Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
TYPE O NEGATIVE - le topo vert
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum des Éternels Index du Forum -> Le Grimoire du Savoir Eternel
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
joe le hareng
ex-p(flood)


Inscrit le: 23 Aoû 2007
Messages: 11856
Localisation: Non

MessagePosté le: Sam 17 Avr 2010 10:55    Sujet du message: TYPE O NEGATIVE - le topo vert Répondre en citant

Formé par Peter Steele (né Peter Ratajczyk), ex-membre du groupe Carnivore, le groupe a vu le jour en 1988 sous le nom de Repulsion, puis de Sub zero. Le quartette de Brooklyn évolue ensuite sous le nom de Type O Negative, dont Steele trouve le nom en parcourant l'annuaire téléphonique et tombant sur une annonce de don de sang de type O négatif. Steele assure la basse et le chant, Kenny Hickey la guitare, Josh Silver les claviers et Sal Abruscato la batterie.

« Unsuccessfully Coping With The Natural Beauty of Infidelity (I know you're fucking someone else) ». Peut on rêver meilleur incipit? Cette phrase résume à elle seule l'étrange paradoxe Type O Negative : un solide goût pour l'humour noir (qui a dit verdâtre?) et provocateur, qui cache pourtant un romantisme mélancolique et désabusé. Paradoxe qui se retrouve dans la musique prodiguée par les « 4 dicks from Brooklyn » ; étrange mélancolique de « three-chord punk rock », de NY hardcore, de coldwave, de gothic-rock, de rock tout court, de doom, le metal des Type O Negative c'est un peu Ozzy Osbourne qui couche avec Paul McCartney dans Central Park pendant que Johnny Ramone regarde...


On est drôles



Slow, Deep & Hard - 1991


Premier album, le décor est posé. Une pochette bizarre censée représenter un acte sexuel brouillé mais qui ressemble plus à un bonhomme vert portant un string. Ensuite, le titre de l’album digne du groupe et son humour particulier, tout comme les titres des morceaux, à coucher dehors (le morceau The Misinterpretation of Silence and Its Disastrous Consequences entièrement composé de…silence !).
Cet album un peu brouillon peut s’avérer déconcertant pour les fans qui ont découvert le groupe avec le cultissime Bloody Kisses. La musique est très lourde, parsemée de bruitages bizarres, alternant lenteur doomesque et rapidité punk hardcore qui n’est pas sans rappeler le style Carnivore. Peter Steele gueule tout le long du disque, contre les femmes principalement pour ceux qui arrivent à saisir les paroles dans tout ce bordel. Le son est crade, les paroles irrévérencieuses, l’ironie et l’humour noir chers au bonhomme sont déjà distillés dans tous les coins mais on peut relever quelques passages poétiques et une petite touche gothique déjà présente avec les synthés faisant penser à des orgues. Les compositions sont bonnes mais un peu longues. Perso, je ne me lasse pas du premier morceau Unsuccessfully Coping With The Natural Beauty Of Infidelity, morceau parsemé de gémissements féminins, de synthés, de guitares et hurlements punk, dans lequel Peter Steele hurle sa rage d’homme trompé. 12 minutes pendant lesquelles le groupe pose les bases de tout ce qu’il sait faire : du beau comme du n’importe quoi, du sérieux comme du complètement débile.
La tournée qui suivit la sortie de ce premier album fut perturbée par des scandales et des attaques en rapport avec des accusations de misogynie et de sympathies nazies attribuées au groupe. Le groupe a été accusé de sympathies fascistes, notamment en Allemagne et aux Pays-Bas, par plusieurs mouvements de gauche convaincus que le groupe était sympathisant du nazisme. Les origines de ces accusations semblent remonter à une plaisanterie maladroite que Steele aurait faite dans une interview allemande qui aurait été mal comprise. Lors de celle-ci, Steele fut interrogé sur le succès qu'il escomptait, il a cherché à plaisanter en faisant référence à une de ses idoles (John Lennon qui lors d’une interview, répondait à cette même question en disant qu’il souhaiterait être plus célèbre que Jesus Christ lui-même), Steele a cherché à répondre de façon similaire en faisant un clin d'œil à cette interview en clamant qu’il souhaiterait que son groupe devienne plus célèbre que Adolf Hitler lui-même. Mais selon Steele, le second degré de sa plaisanterie aurait été mal compris en raison de la barrière de la langue. Ce qui déclencha de vives réactions. Ajouté à cela, il semble aussi que le 2ème morceau figurant sur l’album Slow, Deep and Hard,Der Untermensch, de par son titre, ait été prise pour une chanson nazie, alors que le texte ne fait aucunement référence à ce thème Par ailleurs le groupe nie fermement toute assimilation à ce type d’idéologie.

