Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
De l'importance de la prod d'un album
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum des Éternels Index du Forum -> L'Antre du Troll Mélomane [Discussions]
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
TheDecline01
Sombre W.C.


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 9133
Localisation: Unda da showa

MessagePosté le: Ven 07 Sep 2012 15:16    Sujet du message: Répondre en citant

Gazus a écrit:
Est-ce qu'on parle du même type de compression ? Tout traitement est "destructeur", vu qu'il modifie le signal de base. Mais ça n'a rien à voir avec la compression utilisée pour le mp3 et compagnie, c'est deux choses totalement différentes.
En studio (et même en live), la compression varie selon le type de compresseur, peut être soit à intérêt purement pratique (réduire les écarts de dynamique trop élevés, du genre une grosse caisse où l'un des pieds est plus faible que l'autre) mais aussi artistique (donner du punch à des éléments percussifs, apporter une couleur particulière selon la bécane utilisée...). Y a rien de vraiment "destructeur", donc.
Et en mastering donc, c'est pareil, la qualité globale fréquentielle (si c'était la question) n'est aucunement affectée.


Oui c'était bien la question. Pas destructeur au sens mp3 donc compressé du terme, mais destructeur en terme de... rendu de la musique. Je veux dire, un album trop compressé au niveau dynamique, est-ce aussi agréable à écouter qu'un album où au contraire on laisse de la dynamique (et je parle de "bonne" dynamique, pas parce qu'un des zicos ne joue pas toujours au même volume) ? Parce que quand on voit les courbes de fréquences (et on entend) des albums actuels, tout est à fond quasiment. Je me dis que ça doit quand même faire mal aux oreilles.
_________________
Bonjour, je m'appelle dick et j'en ai vraiment une petite.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Gazus
SID Errant


Inscrit le: 11 Aoû 2007
Messages: 6589
Localisation: Yvelines

MessagePosté le: Ven 07 Sep 2012 15:43    Sujet du message: Répondre en citant

dupinguez a écrit:
C'est peut-être un peu hors sujet, mais j'aimerais bien que tu développes là-dessus, ça m'intéresse hautement. Quelle est la part de travail de l'un et des autres là dedans?


De ce que j'avais compris (en même temps c'était durant un cours sur l'illustration musicale au cinéma où je ne dormais jamais), il compose les thèmes et les suites d'accords qui vont avec (en gros mélodie + basse). Tout le reste, arrangements et orchestration est fait par d'autres mecs dont c'est le boulot. En plus parfois de musiques additionnelles (Harry Gregson Williams pour The Rock, par exemple, voir la liste du crew sur imdb).
Le problème de pas mal de compositeurs actuels (Zimmer, Elfman, Serra) est qu'ils ne viennent souvent pas du monde de la musique classique mais de la musique pop (Zimmer est un autodidacte qui a connu son premier succès avec les Buggles - où Trevor Horn a fait le plus gros du boulot si ne ne me plante pas -, Elfman a fait Oingo Boingo). D'où de grosses lacunes en terme d'orchestration (connaissance des tessitures, règles élémentaires de l'harmonie, etc). Les arrangeurs et orchestrateurs sont là pour palier ces lacunes, au final ce qui importe le plus à l'oreille lambda, c'est le thème, à eux de l'enrober de la plus belle manière.
Une anecdote qui me fait toujours marrer concerne la musique du Grand Bleu, je crois. Elle a été composée en amont en MAO par Éric Serra. Une fois les partitions imprimées et données aux arrangeurs en plein studio, ceux-ci se sont rendus compte que certaines parties étaient tout bonnement injouables, car souvent hors tessiture d'instrument. Ils ont dû congédier les musiciens quelques heures, qui, une fois de retour ont retrouvé deux mecs à genoux sur le sol, un stylo dans une main, une partoche dans l'autre, en train d'essayer de sauver les meubles et une paquet d'autres feuilles volantes autour d'eux.
En gros.


Dickie > Petite correction déjà, les courbes de fréquences ça ne peut pas concerner la dynamique, vu que fréquence = note. Mais je vois l'idée.
Une compression trop forte sera clairement moche et étouffera le son. Donc oui il y aura un côté "destructif" ou plutôt d'altération du mixage.
Le "bon" mastering (comme celui de la galinette cendrée), consistera effectivement à compresser l'ensemble du morceau, néanmoins sans que cela ne soit trop audible (mes profs en cours de mastering me conseillaient de ne pas dépasser 3db en terme de réduction de dynamique, au delà ça commence à bien s'entendre).
Ensuite il n'y a pas que la compression qui rendre dans le cadre du mastering, il y a aussi, entre autres, l'equalisation, qui peut parfois permettre de gagner en clarté ou encore de laisser plus de place à l'augmentation du volume général sans atteindre la saturation, en baissant certaines plages de fréquences qui bouffent trop de place. Et ainsi éviter de trop compresser.

