Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
L'ultime

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum des Éternels Index du Forum -> L'Antre du Troll Mélomane [Discussions]
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Tabris
She_Ra Princess of Bretz'Hell


Inscrit le: 06 Juin 2012
Messages: 1700

MessagePosté le: Sam 06 Sep 2014 15:37    Sujet du message: L'ultime Répondre en citant

Je rêve de me dire un jour : "cette musique est parfaite, c'est bon je peux casser ma pipe (façon de parler !), j'ai entendu ce qui me parle le plus, c'est parfait, ultime, je n'ai plus à chercher" !

Bien entendu, je risquerai effectivement de bien m'emmerder après ça, et de ne trouver que fadeur au reste du monde musical !! (pas de souci, j'ai encore laaaaargement du boulot en la matière lol)

Mais, n'est-ce finalement pas un peu la quête de tout fondu de musique ?! Alors, quels sont dans vos discographie, les prémices de ce bonheur musical ultime ? Les titres, les albums qui à vos yeux sont déjà uniques - pas juste bons !!! Mais sur-puissants - qui vous donnent le sentiment de délivrer LA musique qui vous ressemble, qui colle intimement à votre personnalité de façon quasi parfaite, et qui ma foi, vous clouent littéralement le bide au sol d'extase, vous laissent en état de transe complète.
_________________
"Nous ne sommes le plus souvent en contact qu'avec l'idée que nous nous faisons des êtres, c'est-à-dire leur irréalité"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Winter
Hibernatus


Inscrit le: 10 Fév 2012
Messages: 8506
Localisation: Madriz, Spain

MessagePosté le: Sam 06 Sep 2014 16:45    Sujet du message: Répondre en citant

Ben... au risque de me répéter un chouia... "The Cimmerian Years" de Thurisaz. Parce que c'est juste ce que je cherche dans le métal, que je n'ai pas encore détecté une seule note qui me ferait hausser un tant soit peu le sourcil. Ce truc mid-tempo, bourré de claviers, avec plein de voix différentes et de parties acoustiques.
Ca n'enlève pas que d'autres groupes ont été baucoup plus inventifs, mais pour moi c'est l'album "parfait".

Edith : s'il s'était agi de chansons originales, j'aurais rajouté "Blood" et "Filigree and Shadow" de This Mortal Coil. Comme il s'agit de reprises, bon, je suis plus réticent. Il s'agit néanmoins d'une forme de douceur et de mélancolie parfaite pour mes chtites oreilles poilues.
_________________
"Il parait qu'ils ont progressé sur scène. C'est vrai ? On m'a dit que depuis quelques temps, en concert, Myrath s'affine." Pingouin
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Metalyogi
Disco Queen


Inscrit le: 14 Aoû 2007
Messages: 2842
Localisation: Rouen

MessagePosté le: Sam 06 Sep 2014 17:12    Sujet du message: Répondre en citant

C'est impossible pour moi de répondre, car je pense qu'à force d'écoutes notre notion d'ultime évolue. Quand j'ai découvert le metal avec Angra, c'était ultime pour moi . C'était ultime parce que je ne connaissais rien de ce qui se trouvait encore derrière, car j'ai trouvé mieux ensuite et ainsi de suite.
Et puis ayant besoin de variété, je n’imagine pas une musique qui rassemble tout ce que j'aime en elle, c'est pour ca qu'on écoute des styles différents : parce que chacun nous procure des émotions différentes souvent non compatibles entre elles.
Sinon, Portal of I de Ne Obliviscaris est actuellement le truc auquel je pense quand je réfléchis à ta question. Mais c'est un instantané de ma vie. Un jour je vais finir par me lasser et aurait besoin de nouveaux horizons musicaux
_________________
Mon profil Last FM
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TheDecline01
Sombre W.C.


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 9133
Localisation: Unda da showa

MessagePosté le: Sam 06 Sep 2014 18:23    Sujet du message: Répondre en citant

Oui pareil que le yogi, nos goûts évoluant la notion d'ultime évolue. Mais je dois dire que il y a des albums qui depuis plus de 10 ans restent dans cette case pour mes esgourdes :

NoFX - The Decline

Oui, je radote, et alors, ça me fait du bien.