Tout est là. Dans le désordre... Un peu bancal... Mais tout est là : la pochette provoc', le vert dégueu omniprésent, l'humour décalé et la tristesse. Surtout la tristesse. Le groupe est encore jeune, voire un peu vert, et ce Slow, Deep And Hard pioche encore plus du côté des origines punk/hardcore du groupe que vers sa facette gothique et les passages mélancoliques sont plutôt maladroits. Pourtant on voit vite poindre ce qui sera le style Type O Negative : un chanteur hors norme (cette voix grave, profonde, profondément organique, voire sexuelle), des riffs de guitares acérées et catchy et surtout, surtout, un clavier inventif, lugubre, toujours à propos, tant dans les nappes qu'il dépose que dans les mélodies. A réserver tout de même aux gros gros fans du combo.




The Origin Of Feces - 1992


Ce 2ème album fut présenté comme un live où l'on entend le public huer le groupe, l'insulter (« You suck, you suck », etc.), et lui lancer des bouteilles. Il s'agissait en fait d'un faux live et ces enregistrements de foule ne sont qu'une mise en scène propre à l'humour empreint d'auto-dérision du groupe. La couverture initiale de l'album, censurée depuis, montrait un gros plan de l'anus de Peter Steele, ses mains écartant ses fesses. Cette pochette ayant fait scandale, une nouvelle couverture fut conçue par la suite présentant une danse macabre. Le disque reprend certains morceaux de l'album Slow, Deep and Hard mais leur titre a parfois été changé. Par exemple, la chanson Unsuccessfully Coping with the Natural Beauty of Infidelity prend le titre de I Know You're Fucking Someone Else sur ce disque en référence au refrain de la chanson. Le titre Gravitational Constant: G = 6.67 x 10-8 cm-3 gm-1 sec-2 devient plus simplement Gravity. Hey Pete est une reprise du Hey Joe de Jimi Hendrix, revue à la sauce Steele et avec un texte légèrement changé en fonction de l'humour noir du groupe.
La réédition intègre une nouvelle chanson, Paranoid une reprise de Black Sabbath enregistrée en 1994, sur laquelle on entend également en interlude un riff de Iron Man du même groupe.

Enregistrer un faux live, faut oser... L'enregistrer avec un faux public qui chie sur le groupe c'est encore mieux! Histoire de prolonger la blague on choisit un artwork qui défie les lois de la décence (qui ne restera pas longtemps dans les bacs avant d'être censuré) et c'est parti! L'album reprend surtout des réarrangements de titres parus sur Slow, Deep and Hard mais aussi quelques reprises intéressantes, telles Hey Joe, bien « massacrée » et un Paranoid qui apparaitra sur la seconde version de l'album qui représente cette fois-ci la Dance of Death, en vert et noir, bien sûr. Comme l'album précédent, mieux vaut se le garder pour la fin...



Bloody Kisses - 1993


La sortie de leur troisième album, Bloody Kisses, leur vaut un succès commercial international et fut le premier album du label Roadrunner à être certifié disque d'or. Peter Steele laisse tomber les hurlements et sa voix grave révèle un crooner gothique parfait. Malgré le succès commercial, des tensions entre les deux co-fondateurs Steele et Abruscato forcèrent ce dernier à quitter le groupe. C'est John Kelly qui vient remplacer Abruscato dès 1993 pendant la tournée qui suit. Les clips des 2 hits de l’album Christian Woman et Black n°1 (dont la puissance sensuelle et tubesque justifient à eux seuls l'achat de cet album) sont diffusés en boucle sur MTV. Une version alternative de la chansons Blood and Fire fut reprise pour la bande originale du film Mortal Kombat et le titre Summer Breeze figure dans le générique du film Souviens toi l'été dernier.
Également, cet album sera l'occasion pour le groupe de régler ses comptes avec ses détracteurs par le biais de 2 morceaux Kill All The White People et We Hate Everyone.
La chanson We Hate Everyone répond sur un ton grinçant à ceux qui ont accusé les membres du groupe d'être nazis, communistes, racistes et misogynes. Le texte vise à ridiculiser et discréditer ces accusations en les mettant dos à dos, en soulignant leur absurdité de par leur caractère contradictoire, et insistant sur le fait que « les choses ne sont pas toujours ce qu'elles semblent être » (« Cause things ain't always like they seem »- extrait des paroles de la chanson).
Sur un ton ironique, la chanson Kill All The White People quant à elle préconise « de tuer tous les blancs ». De façon sous-jacente cette chanson cherche à prendre à contre-pied les accusations de nazisme, en reprenant certaines rhétoriques radicales de la black supremacy.

