Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
Les vinyles
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum des Éternels Index du Forum -> L'Antre du Troll Mélomane [Discussions]
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Combien de vinyles ?
Aucun
41%
 41%  [ 16 ]
1 à 10
25%
 25%  [ 10 ]
11 à 30
2%
 2%  [ 1 ]
31 à 100
12%
 12%  [ 5 ]
Plus
10%
 10%  [ 4 ]
Trop
2%
 2%  [ 1 ]
Fukushima
5%
 5%  [ 2 ]
Total des votes : 39

Auteur Message
Doomy
Pleureuse


Inscrit le: 19 Déc 2008
Messages: 5417
Localisation: Banlieue nord parisienne

MessagePosté le: Lun 21 Mar 2011 23:41    Sujet du message: Répondre en citant

Je te rachète ton Darkthrone si tu veux...
_________________
« Teach me your mood, O patient stars !
Who climb each night the ancient sky,
Leaving on space no shade, no scars,
No trace of age and no fear to die.
»
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
guement



Inscrit le: 28 Aoû 2012
Messages: 25
Localisation: Montpellier

MessagePosté le: Mar 28 Aoû 2012 16:42    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai hésité entre "0 et 10" et "Plus" (environ 150). J'ai récupéré des vinyles de mon père que j'essaye de compléter (surtout dans le hard et le prog des seventies). En revanche, je n'ai quasiment aucun vinyle récent (juste un de Quitessence de Borknagar, et dans un autre genre un Dead Can Dance et un Helloween).
J'aime beaucoup ce format, qui donne un intérêt assez important au visuel et que j'utilise depuis que j'ai récupéré une platine. Par contre j'achète des vinyles davantage pour la collection que pour l'écoute, le CD et le MP3 étant beaucoup plus pratiques.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
DarkSchneider



Inscrit le: 23 Sep 2007
Messages: 2431
Localisation: Saint-Michel-sur-orge (91)

MessagePosté le: Mar 28 Aoû 2012 17:07    Sujet du message: Répondre en citant

Fishbowlman a écrit:

Par contre, pour un album sorti dans les années 90 ou récemment, je suis plus dubitatif quant à l'intérêt de l'acheter sous format vinyle plutôt que CD. Faut dire aussi que le prix d'un vinyle d'une nouveauté est souvent plus cher que celui du CD pour un même album, donc ça m'a toujours dissuadé d'essayer.


Pareil. La mode actuelle pour le vinyle me laisse largement dubitatif. Outre le prix, c'est surtout au niveau son que ça me dérange. Les albums enregistrés depuis 20 ans sont optimisés pour le format numérique en CD, les versions vinyles n'en sont que de simples portages... donc aucun intérêt niveau son. D'autant que le vinyle ça s'use, c'est assez encombrant, et comme c'est plus grand la laideur de la pochette ressortira encore plus (et vu que nombreuses sont les pochettes récentes à être plutôt laides...).
Par contre pour les albums sorti dans les 70's et début 80's, le vinyle est vraiment un format très, très intéressant en terme de qualité sonore. Les albums de cette époque étaient conçu pour le vinyle, cqfd. Seul de très bons remasters peuvent rivaliser et surpasser l'original en vinyle (ce qui n'est pas le cas pour les premiers Judas Priest ou les Black Sabbath).

Sinon je possède une dizaine de vinyle seulement, faudrait que je les recompte. J'ai laissé tombé l'achat de vinyle à cause de tous les inconvénients du format : trop encombrant et au final très lourd, pochette fragile et loin d'être facilement remplaçable comme un boitier CD, taille de la pochette qui est un avantage quant l'artwork est beaux mais un inconvénient quant il est laid (purée, mon album solo de David Byron...), écoute vite saoulante si le vinyle saute de trop ou grésille trop (et quand on fait les brocantes on est jamais certains de la qualité...), et format vraiment pas pratique quant on est habitué au cd et mp3 (un vinyle, on ne peut pas l'écouter en voiture...et c'est quand même un endroit où j'écoute beaucoup de musique).
Bref, au final je n'ai jamais réinstallé ma petite platine vinyle qui prend la poussière dans un placard. Néanmoins, je comprends l'intérêt que porte des personnes pour les vinyles des 70's/80's (pour les 50's/60's, vinyle ou pas les prods étaient assez archaïque à cette époque).