Deathspell Omega - Kénôse

Pour lui, j'ai vraiment eu l'impression (en fait, pour Dearhspell Omega tout court) que si je savais jouer de tous les instruments et que je composais parfaitement ce que j'ai dans la tête, ça donnerait ça ou un truc comme ça. Vraiment subjuguant comme sensation.

Ensuite, les autres ultimes mais qui n'apparaîtront pas ici car ce ne sont pas les albums qui sortiront spontanément dans ma tête, ce sont tous ces albums qui me font me sentir momentanément en communion avec la musique, cette impression de vivre littéralement dans un monde parallèle le temps de l'écoute (ou encore après), un monde dans lequel je suis pleinement moi sans restriction (ou la représentation de ce que je m'aimerais à être).

Par contre, impossible pour moi d'admettre un ultime absolu, il y aura, et il y a intérêt, toujours un album qui viendra surpasser l'autre, pour plein de raisons, mais j'espère être très vieux le jour où je me dirais "bon, ben là je reste avec ce que j'ai, ça y est".
_________________
Bonjour, je m'appelle dick et j'en ai vraiment une petite.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Tabris
She_Ra Princess of Bretz'Hell


Inscrit le: 06 Juin 2012
Messages: 1700

MessagePosté le: Dim 07 Sep 2014 11:32    Sujet du message: Répondre en citant

Winter a écrit:
Ben... au risque de me répéter un chouia... "The Cimmerian Years" de Thurisaz. Parce que c'est juste ce que je cherche dans le métal, que je n'ai pas encore détecté une seule note qui me ferait hausser un tant soit peu le sourcil.


Je l'ai encore écouté religieusement ce matin, en me baladant en forêt. Les pèlerins que j'ai croisés, eux, haussaient les sourcils ! Mr. Green
_________________
"Nous ne sommes le plus souvent en contact qu'avec l'idée que nous nous faisons des êtres, c'est-à-dire leur irréalité"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dizayeure
Epic Fail


Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 6666
Localisation: Bap's Bed

MessagePosté le: Dim 07 Sep 2014 11:45    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne vois vraiment pas comment on peut qualifier un album de "parfait". D'ailleurs, cela ne se limite pas qu'à la musique, mais c'est la même chose pour un film, un livre, un exploit sportif, etc... Bref, à toute création humaine.

Et cela pour plein de raisons (cf. les philosophes de la grèce antique). Rien que mathématiquement, la probabilité d'un évènement précis (l'album parfait) est nulle dans un univers continu. CQFD.

Ce topic a 2000 ans de retard.
_________________
"Tous les hommes écoutent du métal... sauf les tapettes." David Douillet, 1998
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tabris
She_Ra Princess of Bretz'Hell


Inscrit le: 06 Juin 2012
Messages: 1700

MessagePosté le: Dim 07 Sep 2014 12:50    Sujet du message: Répondre en citant

Paf, ça c'est fait ! lol

On s'en doute bien que rien n'est parfait, et toute la saveur de se qui se fait sur terre tient justement dans l'imperfection, et de fait dans la quête du mieux, du plus aboutit, de l'effort de création, perpétuel .....

Je n'ai pas demandé ce qui est parfais dans l'absolu :) Mais simplement ce qui intimement vous parle plus que le reste. L'idée étant de découvrir de nouvelles données, d'écouter ce que je ne connais bien évidemment pas (mais qui pour l'un ou l'autre présente un intérêt plus évident que la masse musicale à notre disposition) et de m’intéresser au pourquoi telle musique précisément peut toucher, ébranler un esprit plus qu'aucune autre :)
_________________
"Nous ne sommes le plus souvent en contact qu'avec l'idée que nous nous faisons des êtres, c'est-à-dire leur irréalité"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tabris
She_Ra Princess of Bretz'Hell


Inscrit le: 06 Juin 2012
Messages: 1700

MessagePosté le: Dim 07 Sep 2014 13:11    Sujet du message: Répondre en citant

TheDecline01 a écrit:


NoFX - The Decline

Oui, je radote, et alors, ça me fait du bien.