En réaction à la chasse au bouc émissaire dont ils ont été la cible en 91, le groupe a également édité un t-shirt proclamant :

«Type O endosse la responsabilité de presque tous les désastres majeurs des deux derniers millénaires : de la crucifixion du Christ, au trou dans la couche d’ozone en passant par la guerre du golfe et le Sida.»

Les choses sérieuses commencent. Le son est plus propre, la production plus classieuse. Les mélanges de genre sont moins abruptes et les morceaux beaucoup plus travaillés. Les riffs sont plus lourds, les claviers omniprésents et le chant de Peter Steele est naturellement mis en avant. Et il se régale le géant vert! Du crooner de cimetière de Christian Woman (formidable tryptique romantiquo/in your face) au sinistre conteur de Bloody Kisses en passant par le scandeur martial de Kill All The White People, le père Steele fait montre de son immense talent de chanteur. Mais toute la force de Type O Negative réside dans le songwriting : cette incroyable capacité à écrire des morceaux catchy à l'energie punk et de les faire cohabiter avec des chansons axées autour des ambiances et des mélodies directement inspirées des Beatles. A posséder absolument.

Chronique des Eternels : http://www.leseternels.net/chronique.aspx?id=3892



October Rust – 1996


Album considéré comme le plus accessible du groupe centré sur de longues ballades romantiques. Beau à pleurer, terriblement mélancolique et puissant à la fois, il développe une thématique et une imagerie autour de la nature, de la forêt, du paganisme, de l'amour désespéré et du sexe (Peter Steele décrit son amour de la nature dans Green Man).
Le groupe n’oublie pas son sens de l'humour pour autant et dérouta certains fans qui retournèrent à leur vendeur la copie de l'album qu'ils avaient acheté croyant à un défaut de fabrication. En effet, le groupe avait délibérément commencé l'album avec la première piste entièrement vide.

Attention chef d'oeuvre. On oublie pour un temps les déconnades punk-rock et on sort les mélodies des grands soirs. Les ambiances sont travaillées, les guitares superbes, le clavier apporte tour à tour une fraicheur et une mélancolie proches de la perfection. Et Peter Steele, encore lui, toujours lui... Jamais sa voix n'a été aussi caressante, aussi sensuelle et sexuelle. October Rust est un album romantique, beau, profond, entièrement dédié à l'amour déçu, à la perte de l'être cher, servi dans une ambiance bucolique qui sent bon le jeu sexuel qui tourne mal au fond de la foret... Une écoute de Die With Me et tout est dit... Oh putain Pete, tu vas nous manquer...

Chronique des Eternels : http://www.leseternels.net/chronique.aspx?id=1453



World Coming Down – 1999


Cet album marque un tournant par son caractère beaucoup plus sombre et glauque. Même si le contenu des textes du groupe a toujours été marqué par des thèmes sombres, cet album marque tout particulièrement une plongée dans des thèmes extrêmement noirs et morbides. Écrit durant une période dure de la vie de Peter Steele, le ton de cet album s'avère donc beaucoup plus sombre, dépressif et oppressant. Il traite notamment de son addiction à la cocaïne, de sa dépression, de ses problèmes relationnels et aussi de la douleur de voir disparaître les gens auxquels il tient. C'est aussi à cette époque que Steele affiche clairement ses influences avec le morceau « Day Tripper », un medley réunissant 3 titres des Beatles : Day Tripper, If I Needed Someone et I Want You (She's So Heavy).

