Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
Le topo noir
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum des Éternels Index du Forum -> Le Grimoire du Savoir Eternel
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
TheDecline01
Sombre W.C.


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 9133
Localisation: Unda da showa

MessagePosté le: Sam 05 Déc 2009 0:05    Sujet du message: Le topo noir Répondre en citant

Bonsoir à tous. Suite au sublime dossier de barbapopo sur la fusion, je m'étais lancé dans un projet similaire, mais sur le black. Débuté aux alentours de Juin donc, il ne trouve sa place ici que maintenant ... et encore, sous forme embryonnaire.

En effet, vous aurez là pour le moment, le texte brut de fonderie, avec peut-être quelques menus artifices si je suis motivé. Et que la toute première partie. Donc pas grand chose. Mais ça vous donnera un aperçu de la chose, de la suite, et de ce à quoi ça pourrait ressembler si c'était aussi bien enrobé que celui de barbapopo (encore bravo d'ailleurs pour non seulement l'aspect encyclopédique de la chose, la plume enlevée qui donne envie d'en lire toujours plus, mais aussi pour la forme magnifique qui apporte un vrai plus et rend la lecture encore plus agréable. J'espère pouvoir arriver à la moitié de ça).

Bref, c'est un brouillon. La suite viendra certainement, la finalisation peut-être, dans le temps. En tout cas, c'est parti !
_________________
Bonjour, je m'appelle dick et j'en ai vraiment une petite.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
TheDecline01
Sombre W.C.


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 9133
Localisation: Unda da showa

MessagePosté le: Sam 05 Déc 2009 0:30    Sujet du message: Répondre en citant

Le black metal, une histoire bouillante

Dès son premier album éponyme, Black Sabbath use de l'imagerie sataniste et nous ne sommes alors qu'en 1969. Led Zeppelin lui-même a une réputation sulfureuse avec la chose, notamment Robert Plant. Cependant aucun des 2 groupes n'est ouvertement sataniste, au mieux occulte, et la musique n'a évidemment rien à voir avec le metal qu'on connaît. Pourtant cela indique que dès les débuts du metal, le genre a fricoté avec le Malin. Il faut dire que l'argument était vendeur pour des inconnus comme Black Sabbath et cela a été rajouté par la maison de disque. Ca a marché. Qui plus est, le rock étant la musique du Démon, il se devait de flirter avec lui.

Néanmoins, rien d'explicite et musicalement ce ne sont encore que les balbutiements du genre metal, encore moins du black metal. Cependant en 1979 des rigolos vont sortir un album prénommé « Welcome to Hell » et ils s'appellent Venom. Ouvertement crétins, ils ne font que jouer de leur image et le reconnaissent d'ailleurs vertement. La musique n'est que du heavy survitaminé. Les choses ne s'accélèreront véritablement qu'en 1982.


Les grands débuts


Cette date de 1982 est dans l'Histoire mais pourtant elle tient plus à une blague qu'autre chose. Cette année là, Venom pousse le bouchon encore plus loin, en jouant encore plus vite. Il inspirera d'ailleurs de nombreux groupes de thrash naissants, mais surtout, il donne un nom à son album désormais entré dans les dictionnaires : Black Metal.
En plus, intelligents qu'ils sont, le titre est accompagné d'une pochette massue, une magnifique tête de bouc. Noir et blanc évidemment. BAM.


Je suis une légende et une blague

C'est le début de l'onde de choc qui sévit de nos jours encore. Le plus marrant dans l'histoire est que Venom n'est absolument pas sataniste et a une vision de la musique tout à fait classique mis à part qu'il joue plus vite. Mais les meilleures blagues ne sont telles pas les plus fortuites ? Indéniablement oui dans le cas qui nous intéresse. L'explosion initiale va trouver écho d'abord en Suisse alémanique où Tom G. Warrior décide de monter son groupe, ultra primitif et responsable d'un seul album : Hellhammer. La Suède est aussi infectée puisque l'année suivante, c'est au tour de Bathory de se fonder autour du maître à penser Quorthon, 16 ans au compteur alors. La vague se déplace aussi en Norvège avec Mayhem dont les germes sortent de terre en 1984.


1982, acte de naissance officiel du black metal


Le nom est là, mais il lui manque la musique. Hellhammer apporte en 1983 avec Apocalyptic Raids un début de réponse avec du proto black au son exécrable et aux compositions misérables, sorte de thrash primitif mais à l'ambiance glauquissime. L'album se récoltera des taules aux 4 coins de la Terre.