Bon, collectionner pour collectionner ce n'est vraiment pas mon truc donc pas d'achat vinyle pour des albums récents.

(oui je sais, Decline ne voulait pas qu'on parle de la qualité sonore, mais bon hein, moi ça me semble essentiel quand on parle de support).
_________________
http://metal.nightfall.fr/index.php
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Doomy
Pleureuse


Inscrit le: 19 Déc 2008
Messages: 5417
Localisation: Banlieue nord parisienne

MessagePosté le: Mar 28 Aoû 2012 17:14    Sujet du message: Répondre en citant

Pour une majorité de groupes le format vinyle est assez inutile à part faire plaisir aux fans collectionneurs, mais pour certains c'est un format qui a largement sa place comme par exemple pour Electric Wizard (à Berlin ils avaient TOUTE la discographie du groupe en vinyle d'ailleurs lol ).
_________________
« Teach me your mood, O patient stars !
Who climb each night the ancient sky,
Leaving on space no shade, no scars,
No trace of age and no fear to die.
»
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Daphne
Blonde Powa!


Inscrit le: 12 Aoû 2007
Messages: 8243

MessagePosté le: Mar 28 Aoû 2012 18:13    Sujet du message: Répondre en citant

[quote="DarkSchneider"]
Fishbowlman a écrit:

Pareil. La mode actuelle pour le vinyle me laisse largement dubitatif. Outre le prix, c'est surtout au niveau son que ça me dérange. Les albums enregistrés depuis 20 ans sont optimisés pour le format numérique en CD, les versions vinyles n'en sont que de simples portages... donc aucun intérêt niveau son. (...)Par contre pour les albums sorti dans les 70's et début 80's, le vinyle est vraiment un format très, très intéressant en terme de qualité sonore. Les albums de cette époque étaient conçu pour le vinyle, cqfd. Seul de très bons remasters peuvent rivaliser et surpasser l'original en vinyle (ce qui n'est pas le cas pour les premiers Judas Priest ou les Black Sabbath).


Ca m'intéresse d'en savoir plus. Qu'est-ce que tu veux dire par là ? Tu peux être plus précis/technique ? Qu'est-ce qui change dans la conception sonore entre un CD et un vynile, au niveau de l'enregistrement et du mixage ?

(Gazus ?)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Droom
Oslow


Inscrit le: 15 Fév 2012
Messages: 3419

MessagePosté le: Mar 28 Aoû 2012 20:12    Sujet du message: Répondre en citant

Je comprends également l'attrait du vinyle puisque je suis moi-même attiré par les beaux objets.
Mais parfois, cet engouement frise la bétise. Exemple, lu sur Last.fm:

Citation:
Listening to Earth 2 on vinyl at a high volume is some crazy fuckin shit!


NON. Là, c'est juste nul. Earth, c'est du drone. Earth 2 est jusqu'au-boutiste. Le dernier morceau, c'est une grosse note, en continu. En gros, l'album contient 3 morceaux d'environ 15 minutes, 30, puis encore 30.
Avec le découpage vynil, il faut se lever (donc anéantir "l'état second" recherché par le morcau) pour changer de face le truc. C'est ridicule. Ce mec a écrit ça parce que Earth, c'est un peu hipe, et que vynil, beaucoup plus.

Bref, y'a des amateurs de son, d'autres de beaux objets, mais il y doit y avoir pas mal de hipster aussi.