Difficile tache que de succéder à October Rust... Malgré quelques excellentes chansons (Everyone I Love Is Dead, Everything Die) World Coming Down accuse légèrement le coup et laisse apparaître un certain manque d'inspiration de la part des Type O. Les ingrédients sont tous là, l'ambiance aussi, mais on sent quand même que les gars auront du mal à reproduire la magie des deux albums précédents. A noter un superbe medley des Beatles qui a lui seul vaut bien l'achat de l'album.



Life Is Killing Me - 2003


Album considéré par de nombreux fans comme un concentré de ce que le groupe sait faire de mieux. Les variations et les enchaînements sont nombreux et parfaitement maîtrisés ce qui donne un ensemble cohérent et bien ficelé. Cette efficacité musicale est complétée par l’excellent travail vocal d’un Peter Steele au mieux de sa forme alternant rage, mélancolie et noirceur gothique. Le disque existe en édition limitée, proposant un second cd bonus incluant deux inédits, des versions rares tirées de singles épuisés et une reprise de Black Sabbath. Peter Steele profite du morceau I like Goils pour passer un message clair aux homosexuels qui auraient vu une invitation dans les photos dénudées publiés dans Playgirl en 1995. Quelle déconvenue pour le géant vert quand il a découvert que seulement 23 % des abonnés de ce magazine était des femmes, de quoi regretter d’avoir posé.

Après ce World Coming Down en demie-teinte on pensait les Type O finis... et sort Life Is Killing Me. A grands coups de riffs catchy, de lignes de chants mélancoliques et de d'ambiances ciselées dans le marbre mortuaire, les petits gars nous prouvent qu'ils sont capables de renouer avec le génie de Bloody Kisses. Quel album fantastique et un peu trop vite rangé dans les étagères par les fans! De la géniale I Don't Wanna Be Me à la désabusée The Dream Is Dead en passant par la superbe Nettie, la rageuse Life Is Killing Me (quel morceau!), les Type O balaie d'un coup de WoHOho guttural les doutes qui pesaient sur leur capacité à nous faire réver!

Chronique des Eternels : http://www.leseternels.net/chronique.aspx?id=1684



Dead Again - 2007


Aussi connu pour son humour noir que pour ses sérieuses dépressions, Steele a reçu plusieurs traitements pour calmer celles-ci. Il y a même eu, à un moment donné, des rumeurs sur la mort de Steele après que le site officiel du groupe ait posté une image d'une pierre tombale, portant son nom et les dates 1962-2005. Selon un article daté du 14 mai 2005, Steele n'était pas mort. La photographie de la pierre tombale fut enlevée en octobre 2005. Pourtant, Steele avait effectivement disparu pendant un temps prolongé, sans donner d'explication. Les rumeurs de sa mort, maladie terminale et d'autres spéculations ont enflé jusqu'à ce que le mystère soit dissipé dans le DVD du groupe, Symphony For The Devil paru en 2006 (inclus dans ce DVD, une interview dans laquelle Steele mentionne brièvement son incarcération sur l'Île de Riker et dans « the psych ward at King's County Hospital », deux incarcérations apparemment provoquées pour consommation de substances illicites). Finalement, le groupe rassure tout le monde en sortant l’album Dead Again un an plus tard. Peter Steele et ses acolytes ont encore des forces et le prouvent.

Dernier album du combo, Dead Again ne saurait être plus prophétique. Sorti 2 ans après la « mort » de Peter Steele, Dead Again sonne maintenant comme le testament de Type O Negative. Revenant à leurs premières amours, les Type O nous offre avec un bilan de leur carrière. Dead Again renoue avec la rage hardcore des débuts, la superbe Tripping a Blind Man nous rappelle à quel point les ressortissants du Vinnland sont les rois des morceaux à tiroirs (7 minutes de pur bonheur verdâtre) et tout les morceaux sont blindés de référence à leurs travaux précédents (September Sun aurait bien pu figurer sur October Rust) et aux influences du combo : reprise du thème d' Hey Jude dans These Three Things, hommage appuyé au Sabbath dans An Ode To The Locksmiths, un régal. Une bien belle façon de tourner la page : Hail And Farewell To Type O Negative.