En radotant, pour la peine, tu me l'as fait écouter ! lol Et ben ma foi, pour une première écoute, ça m'a bien dynamisée et offert mon premier sourire de la journée. Je note donc :)
_________________
"Nous ne sommes le plus souvent en contact qu'avec l'idée que nous nous faisons des êtres, c'est-à-dire leur irréalité"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TheDecline01
Sombre W.C.


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 9133
Localisation: Unda da showa

MessagePosté le: Lun 08 Sep 2014 13:36    Sujet du message: Répondre en citant

Tout le monde devrait noter !
_________________
Bonjour, je m'appelle dick et j'en ai vraiment une petite.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
merci foule fête
Sex, Drugs & Cyril Rool


Inscrit le: 19 Juil 2012
Messages: 3165
Localisation: Colères banlieue sud

MessagePosté le: Ven 12 Sep 2014 16:14    Sujet du message: Répondre en citant

Les albums qui donnent l'impression de t'offrir ce que tu as toujours attendu, c'est ça ? Au point de croire qu'il n'y aura jamais aussi bien après -sauf que heureusement, pour peu qu'on aille voir ailleurs, on trouvera sans doute, un jour, aussi bien... Dans un autre style. À une autre époque. :)

Alors si c'est bien ça et par ordre de découverte :
Blessing in Disguise de Metal Church
Wild Cat de Tygers of Pan Tang
Kings of the Worlds de Fancy (et je vous merde)

Après, le meilleur des trois premiers Annihilator m'a fait le même effet.

Sensation que ne me procurent que des albums de metal, j'ai beau chérir des albums d'autre style (l'album rouge des B-52's, par exemple), aucun ne me donne cette impression d'aboutissement.
_________________
"[...]- le rythme véritable ne vient jamais de la répétition qui pourtant le prépare, mais du surgissement de l'étrange, d'un plan oblique à l'attention [...]" Alain Damasio - La Horde du Contrevent


Dernière édition par merci foule fête le Lun 15 Sep 2014 22:55; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ghost



Inscrit le: 22 Fév 2014
Messages: 52

MessagePosté le: Sam 13 Sep 2014 18:42    Sujet du message: Répondre en citant

Pour ma part si je ne devais en choisir qu’un ce serait l’éponyme d’Alice in Chains, suivi de près par Dirt et Jar Of Flies. Sinon dans cette catégorie je pourrais également citer Supposed Former Infatuation Junkie d’Alanis Morissette, Beating Dead Horses de 16volt et Good Soldier de Sierra Swan.
_________________
"Ne déplore pas la fin des choses, souris qu'elles aient existé."
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
DarkSchneider



Inscrit le: 23 Sep 2007
Messages: 2431
Localisation: Saint-Michel-sur-orge (91)

MessagePosté le: Sam 13 Sep 2014 19:00    Sujet du message: Répondre en citant

The Number Of The Beast d'Iron Maiden : pour toutes les émotions qu'il m'a procuré et qu'il me procure à chaque écoute. Des zicos à leur pique de forme en terme d'énergie, des mélodies à pleuvoir, du riff en veux-tu en voilà, je ne m'en lasserai jamais.

Larmes de Héros de Sortilège : quasiment pareil que pour le maiden, mais avec la petite touche épique en plus, des mélodies encore plus fantastiques et ce chant juste incroyable, délivrant moult émotions tout en étant pourvu de cette fragilité qui le rend si attachant.