Ceci est une taule

Ca ne décourage pas Tom G. Warrior pour autant qui enterre Hellhammer dès 1984 pour donner naissance à Celtic Frost avec le même line-up. Cette année, Bathory sort son premier album. Là, les jalons sont plus fermement posés et le black metal est enfin né. Voix râclée, guitares grésillantes et répétitives, batterie agressive le tout enrobé d'une intro inquiétante. L'air de rien, on a tout le black metal résumé ici. Bien sûr, le genre prendra d'autres formes par la suite, mais ce 1er album définit le genre.


Le 1er véritable opus noir

1985 voit les sorties du 2e album de Bathory, fort justement nommé The Return … dans la droite ligne de l'album initial ainsi que le 1er effort de Celtic Frost avec To Mega Therion dans un genre de thrash inquiétant qui restera rattaché au black metal en grande partie pour le passé de Tom G. Warrior avec Hellhammer, et son maquillage, car musicalement, il est difficile de ranger Celtic Frost comme étant du black.


On a tous eu une jeunesse difficile

Pour l'instant, la vague semble se former et gentiment monter car des formations comme Tormentor naissent en Hongrie en 1986, comportant un certain Attila Csihar au chant. Black Death voit aussi le jour en Norvège. Le black metal se répand mais n'est encore qu'une affaire de fins connaisseurs presque avant-gardistes de l'underground.

Venom - BLACK METTAAAAAAAAAAALLLLL !!!!!

Hellhammer - Triumph of Death

Bathory - Hades
_________________
Bonjour, je m'appelle dick et j'en ai vraiment une petite.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Dr Gonzo



Inscrit le: 11 Aoû 2007
Messages: 1536

MessagePosté le: Sam 05 Déc 2009 1:47    Sujet du message: Répondre en citant

TheDecline01 a écrit:
Led Zeppelin lui-même a une réputation sulfureuse avec la chose, notamment Robert Plant.


En fait, c'est surtout Jimmy Page: magie "noire", Aleister Crowley, il a fait (enfin était sensé mais ca a capoté) la BO d'un film de Kenneth Anger (gay en plus de kiffer l'occulte), etc, etc...

Voila, c'était histoire de pinailler.
_________________
Peut-être oui, mais finalement, hein? Alors, bon.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
barbapopo
Fantomaths


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 5528

MessagePosté le: Sam 05 Déc 2009 14:53    Sujet du message: Répondre en citant

Chouette !! Un topo sur le Black Metal ! Ça va me permettre enfin de me culturer sur la chose (même si les extraits que tu as postés sont quand même... raw !)

Vivement la suite !


Et merci beaucoup pour tous les compliments !! Ça fait vraiment plaisir !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arroway's Hoax



Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 535

MessagePosté le: Sam 05 Déc 2009 20:04    Sujet du message: Répondre en citant

Ce qui m'a toujours amusée dans l'histoire du black, c'est qu'il y ait eu le nom du genre avant la musique. lol
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TheDecline01
Sombre W.C.


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 9133
Localisation: Unda da showa

MessagePosté le: Sam 05 Déc 2009 20:27    Sujet du message: Répondre en citant

barbapopo a écrit:
Chouette !! Un topo sur le Black Metal ! Ça va me permettre enfin de me culturer sur la chose (même si les extraits que tu as postés sont quand même... raw !)

Vivement la suite !


Et merci beaucoup pour tous les compliments !! Ça fait vraiment plaisir !


C'est le début du genre ... normal.
_________________
Bonjour, je m'appelle dick et j'en ai vraiment une petite.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Faris



Inscrit le: 16 Juil 2008
Messages: 2332

MessagePosté le: Lun 07 Déc 2009 12:40    Sujet du message: Répondre en citant

Bon courage, Dick.

Le clip qui définit le mieux Venom dans toute sa "splendeur" c'est celui-ci : http://www.youtube.com/watch?v=oYtVb48fvY0
Ils sont laids, la musique est pourrie, ils cassent des cordes mais ils s'en foutent ça fait le même bruit. Une bonne tranche de rire à regarder en famille le soir du réveillon!
_________________
Give me grace and chemicals, I wanna run into...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doomy
Pleureuse


Inscrit le: 19 Déc 2008
Messages: 5417
Localisation: Banlieue nord parisienne

MessagePosté le: Lun 14 Déc 2009 18:37    Sujet du message: Répondre en citant

Suis toutafé d'accord, pour moi aussi le premier véritable album de black est signé Bathory. Bonne continuation car après ça va s'éparpiller en quelques "sous-genres" !
_________________
« Teach me your mood, O patient stars !
Who climb each night the ancient sky,
Leaving on space no shade, no scars,
No trace of age and no fear to die.
»
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TheDecline01
Sombre W.C.