Chronique des Eternels : http://www.leseternels.net/chronique.aspx?id=1683



Reprises
Les reprises enregistrées en studio comprennent :
une interprétation considérablement retravaillée de Black Sabbath's Paranoid le facétieux Angry Inch (de Hedwig and the Angry Inch)
Pictures of Matchstick Men des Status Quo avec Ozzy Osbourne
deux versions de Black Sabbath, (une comportant les paroles originales et une réécrite par Peter Steele, se plaçant du point de vue de Satan)
Hey Joe de Jimi Hendrix (transformé en Hey Pete)
Highway Star de Deep Purple
Day Tripper des Beatles
Cinnamon Girl de Neil Young
Summer Breeze de Seals and Crofts (une version non autorisée de cette dernière, avec des paroles alternatives de Peter Steele, est appelée Summer Girl ; elle comporte une dernière section originale de Set Me On Fire).
le groupe a également repris la chanson Light My Fire des Doors (que Steele décrit comme étant « probablement la meilleure chanson jamais écrite » avant de s'excuser pour l'avoir « détruite », confirmant l'humour auto-dévalorisant de Type O Negative)
une reprise en concert de N.I.B. de Black Sabbath.




Quand un groupe a basé toute sa carrière sur la perte, la mort et la mélancolie, qu'il est difficile de célébrer le départ de son charismatique leader en réécoutant ses oeuvres... Que les occasions de verser une larme au détour d'une phrase un peu trop prophétique pour être tout à fait honnête sont nombreuses. Car, au lendemain de la perte de Peter Steele, les occasions sont nombreuses de comprendre que derrière ce géant à la langue bien pendue et à l'humour grincant se cachait en réalité un véritable poète et un immense artiste, qui n'a jamais perdu une occasion de nous montrer son mal-être et sa grande sensibilité, juste avant de nous traiter de tapettes en nous voyant pleurer...


Goodbye Cruel World


Painlesslady & Joe le hareng
_________________
It's a trap!


Dernière édition par joe le hareng le Jeu 22 Avr 2010 22:15; édité 6 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alaxa



Inscrit le: 19 Aoû 2009
Messages: 451
Localisation: Six feet too deep

MessagePosté le: Sam 17 Avr 2010 11:56    Sujet du message: Répondre en citant

On t'attend au tournant.
_________________
"Women are only good for 3 things: cooking, cleaning... and vaginas." J. Lajoie
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
joe le hareng
ex-p(flood)


Inscrit le: 23 Aoû 2007
Messages: 11856
Localisation: Non

MessagePosté le: Sam 17 Avr 2010 12:02    Sujet du message: Répondre en citant

Tu vas être recu...
_________________
It's a trap!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
painlesslady
Pintless Poupoune of Steele


Inscrit le: 12 Aoû 2007
Messages: 3509
Localisation: Rockin' in The Free world

MessagePosté le: Sam 17 Avr 2010 13:32    Sujet du message: Répondre en citant

Heandbang :metalbeer: :beer:

Super boulot Joe, merci !!!
En effet, ton texte complète le mien, c'était une super idée de l'écrire en duo. Ça rulezzzz :)


Dernière édition par painlesslady le Sam 17 Avr 2010 13:55; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
joe le hareng
ex-p(flood)


Inscrit le: 23 Aoû 2007
Messages: 11856
Localisation: Non

MessagePosté le: Sam 17 Avr 2010 13:43    Sujet du message: Répondre en citant

Voilà... Un modeste hommage à la carrière de Type O Negative concocté par Painy et votre serviteur...

Ca faisait un bout de temps que la version de Painy était sur mon ordi et que je trainais la patte : je crois que là, on aura pas meilleure occasion de le publier!

J'ai rédigé sans lire les articles de Painy et bizarrement, je n'ai pas l'impression qu'ils se recoupent mais plutôt qu'ils se complétent, et ca c'est chouette...

Donc un grand merci à Painy pour le boulot qu'elle a abattu...
_________________
It's a trap!


Dernière édition par joe le hareng le Sam 17 Avr 2010 13:46; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bap175



Inscrit le: 16 Oct 2007
Messages: 8356
Localisation: Nantes

MessagePosté le: Sam 17 Avr 2010 13:43    Sujet du message: Répondre en citant

Sehr gut Hareng :kiss:

Il faut d'ailleurs que je m'achète Bloody Kisses!
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
barbapopo
Fantomaths


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 5528

MessagePosté le: Sam 17 Avr 2010 18:44    Sujet du message: Répondre en citant

En fait, si j'ai bien suivi, c'est painy qui a rédigé l'article de Wikipédia, non ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fishbowlman