Fire Of Unknown Origin de Blue Oyster Cult : le meilleur du Cult, un album génial car brassant de multiples et influences tout en culminant à chacun d'entre eux. BOC tape dans tous les registres et fait très mal à chaque fois. Et le tout forme pourtant un ensemble parfaitement cohérent à l'ambiance unique.
_________________
http://metal.nightfall.fr/index.php
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Professor Plunk



Inscrit le: 14 Aoû 2013
Messages: 305
Localisation: Animal à crinière

MessagePosté le: Mar 16 Sep 2014 0:28    Sujet du message: Répondre en citant

La musique de groupes comme Oceansize, dredg ou Karnivool me parle vraiment comme aucune autre. J'y vois mon reflet, tout simplement. J'ai d'autres artistes/groupes que j'aime autant qu'eux (Tool, Radiohead, Opeth, Porcupine Tree...) mais pas pour les mêmes raisons. Je ne retrouve pas cette impression d'être devant un miroir chez eux (et c'est aussi ça qui est intéressant).
Ceci dit, je reste abasourdi quand je constate à quel point les groupes que j'ai cités en premier on réussi à s'incruster dans mon cerveau et y extraire quelque chose d'aussi proche que la musique que je voudrais entendre. Je me suis pas encore mis à composer mais quand ce sera le cas, ça sera dur de pas sonner comme eux.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
barbapopo
Fantomaths


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 5528

MessagePosté le: Mar 16 Sep 2014 8:50    Sujet du message: Répondre en citant

C'est marrant de lire cette histoire de miroir, parce que j'ai l'impression de fonctionner carrément à l'envers !

Les groupes qui m'ont le plus marqué, ce sont des trucs qui ne me ressemblaient absolument pas à la base. De la musique que jamais j'aurais pu sortir de ma tête !

Du coup, ce n'est pas moi qui ai "reconnu" la musique de mon cœur : c'est elle qui, à l'inverse, a fini par me former, par me reformater !

Et l'"Ultime" ne m'apparaît donc jamais comme un Graal à atteindre, mais comme quelque chose que j'identifie, bien plus tard, dans mon rétroviseur.
Oui, Infinity de Devin Townsend est ultime, le premier Janelle Monae aussi ; mais ce n'était pas du tout la musique que j'espérais comme le Messie, à l'époque. Et tant mieux !

Parce qu'à l'inverse, j'ai souvent parlé ici - dans un sens très péjoratif - de "mélodies que j'aurais pu trouver moi-même". (Par exemple, pas mal de refrains des derniers Dream Theater, ou Rammstein.) Et ça ne peut jamais m'épater, dans ce sens-là !

Pour moi, il faut toujours un ingrédient qui s'appelle la surprise ; et c'est précisément pour cette raison que, mes prochains albums ultimes, je ne peux absolument pas les imaginer, même en combinant toutes les meilleures parties de mes musiques préférées.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pistolero



Inscrit le: 31 Mar 2008
Messages: 2009

MessagePosté le: Mar 16 Sep 2014 10:01    Sujet du message: Répondre en citant

Parmi mes disques "ultimes", il y a eu à la fois des coups de foudres immédiats, mais aussi d'autres qui ont nécessité un apprivoisement progressif. Je crois pas qu'il y ait de règles voulant que la musique parfaite préexiste et nous attende sagement, ou à l'inverse qu'un long labeur soit indispensable pour l'auditeur.
Dans la première catégorie, je peux citer également The number of the beast, mais aussi Painkiller du Priest ou SOEL de Rhapsody. Dans la deuxième catégorie, il va y avoir Blind Guardian, Opeth, Gojira, ou même les premiers Metallica avec lesquels j'ai découvert le trash (et c'était pas un son évident à apprivoiser au départ du haut de mes 13 ans).

Ce dont je suis sûr, c'est que LE disque ultime n'existe pas et n'existera jamais. Car nous recherchons dans la musique des choses différentes et parfois antagonistes, et qu'un disque ne peut pas être à la fois long et court, dépouillé et complexe, brutal et délicat etc. Il y a donc des disques ultimes qui jalonnent notre parcours, et qui sont le reflet d'une facette de notre personnalité à un instant T.