Sven a écrit:
Tu vas détruire le mythe des compositeurs de musique classique? Et Wolfgang et Ludwig, ils ont tout fait sur Cubase aussi? :(

La blague mise à part, Wolfgang, Ludwig et même Johan Sebastian avant eux étaient de purs cracks en harmonie, orchestration et tutti quanti.
De nos jours, John Williams, par exemple est un très bon orchestrateur en plus d'un chouette compositeur, même si je ne suis pas fan (d'autant qu'il se répète pas mal à la longue).
_________________

Le plus dur dans cette rupture, c'était pas tant l'effacer de ma vie, c'était surtout effacer les 4 To de film porno qu'on avait tourné tous les deux. Multicam, 1080p, son 5.1... Y avait plus de place sur le disque dur après la séquence d'intro. Mais une si belle séquence d'intro. J'allais pas effacer ça.


Dernière édition par Gazus le Ven 07 Sep 2012 15:49; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
TheDecline01
Sombre W.C.


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 9133
Localisation: Unda da showa

MessagePosté le: Ven 07 Sep 2012 15:48    Sujet du message: Répondre en citant

Oki

Et toi d'ailleurs, si tu avais tous les moyens dont tu rêves à ta disposition, ton album de Human Vacuum, tu le mixerais/masteriserais comment ?
_________________
Bonjour, je m'appelle dick et j'en ai vraiment une petite.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Gazus
SID Errant


Inscrit le: 11 Aoû 2007
Messages: 6589
Localisation: Yvelines

MessagePosté le: Ven 07 Sep 2012 15:52    Sujet du message: Répondre en citant

Quelque chose entre City de SYL et Three Dollars Bill de Limp Bizkit.
Puis je me rendrais compte que ça ne colle pas à la musique pour le côté SYL. Du coup, plutôt Three Dollars Bill mais en sûrement moins roots/crade, vu que même si le style est proche, ça n'est pas le même groupe, pas la même énergie, ni la même démarche.
_________________

Le plus dur dans cette rupture, c'était pas tant l'effacer de ma vie, c'était surtout effacer les 4 To de film porno qu'on avait tourné tous les deux. Multicam, 1080p, son 5.1... Y avait plus de place sur le disque dur après la séquence d'intro. Mais une si belle séquence d'intro. J'allais pas effacer ça.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
TupacPromo



Inscrit le: 23 Mai 2012
Messages: 118

MessagePosté le: Mar 18 Sep 2012 16:30    Sujet du message: Répondre en citant

City est hallucinant, en effet, au niveau prod... Un mur... du coup, dur à écouter en entier, je trouve.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Winter
Hibernatus


Inscrit le: 10 Fév 2012
Messages: 8506
Localisation: Madriz, Spain

MessagePosté le: Mar 18 Sep 2012 18:02    Sujet du message: Répondre en citant

L'histoire du mur, ça me fait penser à The Grateful Dead. Ils ont toujours dit avoir un son spécial.
J'aime bien ce groupe, mais je ne vois rien de si révolutionnaire. L'était-ce pour l'époque ?
_________________
"Il parait qu'ils ont progressé sur scène. C'est vrai ? On m'a dit que depuis quelques temps, en concert, Myrath s'affine." Pingouin
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TupacPromo



Inscrit le: 23 Mai 2012
Messages: 118

MessagePosté le: Mar 18 Sep 2012 19:22    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne sais pas en effet.
Par contre, côté révolutionnaire, ils étaient bien en avance sur les problématiques de bootlegs/téléchargement, etc. : à chaque concert, il y avait une zone dédiée pour les fans qui souhaitaient enregistrer (une forme de geeks de l'époque, quoi), et qui pouvaient diffuser leurs enregistrements derrière.
Ca a donné lieu à la création du site www.archive.org qui contient énormément de contenu soit du domaine public soit sous licence de libre diffusion. Je les remercie chaque jour vu l'usage que j'en fais !!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum des Éternels Index du Forum -> L'Antre du Troll Mélomane [Discussions] Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island | Traduction par : phpBB-fr.com | Designed & images by Kooky