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 9133
Localisation: Unda da showa

MessagePosté le: Mer 23 Déc 2009 21:18    Sujet du message: Répondre en citant

Avançons donc un peu dans le temps :

De la musique

1987 marque une petite révolution dans l'Histoire du genre car cette année représente sa 1ère sortie artistiquement majeure. En effet Quorthon sort avec Bathory Under the Sign of the Black Mark qui est une réussite. Des riffs excellents, une atmosphère toujours inquiétante, des refrains (aaah Woman of Dark Desire) et cette persistence des guitares grésillantes avec le chant égorgé.


Prosternez-vous devant le premier excellent album de black metal de l'Histoire.

Un indispensable tout simplement. En parallèle Mayhem avec Maniac au chant encore sort son premier EP Deathcrush, bouillon brouillon de violence crue mi black, mi death.

Pendant ce temps, Arcturus se forme avec Hellhammer derrière les fûts, Black Death devient Darkthrone et continue à jouer du death metal. D'ailleurs la mode est plus au death metal naissant à cette époque, ce qui explique le manque d'exposition du black dans les années 80. En fait, la fin des années 80 n'apportera plus grand chose de nouveau si ce n'est l'arrivée dans les rangs de Mayhem de Dead au chant et Hellhammer à la batterie, et le retrait progressif de Bathory des rangs du black metal puisque son Blood Fire Death de 1988 amorce le virage viking. L'illuminé Christian Vikernes fonde Burzum en 1989 toutefois, toujours en Norvège. Il faudra attendre l'aube des années 90 pour que les choses sérieuses commencent.


L'explosion


1990 ou le début de la grande aventure. Immortal, Satyricon et Marduk sont nés. Emperor les imite en 1991 et Marduk en profite pour faire sa première démo culte, Fuck Me Jesus rendue célèbre grâce à sa pochette montrant une jeune dame se sodomisant avec un crucifix de bonne taille.


Le black, c'est la classe. Marduk, c'est Georges Clooney.

On remarque le goût prononcé du genre pour la provocation. Ce goût ne le quittera jamais. La musique est à l'avenant, dérangeante et très mal produite, mais pas géniale. Mayhem enregistre son premier live, Live in Leipzig qui sortira en 1993 ainsi qu'une démo jamais réellement sortie officiellement, de 4 titres avec Dead au chant dont ce seront les seuls testaments sonores officiels puisqu'il se suicide pour faire honneur à son nom cette même année.


Plus culte, impossible. Plus mort, aussi.

Ce sont les prémices de De Mysteriis Dom Satanas dont les premiers jalons sont ici posés. Sympathique mais il y a encore du travail à faire. Burzum sort son 1er album sans titre. Il comporte quelques pépites, augure d'un dérangement mental avancé au chant mais reste globalement naïf. Darkthrone sort un premier album de death avec Soulside Journey à l'intérêt assez quelconque puisqu'il se place dans la grande mouvance de l'époque sans grande originalité. La remarque peut s'appliquer à Emperor et Immortal dont les premières démos respirent le death. A noter que dans son coin, en Angleterre, contrée encore épargnée par le mouvement pour le moment, un dénommé Dani Filth fonde Cradle of Filth. C'est encore death comme la plupart des autres groupes, mais cela changera ...

Fort heureusement pour les amateurs de black, les norvégiens vont arrêter de faire joujou et vont se décider à réellement faire du black metal désormais. Et en qualité.
1992 sent le souffre brûlant, la bombe à retardement termine le compte à rebours et explose à la face du monde :

Wrath of the Tyrant de Emperor, démo définitive du groupe, avec l'apparition des claviers et des compositions qui montrent la majesté à venir.
Diabolical Fullmoon Mysticism de Immortal, 1er album un peu maladroit mais le groupe est lancé. A noter un clip montrant les membres des groupes en chapeau de sorcière qui passera à la postérité pour son goût … douteux (je vous laisse seuls juges).
A Blaze in the Northern Sky de Darkthrone. Finie la rigolade. Du vrai pur black metal excessivement corrosif pour les tympans avec un affreux son strident de guitares mais des compositions hantées et un chant braillard au possible qui en font LE premier brûlot de la période.


