté le: Lun 15 Sep 2014 9:30    Sujet du message: Répondre en citant

Pareil que Popo. Jusqu'à il y a 4 ou 5 ans j'achetais régulièrement Rock Hard et j'écoutais beaucoup de métal, mais depuis beaucoup moins. A part mes groupes fétiches, je n'achète plus aucun album en physique et j'écoute des styles beaucoup plus variés.
_________________

Chroniques du Léviathan : blog comics, mangas, jeux vidéo
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
S1phonique
Chauve No Mercy


Inscrit le: 08 Mar 2013
Messages: 5535
Localisation: pas très loin du Stade de France.

MessagePosté le: Lun 15 Sep 2014 9:42    Sujet du message: Répondre en citant

Bien sur je n'écoute pas du grind ou du death à longueur de journée et quand vraiment je m'aventure en dehors de la sphère rock je reste sur des trucs découverts lorsque mon oreille s'initiait à pas mal de genre (pop / pop Rock / de la variété franchouillarde anthologique / Bob et diverses compil' associées à ces genre).
Madame S1pho étant à l'opposé musical, mon oreille a droit à d'autres rythmes de temps à autres (plutôt caraïbe).

Malgré ces sons (parfois très bon) et même avec tout ce qui est posté ici dans les genres autres, je n' accroche pas ou plutôt me rend compte que seule l'actualité sélective metal m’intéresse.

Au final et depuis le collège je n'ai jamais cessé d'aimer le rock, puis le hard rock, puis le metal etc.. : la musique en premier puis voir cette musique en concert.

Quand je me repasse ce matin deux bonnes vieilles poutres ou que je me rend compte que j'ai hate d'écouter le nouveau cannibal Corpse ou de tomber sur une bonne surprise, la réponse sur le "j'en suis où avec ce genre musical" est évidente.

Ayant en plus la chance de pouvoir écouter de la musique en bossant lorsque je suis à mon bureau, j'ai ma dose quotidienne. Et lorsque les semaines sont faites de déplacements et de pas mal de points/réunions/ateliers etc.. C'est toujours du metal que je passe en prem's quand je le peux.
_________________
Swing it, shake it, move it, make it ;Who do you think you are?
Trust it, use it, prove it, groove it ;Show, how good you are !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
MisterPatate
Six Frites Under


Inscrit le: 31 Mar 2009
Messages: 2489

MessagePosté le: Lun 15 Sep 2014 13:28    Sujet du message: Répondre en citant

Moi j'écoute du Metal. Tout le temps, mis à part de rares exceptions (et elles se font de plus en plus rares). Et est-ce que j'ai l'impression de tourner en rond ou de m'emmerder ? Non. Que ce soit dans les grands classiques usés jusqu'à la corde et connus par coeur ou dans certaines nouveautés qui arrivent encore à me retourner (le dernier Xerath, genre), le Metal me transporte tous les jours, que je sois triste, heureux, en colère ou fatigué.

Metal Will Never Die, comme disait l'autre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
merci foule fête
Sex, Drugs & Cyril Rool


Inscrit le: 19 Juil 2012
Messages: 3165
Localisation: Colères banlieue sud

MessagePosté le: Lun 15 Sep 2014 14:12    Sujet du message: Répondre en citant

La période de désintérêt dont parle popo, je l'ai connue il y a dix ans à peu près et elle a duré... Jusqu'à la découverte de ce forum (et d'un improbable HS des Inrocks consacrés au metal. Blink ). Il aura fallu un stage pro et de l'ennui à tromper après les cours pour que les choses reprennent.
Entre temps, j'ai eu le temps d'explorer la sphère indie-rock (ça veut pas dire grand chose mais tout le monde comprend que ce n'est pas U2 et Jenifer).
Du coup, les découvertes se sont un peu rééquilibrées mais je reconnais que le metal n'est pas majoritaire - cette année s'annonçant franchement décevante. Ceci dit, pendant presque 10 ans, la part "metal" de mes découvertes était égale à zéro...
Bilan d'étape (comme diraient mes chefs) : l'esprit de découverte est revenu mais le rythme des découvertes reste irrégulier.
_________________
"[...]- le rythme véritable ne vient jamais de la répétition qui pourtant le prépare, mais du surgissement de l'étrange, d'un plan oblique à l'attention [...]" Alain Damasio - La Horde du Contrevent


Dernière édition par merci foule fête le Lun 15 Sep 2014 23:36; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crom-Cruach



Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 611

MessagePosté le: Lun 15 Sep 2014 18:31    Sujet du message: Répondre en citant

Moi le Metal, j'en ai quasi pas écouté pendant presque 10 ans à part SLAYER et ENTOMBED.