Du coup, il y a sans doute des albums qui ont un équilibre quasi indépassable pour nous, et tous les suivants ne seront qu'une répétition un peu affadie de cette expérience. Le disque ultime suivant de notre parcours perso correspondra à un autre besoin et une autre expérience. C'est pour ça que les groupes qui gardent leur recette initiale sans évoluer (ex : AC DC) sont un peu condamnés à nous décevoir et ne jamais réatteindre les sommets des débuts.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archaïc_Prayer



Inscrit le: 09 Jan 2013
Messages: 270

MessagePosté le: Mer 17 Sep 2014 21:45    Sujet du message: Répondre en citant

Quelques uns capables d'y correspondre :



IRON MAIDEN - Powerslave (1984)

J'ai écouté, réécouté ce disque, ais découvert Iron Maiden grâce au premier titre et à l'éponyme sur une compilation gravée. Je pourrais limite vous réciter les coulisses de son enregistrement et cracher les riffs (comme jouer "Losfer Words", "Aces High" et l'intro de "Flash of the Blade").
Ce qu'a fait de mieux le groupe. J'ai beau cherché ailleurs, non... Rien de mauvais ou même moyen. Y compris The Duellist et surtout Back in the Village qui est un de mes favoris de la Vierge. Bruce Dickinson est au meilleur de sa forme. Murray et Smith ? Énorme.



SLAYER - Hell Awaits (1985)

Fini les tournées à se prendre pour JUDAS PRIEST et VENOM. Cette fois, on est SLAYER, et on est VRAIMENT méchant.
C'est ce que je pense aussi vis-à-vis de Reign in Blood. Avant on pouvait se moquer (gnagnagna leur satanisme à deux balles, c'est mal joué et mal chanté). Plus là : désormais on ne rigole plus. Ces deux disques méritent amplement ce statut culte. Vous rigoliez, hein ? Cela ne va pas durer.
"At Dawn They Sleep", "Necrophiliac", "Praise of Death" et autres. Que des tueries et un son "roots" qui leur va comme un gant.



BEHERIT - Drawing Down the Moon (1993)

BEHERIT est sombre et confidentiel quand les autres affichent les Églises cramées comme un tableau de chasse.
La voix est horrible, chuchoteuse et sinistre, les riffs rentrent tout dans la tronche ("Unholy Pagan Fire", "Thou Angel of The Gods") et quand ils ne font pas révéler votre perversité ("Sodomatic Rites"), il vous calme et vous prend par les sentiments ("Summerlands").
Du black metal avec un grand B.



CORONER - Grin (1993).

Merci à Tommy T. Baron, Ron Royce et Marky Marquis pour montrer que complexité ne rime pas avec débouler plus de note que n'en produira jamais Satriani dans un double album live.
Pareil : que de la tuerie ("Caveat (To the Coming)", "Paralysed Mesmerized", "Internal Conflicts", "Host"), des soli à tomber, un son bien à eux.

GRIN til' I Lose
GRIN til' I Lose
UNTIL I LOSE MYSELF




W.A.S.P - The Crimson Idol (1992).

Faudrait que j'achète d'autres concept-albums, mais il leur faudra du niveau pour surpasser ça (même chose avec The Wall au statut amplement justifié et qui ne saurait être remis en cause).

"Long Live the King of Mercy".



IGGY AND THE STOOGES - Raw Power (1973).

Oui je sais il y avait les MC5 avec leur Kick Out the Jams (1968), mais vu que j'ai arrêté de jouer à "Hé, j'étais là avant vous", ce sera Iggy Pop et ses arpèges destroy. Na.

Et puis il y a les autres (Horrified de REPULSION, 1986-89 et qui mérite d'être placé avec le 1° NAPALM DEATH, The Outer Limits, Red, Kill em' All, Black Metal...) et ils sont tout aussi énormes, rassurez vous (+1 pour SORTILÈGE).

Mais jusque là, ceux ci peuvent pour moi être qualifiés d'ultime.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sven
Death 'n' Troll Dokthor


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 20266
Localisation: Trapped in a corner

MessagePosté le: Mer 17 Sep 2014 21:47    Sujet du message: Répondre en citant

@Archaïc: Jette une oreille sur Operation: Mindcrime de Queensrÿche :)
_________________
Je suis une outre!!!