Mmmmmmmmmmmhhh ... Les choses deviennent TRES sérieuses.

Incroyablement noir et possédant, cet album fait mal, très mal et est un choc à l'époque car le death metal de l'opus précédent est complètement passé à la trappe. Si bien que le label crût à une blague à la présentation des premiers enregistrements.

Le voilà notre acte de naissance à la face du monde ! L'étincelle est devenue explosion, au sens propre du terme même puisque les incendies d'églises se multiplient dans le même temps en Norvège. Le pays a d'ailleurs maintenant totalement pris en main les rênes du genre. Black metal sera associé à Norvège à partir de dorénavant. La Suède tente de suivre timidement avec Marduk, mais ses albums de l'époque ne sont pas vraiment au niveau encore.

1993 laisse le chant libre à Immortal qui délivre un Pure Holocaust tout à fait exquis de black metal froid et cruel, rapide en diable avec une utilisation abusive des blasts beats. Cela sera d'ailleurs la marque de fabrique des débuts du groupe. Attention aux dégâts !

Mais aussi à Darkthrone qui enfonce le clou avec Under a Funeral Moon qui casse la baraque, toujours aussi froid et mal enregistré, toujours aussi dérangeant mais un poil moins inspiré que A Blaze in the Northern Sky.

Dissection sort un premier album, The Somberlain, qui opte pour une orientation black/death mélodique nouvelle dans le genre, avec son lot de très bons riffs. Arcturus, devient une sorte de supergroupe de black en accueillant rien moins que Samoth (Emperor) et Garm, qui vient fraîchement de monter Ulver, dans ses rangs.

Les églises continuent gentiment de brûler jusqu'à ce qu'en Août Varg Vikernes se décide à mettre un terme à la vie de Euronymous, membre fondateur et principal compositeur de Mayhem. Le début de tout le bordel aussi puisque pas mal de têtes du milieu tomberont à la suite de cet acte. Pour plus d'information, lire le très détaillé et agréable « Les seigneurs du chaos ».


Les morceaux pour découvrir :
Bathory - Woman of Dark Desires
Darkthrone - A Blaze in the Northern Sky
Marduk - Departure From the Mortal
Burzum - Spell of Destruction
Immortal - Pure Holocaust
_________________
Bonjour, je m'appelle dick et j'en ai vraiment une petite.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Wineyard
Dan Swallöw


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 755
Localisation: Dans Ton Cul

MessagePosté le: Sam 26 Déc 2009 16:59    Sujet du message: Répondre en citant

Rotting Christ, c'est 1987. Il manque un petit bout de la scène grèque dans ton excellent exposé.
_________________
Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait. J'ose beaucoup.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TheDecline01
Sombre W.C.


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 9133
Localisation: Unda da showa

MessagePosté le: Dim 27 Déc 2009 18:54    Sujet du message: Répondre en citant

Arf, Rotting Christ je connais que Thy Mighty Contract, et la scène grecque ... ben que dalle en fait.
_________________
Bonjour, je m'appelle dick et j'en ai vraiment une petite.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Wineyard
Dan Swallöw


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 755
Localisation: Dans Ton Cul

MessagePosté le: Dim 27 Déc 2009 21:06    Sujet du message: Répondre en citant

Quel boulet! lol
_________________
Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait. J'ose beaucoup.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TheDecline01
Sombre W.C.


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 9133
Localisation: Unda da showa

MessagePosté le: Lun 28 Déc 2009 12:29    Sujet du message: Répondre en citant

MMmmmmmmhh ... non, je ne crois pas.
_________________
Bonjour, je m'appelle dick et j'en ai vraiment une petite.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Wineyard
Dan Swallöw


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 755
Localisation: Dans Ton Cul

MessagePosté le: Lun 28 Déc 2009 21:09    Sujet du message: Répondre en citant

susceptible en plus

Bisou
_________________
Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait. J'ose beaucoup.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TheDecline01
Sombre W.C.


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 9133
Localisation: Unda da showa

MessagePosté le: Sam 16 Jan 2010 12:28    Sujet du message: Répondre en citant

Un premier post assez court pour se concentrer sur l'année essentielle du black metal. Le 2e arrive dans la foulée.