Depuis, j'ai été recruté (récemment) par Hard Rock Mag...
Y'a que les vieux punks moisis qui ne changent pas d'avis.

Je n'écoute pas grand chose d'autre que des musiques bruitistes, et un peu de folk mystico païenne.
Exit le reggae, le rap et la zic ethnique à part quelques génies comme Rabih Abou Khalil, et des BO de films.

Et l'âge n'arrange rien. Avec mes potes, je passe pour un intégriste forcené et irrécupérable : tant mieux !
Ma chérie a lâché l'affaire depuis déjà longtemps...
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
painlesslady
Pintless Poupoune of Steele


Inscrit le: 12 Aoû 2007
Messages: 3509
Localisation: Rockin' in The Free world

MessagePosté le: Lun 15 Sep 2014 20:13    Sujet du message: Répondre en citant

Sven a écrit:

Donc c'est loin d'être fini entre le metolz et moi, mais par contre je ne me suis jamais senti aussi éloigné du fan de metolz de base (celui qui pue la sueur, qui pogote à ne plus savoir quoi en faire, celui qui gueule tout le temps et partout au Hellfest, celui-là!)
En gros, j'aime le metolz, mais pas les métalleux. Sauf les Éternels!
\m/

Tout pareil !
Même si je ne suis pas toujours les sorties et nouveautés, je fais toujours des découvertes et c'est toujours le même plaisir d'explorer la vaste famille du métal. Sans compter mes albums favoris que je me passe régulièrement. Pas une semaine sans un petit Down ou Pantera au moins.
Je sors rarement du genre mais il m'arrive de flasher sur d'autres choses, souvent découvertes par hasard (comme Sólstafir ou Blues Pills récemment).
_________________
La pression sociale, c'est comme la courbe de poids. On l'encule.
©MisterPatate sur une idée originale de Winter
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Droom
Oslow


Inscrit le: 15 Fév 2012
Messages: 3419

MessagePosté le: Mer 17 Sep 2014 22:04    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
C'est bien simple, toutes mes découvertes marquantes de ces derniers mois, se situent soit dans les vieilleries, soit dans la sphère indépendante / alternatif - qui pour le coup me paraît beaucoup plus vivace, et garde ce côté "continent à découvrir" que le métal avait pour moi au commencement.


Je me reconnais dans cette citation de Popo.

J'ai toujours aimé le metal (ou des sonorités proches) depuis que je m’intéresse à la musique. C'est encore le cas aujourd'hui. Ce sera le cas demain. Ceci étant, je n'ai jamais écouté de metal à l'exclusion de tout le reste. J'ai besoin du reste. Tout simplement car, comme j'ai l'habitude de le dire, mon paysage intérieur est changeant comme l'est le ciel Normand.
Et le metal, seul, ne peut pas contenir tous le spectre émotivo-musical dont j'ai besoin/envie.

J'ai ce statut bâtard : avec des metalleux, je n'en suis surtout pas un ; avec des gens lambda, si. Jamais à sa place, le type, ce qui me convient très bien.

En ce moment, et depuis quelques mois déjà - mettons le début de l'année - je suis peu attiré par le metal. Bien sur, quelques disques font exceptions (Saor, Primordial...). Mais dans l'ensemble, le metal ne m'attire pas autant qu'à une époque (proche). J'ai, par exemple, arrêté d'écouter les groupes présents dans les news VS. Je ne lis même plus les news VS en ce moment. L'impression d'avoir fait le tour du sujet. Je sais pourtant pertinemment que le pic d’intérêt reviendra. Tout est question de circonstances.

Mais finalement, je pense que mon pic d'ébahissement devant le genre est derrière moi. Au moins avant longtemps. Mine de rien, et même si j'ai beaucoup de lacunes, je vois plutôt bien à quoi correspond chaque sous-genre. Il devient difficile de me surprendre. Pas de me plaire, en revanche. Et heureusement.