Inscrit le: 11 Aoû 2007
Messages: 3655
Localisation: Saint-Denis

MessagePosté le: Dim 18 Avr 2010 3:23    Sujet du message: Répondre en citant

Ah les Type O', c'est un peu comme si http://www.youtube.com/watch?v=0FhFMkd4u_U&feature=related et http://www.youtube.com/watch?v=akt3awj_Ah8&feature=related
baisaient ensemble.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
sebrouxx
Trailer Masta


Inscrit le: 11 Aoû 2007
Messages: 3407
Localisation: Over the Hills and Far away

MessagePosté le: Dim 18 Avr 2010 11:08    Sujet du message: Répondre en citant

Bon taf. Je ne connais que Dead Again, que j'écoute régulièrement.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
barbapopo
Fantomaths


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 5528

MessagePosté le: Dim 18 Avr 2010 12:18    Sujet du message: Répondre en citant

barbapopo a écrit:
En fait, si j'ai bien suivi, c'est painy qui a rédigé l'article de Wikipédia, non ?


Merde, je vais éclaircir les doutes : ce n'était pas une critique acerbe, mais bien une vraie question (j'espère surtout que je n'ai pas gaffé...).

Je ne mets absolument pas en doute le fait que ce soit painy qui ait écrit tout cela ; mais vu que l'article sur wikipédia reprends des paragraphes entiers mot pour mot, je me demandais vraiment si elle n'était pas allée compléter l'article elle-même, avec son topo made in eternolz.

(Vu que c'est moi qui, par exemple, ai écrit l'article wikipédia sur King's X de A à Z, ça ne me semblait pas une hypothèse totalement irréaliste. Mais peut-être que quelqu'un est venu se servir ici pour compléter l'"encyclopédie libre").

Encore une fois, j'espère que je n'ai pas gaffé...


Au passage, ce topo bi-goût est des plus succulents : merci à vous deux !




Bon, sinon, je signale à toutes fins utiles que j'ai créé une belle compil' des faces B de Type O : une douzaine de chansons qui, vraiment, valent leur pesant de cacahuètes.

Set-list :

1. It's Never Enough
2. Paranoid
3. 12 Black Rainbows
4. Suspended In Dusk
5. Stay Out Of My Dreams
6. Got To Sleep
7. Cinnamon Girl (Depressed Mod Mix)
8. Black Sabbath
9. Finale / Apocalypticraft
10. Pictures Of A Matchstick Man
11. Iron Man
12. Back In The U.S.S.R. (live)

(je n'ai pas inclus les inédits du CD 2 de Life Is Killing Me, mais ce serait faisable).

Bref : je reste à votre disposition par MP pour (toux discrète) "de plus amples informations".
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fishbowlman



Inscrit le: 11 Aoû 2007
Messages: 3655
Localisation: Saint-Denis

MessagePosté le: Dim 18 Avr 2010 12:32    Sujet du message: Répondre en citant

Lol, ils ont repris Pictures Of A Matchstick Man ? Je serais curieux d'écouter ça lol Mais je ne les trouve pas très bon pour faire des reprises de morceaux purement pop. J'ai du mal à prendre leur medley Beatles au sérieux, ça sonne un peu décalé non ? Avec les choeurs hardcore derrière, "DAY TRIPPER" ou "SHE'S SO....", en version ralentie, c'est rigolo mais je pense pas que ce soit le but recherché.
A moins que ce soit fait avec leur sens de l'humour un peu spécial, who knows ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
barbapopo
Fantomaths


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 5528

MessagePosté le: Dim 18 Avr 2010 14:40    Sujet du message: Répondre en citant

Ah oui, faire la part des choses entre l'humour et le sérieux chez Type O, personne n'a jamais su !
C'est d'ailleurs ce qui faisait l'un des charmes immenses du groupe.