1994, l'année supernovesque


Si les 2 années précédentes peuvent déjà être considérées comme extrêmement fertiles, 1994 se révèlera être monumentale tout simplement.

Mayhem sort enfin son messie noir tant attendu, un premier album après 10 années d'existence, De Mysteriis Dom Satanas qui rendra fous tous les amateurs de black. Euronymous fait offrande de sa définition du black comme un testament ultime et indétrônable. 8 titres qui noirciront les coeurs de tous ceux qui les écouteront, avec un hymne absolu : Freezing Moon. Des riffs glacés au possible racontés par Attila Csihar recruté au chant pour l'occasion dans un registre assez étrange qui enfonce le clou du mysticisme entourant l'album. Probablement l'album le plus attendu de tous les temps du black et probablement celui qui a soulevé le plus de débats. A noter que Dead a collaboré sur les 4 premiers titres, qui sont étrangement les meilleurs.


C'est ça l'album le plus représentatif du black. Le meilleur ? Non, quand même pas.

In the Nightside Eclipse arrive chez Emperor et pour la première fois des claviers apparaissent dans un album de black metal majeur comme instrument complet. Les guitares stellaires, le chant possédé et la qualité incroyable des riffs imposent le groupe directement comme un monstre de la scène.


Ca c'est monumental.

Darkthrone clôt sa trilogie maléfique et insensée avec Transilvanian Hunger, disque qui repousse les limites du son mal enregistré et du riff mono-maniaque. Etrangement, il s'agit probablement de leur plus grande réussite à ce jour avec une ambiance fabuleuse et de rares mélodies, la chanson-titre en est l'exemple parfait, le type d'album qui définit ce qui peut se faire de plus pur dans un genre.


Fenriz, aime moi tendre, aime moi noir.

La nemesis de Mayhem, Burzum, sort lui aussi son album le plus célèbre et à juste titre car il s'agit aussi de son plus intense brûlot, Hvis Lyset Tar Oss. Un chant qui ne sera jamais égalé dans la folie et le déchirement des riffs lancinants étalés sans vergogne sur des chansons de plus de 10 minutes, des claviers bizarrement mielleux en arrière-plan et une batterie soutenue et répétitive donnent un disque inoubliable qui fait regretter l'emprisonnement de leur créateur, Varg Vikernes.


La représentation de la folie faite black. Un dérangé tueur, mais aussi un sacré compositeur.

4 albums de légendes et unanimement reconnus comme étant des pierres angulaires du style, rien que ça. Et tout est sorti la même année. Un peu en-deça de ces exploits musicaux, Satyricon se lance dans le grand bain avec un Dark Medieval Times fort goûtu qui expose un jeune groupe plein de talent, proposant une musique riche et inspirée dont le leader Satyr en est le compositeur indéniablement talentueux.

Enslaved apporte aussi sa pierre à l'édifice tout en ouvrant de nouvelles voies pour le black puisqu'il sort un Frost de toute beauté, bien qu'un poil ennuyeux par moments, officiant dans les ornières du viking metal. En fait seuls les textes tous portés sur les légendes nordiques, certains chants grandiloquents et quelques rares apparitions instrumentales folkloriques caractérisent cette musique avant tout basée sur le black metal.

Gorgoroth, encore une fois un groupe norvégien, délivre une première offrande excessivement courte et mal enregistrée sous la forme de Pentagram, honnête.

Les morceaux pour s'en mettre plein la tête :
Mayhem - Freezing Moon
Darkthrone - Transilvanian Hunger
Emperor - Into the Infinity of Thoughts
Burzum - Det Som Engang Var
Satyricon - Walk the Path of Sorrow
_________________
Bonjour, je m'appelle dick et j'en ai vraiment une petite.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
TheDecline01
Sombre W.C.


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 9133
Localisation: Unda da showa

MessagePosté le: Sam 16 Jan 2010 13:11    Sujet du message: Répondre en citant

La foulée annoncée, avec la poursuite de nos aventures noires :

La nouvelle vague


Que se passe-t-il dans le black après une année si titanesque ? Le rythme baisse, mais que peu car certains groupes continuent, d'autres prennent le relais et des nouveaux apparaissent.
Dissection sort son album sans défaut, à savoir Storm of the Light's Bane qui est un récital de riffs mélodiques exceptionnels et donnent à l'album un niveau impressionnant. Indispensable évidemment, d'autant plus que le compositeur guitariste chanteur Jon Nodveidt passera par la case prison par la suite pour un meurtre.