On reparle de tout ça lors du top de fin d'année, qui sera très peu metal pour le coup, mais dont le genre ne pourrait pas non plus être absent.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Winter
Hibernatus


Inscrit le: 10 Fév 2012
Messages: 8506
Localisation: Madriz, Spain

MessagePosté le: Mer 17 Sep 2014 22:33    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai essayé de me détacher du metal à deux occasions. M'en détacher un peu comme un gars essaye de se détacher d'une meuf dont il est éperdument amoureux. Autant dire que les deux fois, ça a été un échec.
J'ai une relation un peu compliquée avec une certaine frange de groupes ceux qui vouent un culte au grand cornu de mes deux.
En ce moment, ça va, j'assume. Et de toute façon, le metal, c'est ma vie musicale, point. En mode black, death, doom, prog, selon les moments, mais c'est ma vie musicale.
Ca ne m'empêche pas d'aller voir à droite et à gauche, mais bon, j'y reviens toujours.
Et puis, comme dit Patate, Metal never dies quoi.
_________________
"Il parait qu'ils ont progressé sur scène. C'est vrai ? On m'a dit que depuis quelques temps, en concert, Myrath s'affine." Pingouin
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TupacPromo



Inscrit le: 23 Mai 2012
Messages: 118

MessagePosté le: Jeu 18 Sep 2014 8:49    Sujet du message: Répondre en citant

Moi, je sais plus où je l'ai mis. Doit être rangé sous une de mes piles de Twiztid ou Snoop Dog...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
S1phonique
Chauve No Mercy


Inscrit le: 08 Mar 2013
Messages: 5535
Localisation: pas très loin du Stade de France.

MessagePosté le: Jeu 18 Sep 2014 8:59    Sujet du message: Répondre en citant

on sait qui sont les TrVe du .....Metal maintenant :)
_________________
Swing it, shake it, move it, make it ;Who do you think you are?
Trust it, use it, prove it, groove it ;Show, how good you are !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
DarkSchneider



Inscrit le: 23 Sep 2007
Messages: 2431
Localisation: Saint-Michel-sur-orge (91)

MessagePosté le: Jeu 18 Sep 2014 12:02    Sujet du message: Répondre en citant

Sans surprise : I keep the faith.

Je n'ai pas toujours écouté du metal avec la même intensité, la même ferveur, mais je n'ai jamais cessé d'en écouter. Impossible de m'en lasser, tant le genre me semble être d'une profondeur insondable. Il y'a tant à découvrir dans chaque genre... Et puis en plus, avec le temps, on s'ouvre à d'autres styles, on est moins monomaniaque (en tout cas, c'est mon cas). Un détour vers d'autres styles (de la musique rock essentiellement pour moi), ne peut que être bénéfique. C'est avec un plaisir encore plus grand que l'on revient vers le metal.

Bien que je consomme une quantité non négligeable de mp3, je n'ai jamais été un boulimique. J'ai toujours laissé de côté des pans importants du metal, des groupes qui sont considérés comme des classiques. Je m'y suis toujours dit que j'aurais bien le temps un jour de me pencher dessus. D'autant que je suis du genre à approfondir mes écoutes et à revenir systématiquement à mes classiques. Donc quand je découvre un nouveau pan de la culture metal, cela ne peut se faire au détriment de ce que j'aimais avant, et donc, forcément, ça me prend beaucoup de temps. Mais au moins je sais qu'il me reste encore plein de trucs à découvrir dans le futur.

Récemment, je me suis replongé dans les classiques du black metal norvégien...et c'est du bonheur! (si si, vraiment). J'ai aussi retenté l'écoute de Death (le groupe), et je reste toujours globalement aussi indifférent (au point même que je n'en comprends pas la cultitude).

Bref, j'ai quoi de faire, largement, même si je ne m'intéresse que de façon très parcellaire aux nouveautés.
_________________
http://metal.nightfall.fr/index.php
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Crom-Cruach



Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 611

MessagePosté le: Jeu 18 Sep 2014 19:22    Sujet du message: Répondre en citant

Winter a écrit:

Ca ne m'empêche pas d'aller voir à droite et à gauche, mais bon, j'y reviens toujours.


A "gauche" tu déconnes là ?
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum des Éternels Index du Forum -> L'Antre du Troll Mélomane [Discussions] Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island | Traduction par : phpBB-fr.com | Designed & images by Kooky