Pour le medley des Beatles, par exemple, je dirais "moit'-moit'" : il y a évidemment des trucs drôles (les gros chœurs de bourrins), d'autres mortellement tristes et vaporeux... C'est le seul groupe que je connaisse (avec Rammstein, oui oui) qui réussisse ce genre d'alliage inexplicable.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dizayeure
Epic Fail


Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 6666
Localisation: Bap's Bed

MessagePosté le: Dim 18 Avr 2010 15:36    Sujet du message: Répondre en citant

Je découvre October Rust, et certains titres me font très beaucoup penser à The Cure quand même. Non ?
_________________
"Tous les hommes écoutent du métal... sauf les tapettes." David Douillet, 1998
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
painlesslady
Pintless Poupoune of Steele


Inscrit le: 12 Aoû 2007
Messages: 3509
Localisation: Rockin' in The Free world

MessagePosté le: Dim 18 Avr 2010 16:01    Sujet du message: Répondre en citant

@ Popo : no offense, ne t'inquiète pas. En effet, j'ai intégré quelques-unes de leurs infos à mon texte de départ pour donner un peu de contexte sur le groupe. C'est vrai que d'ailleurs, j'aurais bien complété leur texte directement sur le site mais je n'ai pas osé. Ton commentaire me fait d'ailleurs penser que j'aurais dû préciser mes sources : wikipédia et www.typeonegative.net. Excellente ton idée de compil face B :kiss:.

@ Seb: si tu aimes Dead Again, il faut vraiment que tu essaies les autres car ce n'est pas le meilleur.

@ Fidhy : en effet, les reprises de Type O sont spéciales et à mon avis, souvent à la limite du massacre de l'original. Mais je pense qu'en effet, même s'il s'agit de titres qu'ils adorent et de groupes qu'ils vénèrent, ce genre de "sacrilège" devait bien les amuser.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
joe le hareng
ex-p(flood)


Inscrit le: 23 Aoû 2007
Messages: 11856
Localisation: Non

MessagePosté le: Dim 18 Avr 2010 16:21    Sujet du message: Répondre en citant

Dizayeure a écrit:
Je découvre October Rust, et certains titres me font très beaucoup penser à The Cure quand même. Non ?


Oui... Et c'est mal?
_________________
It's a trap!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dizayeure
Epic Fail


Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 6666
Localisation: Bap's Bed

MessagePosté le: Dim 18 Avr 2010 16:25    Sujet du message: Répondre en citant

Non non, je suis juste surpris. Sur certains passages j'ai l'impression de me retrouver dans Pornography.
_________________
"Tous les hommes écoutent du métal... sauf les tapettes." David Douillet, 1998
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
joe le hareng
ex-p(flood)


Inscrit le: 23 Aoû 2007
Messages: 11856
Localisation: Non

MessagePosté le: Dim 18 Avr 2010 16:36    Sujet du message: Répondre en citant

Ah ok, je croyais que c'était péjoratif... Effectivement, le côté romantique sombre bucolique sexuel peut parfois faire penser au Pornography de The Cure!
_________________
It's a trap!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sebrouxx
Trailer Masta


Inscrit le: 11 Aoû 2007
Messages: 3407
Localisation: Over the Hills and Far away

MessagePosté le: Dim 18 Avr 2010 22:34    Sujet du message: Répondre en citant

painlesslady a écrit:

@ Seb: si tu aimes Dead Again, il faut vraiment que tu essaies les autres car ce n'est pas le meilleur.



Bloody Kisses, je suppose pour commencer?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
painlesslady
Pintless Poupoune of Steele


Inscrit le: 12 Aoû 2007
Messages: 3509
Localisation: Rockin' in The Free world

MessagePosté le: Jeu 22 Avr 2010 22:07    Sujet du message: Répondre en citant

Seb : oui Bloody Kisses est mythique mais un peu space et inégal, je préviens tout de suite. On passe d'un sensuel "Christian Woman" et d'un tubesque "Black #1" à des morceaux hardcore comme"We Hate Everyone", "Kill All the White People", voire même à des petites interludes humoristiques et nawak à la "Dark Side of The Womb". Ensuite, tu peux passer à October Rust et Life Is Killing Me.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gazus
SID Errant


Inscrit le: 11 Aoû 2007
Messages: 6589
Localisation: Yvelines

MessagePosté le: Sam 24 Avr 2010 3:49    Sujet du message: Répondre en citant

PAINLESSLADY !
_________________

Le plus dur dans cette rupture, c'était pas tant l'effacer de ma vie, c'était surtout effacer les 4 To de film porno qu'on avait tourné tous les deux. Multicam, 1080p, son 5.1... Y avait plus de place sur le disque dur après la séquence d'intro. Mais une si belle séquence d'intro. J'allais pas effacer ça.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum des Éternels Index du Forum -> Le Grimoire du Savoir Eternel Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island | Traduction par : phpBB-fr.com | Designed & images by Kooky