La classe non ? En plus de poser, je sais bien jouer !

Darkthrone reste infatiguable et sort son dernier grand album. Panzerfaust propose un approche plus ancienne du genre, plus proche des premiers albums de Celtic Frost et le rythme s'est manifestement calmé. La chanson Quintessence qui en est tirée est d'ailleurs acclamée comme leur plus grand titre. 6-7 minutes d'un riff lancinant inlassablement répété pour une atmosphère pesante.
Shadowthrone de Satyricon est une autre sortie intéressante, dans la droite ligne du premier album.
Les nouveautés sont toujours présentes avec Ulver qui ose le mix black metal classique pour une moitié et chansons acoustiques pour une autre sur Bergtatt.

Enfin, il est tout à fait remarquable d'entendre des albums comme Written in Water et Min Tid Skal Komme de Ved Buens Ende et Fleurety respectivement. Bluffants par leurs caractéristiques jazz très marquées et une technicité sans comparaison avec ce qui est la norme à l'époque, ils partagent des membres et un goût pour des structures complexes et peu communes. Les 2 albums sont en plus de franches réussites qui combleront les auditeurs exigeants à la recherche permanente d'originalité et de nouveaux territoires.


La super mega classe les gars. Et tellement surprenant dans le black. A cliquer

Car tout en restant black metal, ces albums sont des perles d'avant-gardisme, très hermétiques puisqu'ils requièrent de très nombreuses écoutes pour en saisir la globalité. Ils restent cependant à la marge du genre et des essais sans suite réelle. Il faudra d'ailleurs attendre de très nombreuses années pour entendre de nouveau des groupes se tenter à l'exercice des structures dissonantes et si complexes, preuve de l'avance qu'ils avaient à l'époque et aussi de l'incroyable éventail que le black metal couvre, bien loin de l'image autiste et renfermée qu'il renvoie.

Pourtant on sent que les premières années fabuleuses sont désormais derrières. Les albums définitifs qui ont formé le genre ont été réalisés et la pluie n'est plus aussi drue. Qui plus est, de nombreux groupes sont au repos forcé. Mayhem, Emperor, Burzum sont amputés de membres majeurs, Darkthrone sombre dans l'anonymat à cause d'une déclaration malencontreuse et mal traduite sur les juifs. Bref, tous les piliers de la première vague sont out quasiment. Il est temps de passer le relai et le flambeau sera repris par des groupes dont les aspirations sont désormais uniquement musicales. Fini les églises brûlées !

Cela se manifeste dès l'année suivante, car des sillons ensanglantés de 1993-1995 surgit Cradle of Filth avec un EP/album Vempire qui va faire mal en tapant dans la fourmilière black là où ça fait mal : l'intégrité.


Je ne suis pas très joli hein ? Et bien je vous conchie, je suis une star !! UNE STAR !!!!!!!

Pour un genre qui s'est complu dans l'underground et les excès, le succès énorme des albums de 1994 relativement à la violence de la musique, dérègle et dérange. Il dérange et énerve encore plus lorsqu'il vient d'un groupe qui n'a rien à voir avec la première vague originelle, pure. Le groupe vient d'Angleterre, il fait de la musique violente mais très mélodique et enrobée de douceurs, donc plus facile d'accès. Horreur suprême, il développe une imagerie très léchée qui attire tout une nouvelle frange d'un public adolescent à la recherche de nouvelles sensations fortes.


Grand public, mais ça n'empêche pas de faire de la super musique. Clique-moi pour savoir.

Le succès ne se fait pas attendre et il sera confirmé par Dusk... and Her Embrace reposant toujours sur la même recette, mieux apprivoisée et toujours aussi bien faite il faut le reconnaître, la même année en 1996. La musique du groupe est faite de très bon riffs, très mélodiques rendus plus beaux encore par la présence très marquée de claviers doucereux et de chant féminin. La forme est aussi travaillée avec des textes très fournis dans un anglais soutenu. Bref, ça sent la sapin pour les vrais fans.