Not giving a fuck is awesome!
Jon Lajoie
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Tabris
She_Ra Princess of Bretz'Hell


Inscrit le: 06 Juin 2012
Messages: 1700

MessagePosté le: Mer 17 Sep 2014 22:04    Sujet du message: Répondre en citant

D'un côté, j'aimerai tout connaitre en musique et de l'autre, j'écoute des morceaux à la volée et je passe à d'autres, puis encore à d'autres, jusqu'à ce qu'enfin quelque chose m'interpelle vraiment et alors là je fais un stop net. Et là ça pénètre le cerveau. Ce qui me permet de faire ce stop net, c'est uniquement quand une musique me donne la sensation de parler à ma place, de crier pour moi. Pas juste un bête enchainement de sons qui sonne bien parce que l'ambiance y est, ou parce que techniquement l'oreille sait que c'est du bon, ou encore parce qu'on se doit de le connaitre (pire que tout ça ! :) ) ! Non, vraiment uniquement quand j'ai cette sensation d'écouter quelque chose qui me met le cerveau à l'air libre. Mes émotions propres que j'entends sur bande son. Je n'en ai pas encore trouvé beaucoup, mais j'y bosse. Trois pour l'heure qui me marquent plus spécialement : Tool avec 10.000 Days, The Mars Volta avec De-Loused In The Comatorium et 16HP/Wovenhand en intégralité. D'aucun trouveraient le choix discutable (m'en fout pas mal), j'ai découvert ici bon nombre de groupes superbes, parfois sublimes même, qui lorsque je les écoute, m'embarquent ailleurs, mais ces trois là, reviennent toujours. Musiques à la fois obsédantes, oppressantes dans un sens, et paradoxalement apaisantes. Je dit apaisante parce que quand j'ai écouté ces disques la première fois, je me suis sentie rassurée de leur existence, d'y trouver quelque chose, son et émotion qui me parlait vraiment, et les écouter, c'est comme une respiration nouvelle à chaque fois. Et je suis avide de sensations comparables. Vais pouvoir m'instruire allègrement de toute vos impressions:)
_________________
"Nous ne sommes le plus souvent en contact qu'avec l'idée que nous nous faisons des êtres, c'est-à-dire leur irréalité"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Winter
Hibernatus


Inscrit le: 10 Fév 2012
Messages: 8506
Localisation: Madriz, Spain

MessagePosté le: Mer 17 Sep 2014 22:23    Sujet du message: Répondre en citant

@Archaic : Drawing Down the Moon est un putain d'album, c'est clair. Mais je ne m'attendais pas à le trouver dans ce topic.
https://www.youtube.com/watch?v=1HTya020vTI
A choisir un album de Beherit parfait, j'aurais plutôt vu H418ov21c.
Je tiens le morceau Tribal Death pour parfait.
J'avais écrit une lettre (oui, on était en 94) à Nuclear Holocausto pour lui dire que je baisais ses pieds pour avoir sorti un truc pareil. Sa réponse vaut son pesant d'or : le type devait vraiment être sous acide, je dois encore avoir la lettre...

Allez une verveine et au lit.
_________________
"Il parait qu'ils ont progressé sur scène. C'est vrai ? On m'a dit que depuis quelques temps, en concert, Myrath s'affine." Pingouin
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
S1phonique
Chauve No Mercy


Inscrit le: 08 Mar 2013
Messages: 5535
Localisation: pas très loin du Stade de France.

MessagePosté le: Ven 26 Sep 2014 22:08    Sujet du message: Répondre en citant

Le forum déménage ces prochains jours :

Nous vous invitons à venir vous connecter sur http://leseternels.forumofficiel.fr/ et procéder à votre (ré)inscription pour poursuivre les discussions.

Vous souhaitant par avance la bienvenue.

Toute l'équipe se tient disponible pour toute question et vous accompagnera durant cette transition.

_________________
Swing it, shake it, move it, make it ;Who do you think you are?
Trust it, use it, prove it, groove it ;Show, how good you are !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum des Éternels Index du Forum -> L'Antre du Troll Mélomane [Discussions] Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island | Traduction par : phpBB-fr.com | Designed & images by Kooky