Cependant, il ne faudrait pas enterrer la bête trop vite. 1996 c'est aussi l'année de sortie de l'excellent et intègre Under the Sign of Hell de Gorgoroth. Un disque qui réussit l'exploit de mélanger sonorités true black donc enregistrement atroce et mélodies. Certes, les mélodies sont discrètes, mais indubitablement présentes.
Dark Funeral enfante de son premier rejeton maléfique, et aussi ce qui est son album le plus culte, The Secrets of the Black Arts. Brûlot très violent de black simpliste dans sa construction mais extrêmement travaillé dans ses atmosphères, le cd fait mouche.
Dimmu Borgir commence à pointer le bout de son nez via un Stormblast première version donc le son douteux ne masque pas le talent du groupe à prodiguer des musiques violentes et mélodiques. Les claviers deviennent une composante indispensable des chansons en créant de la mélodie par eux-mêmes.


Véritable départ du groupe, ça manque encore de moyen.

Un groupe au destin étrange crée son unique album purement black metal : Ulver avec Nattens Madriggal. Et quel album ! D'une crudité insondable, il propose des riffs répétitifs ultra black, un son d'une horreur absolue de concert avec des … mélodies ! Cocktail détonnant et réussi, il restera unique aussi car le groupe évoluera vers d'autres cieux par la suite.


J'aime les loups. Et je suis clicable.

Enfin, Satyricon prouve qu'il appartient définitivement à la race des grands avec son album le plus majestueux à ce jour : Nemesis Divina. Un bonheur constant de riffs riches associés à des mélodies imparables et des claviers fort judicieusement utilisés, sans excès. Cet album donne le jour à ce qui peut probablement être considéré comme le plus grand hymne du black metal : Mother North (qui vient avec un clip intéressant qui plus est). Très, très grand.

Du côté des légendes, les rumeurs vont bon train puisque Emperor va retrouver sa 2e tête pensante, Samoth qui sort de prison. Les frétillements sont intenses chez les fans encore sous le choc de In the Nightside Eclipse. Frétillements justifiés par un mini, Reverence, qui confirme tout le potentiel du groupe. L'album longue durée Anthems in the Welkin at Dusk sort en 1997 et c'est le raz-de-marée. Déjà car aucun autre groupe de black n'avait autant vendu. On parle de centaines de milliers d'exemplaires maintenant. Ensuite parce que la musique est d'une telle majesté, incroyablement divine et spatiale couplée à une intensité insoutenable que le public et la critique sont à genoux. Le roi Emperor a tout emporté sur son passage.

Enfin, un revenant d'entre les morts produit un mini : Mayhem avec l'abrasif Wolf's Lair Abyss.


Pour découvrir en douceur (pas forcément ...) :
Emperor - Ye Entrancemperium
Mayhem - I am thy Labyrinth
Cradle of Filth - Heaven Torn Asunder
Gorgoroth - Krig
Dark Funeral - My Dark Desires
_________________
Bonjour, je m'appelle dick et j'en ai vraiment une petite.


Dernière édition par TheDecline01 le Sam 16 Jan 2010 15:40; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Sven
Death 'n' Troll Dokthor


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 20266
Localisation: Trapped in a corner

MessagePosté le: Sam 16 Jan 2010 13:13    Sujet du message: Répondre en citant

Le 1er album de CoF, c'est The Principle Of Evil Made Flesh en 94 :)
_________________
Je suis une outre!!!

Not giving a fuck is awesome!
Jon Lajoie
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
TheDecline01
Sombre W.C.


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 9133
Localisation: Unda da showa

MessagePosté le: Sam 16 Jan 2010 13:19    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, d'accord.
Mais je ne mentionne pas de 1er album non ? De toute façon, il est pas très black ce premier album non ?
_________________
Bonjour, je m'appelle dick et j'en ai vraiment une petite.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Sven
Death 'n' Troll Dokthor


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 20266
Localisation: Trapped in a corner

MessagePosté le: Sam 16 Jan 2010 13:39    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
car des sillons ensanglantés de 1993-1995 surgit Cradle of Filth avec un premier EP/album Vempire
:kiss:
Mais sinon, je suis tout à fait d'accord sur le propos, hein :)
_________________
Je suis une outre!!!

Not giving a fuck is awesome!
Jon Lajoie
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Lucificum
Shred is Dead


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 7218
Localisation: Je suis perdu :'(

MessagePosté le: Sam 16 Jan 2010 14:40    Sujet du message: Répondre en citant

Dossier intéressant, dix-klaïne ! Bravo !
tu vas traiter du black post-2000, aussi ?
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum des Éternels Index du Forum -> Le Grimoire du Savoir Eternel Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island | Traduction par : phpBB-fr.com | Designed & images by Kooky