Mais sinon, le vynil, c'est ni bien ni mal. "C'est", juste. Bref. :)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
opa-loka



Inscrit le: 01 Aoû 2012
Messages: 112

MessagePosté le: Mar 28 Aoû 2012 21:04    Sujet du message: Répondre en citant

Je dois en avoir 400 ou 500 environ, essentiellement Prog et Hard Rock 70-80's, qui sont maintenant rangés dans des cartons d'Evian. Je n'en ai plus acheté depuis 1988. Un jour, quand je serai pété de thune et avec une grande baraque, je m' achèterai peut-être une nouvelle platine. C'est mal parti Mr. Green
_________________
http://www.lastfm.fr/user/hopaloka
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Blackmore
WebMasta sous LSD


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 6814
Localisation: Dans ton pc

MessagePosté le: Mar 28 Aoû 2012 21:21    Sujet du message: Répondre en citant

en fait, t'es vieux toi lol
_________________
Citation:
Listening to this album is like being buried alive in kittens.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
DarkSchneider



Inscrit le: 23 Sep 2007
Messages: 2431
Localisation: Saint-Michel-sur-orge (91)

MessagePosté le: Mar 28 Aoû 2012 22:23    Sujet du message: Répondre en citant

[quote="Daphne"]
DarkSchneider a écrit:
Fishbowlman a écrit:

Pareil. La mode actuelle pour le vinyle me laisse largement dubitatif. Outre le prix, c'est surtout au niveau son que ça me dérange. Les albums enregistrés depuis 20 ans sont optimisés pour le format numérique en CD, les versions vinyles n'en sont que de simples portages... donc aucun intérêt niveau son. (...)Par contre pour les albums sorti dans les 70's et début 80's, le vinyle est vraiment un format très, très intéressant en terme de qualité sonore. Les albums de cette époque étaient conçu pour le vinyle, cqfd. Seul de très bons remasters peuvent rivaliser et surpasser l'original en vinyle (ce qui n'est pas le cas pour les premiers Judas Priest ou les Black Sabbath).


Ca m'intéresse d'en savoir plus. Qu'est-ce que tu veux dire par là ? Tu peux être plus précis/technique ? Qu'est-ce qui change dans la conception sonore entre un CD et un vynile, au niveau de l'enregistrement et du mixage ?

(Gazus ?)



Hum pas facile à expliquer n'étant pas vraiment spécialiste...

Grosso modo, le vinyle c'est un support "analogique". La musique à cette époque là était donc enregistrée en analogique, logique, le numérique n'existait pas. Le vinyle restituait donc le son de façon proche de la source original (le master). Alors que le CD est un support numérique. C'est ce qui explique que les premiers pressages CD des albums 70's et 80's sont souvent de qualités moins bonnes que les originaux en vinyle. Logique car on part à la base d'un Master analogique que l'on transfère sur un support numérique (le cd)... l'enregistrement a été conçu en analogique, pas en numérique. Du coup, les CD ont souvent un son assez plat et froid...car ce qui faisait l'intérêt sonore du vinyle c'est justement ses défauts et ses limites qui rendent le son plus "chaud", et ça le support CD ne peut pas le retranscrire pleinement. D'où la raison d'être des remasters qui essayent de rectifier un peu le tire.

Par contre, si tu pars d'un master numérique pensé et conçu pour être mis sur un support CD, le porter ensuite tel quel sur Vinyle n'aura strictement aucun intérêt car le vinyle se contentera de restituer le même son que le CD. Et la qualité est même souvent moins bonne, avec une perte de volume.

En fait, tout part donc du master. Soit il est conçu pour le vinyle, soit pour le CD, mais il ne sera pas optimiser pour les deux en même temps.

D'ailleurs, il semblerait que de nombreuses rééditions vinyles actuelles soient de la pure arnaque car elles utilisent le master CD d'origine ou aux mieux un remaster CD (cf ce lien, je n'ai pas tout lut mais ça à l'air très intéressant et instructif)...

En gros, acheter la version vinyle de The Final Frontier de Maiden n'a d'intérêt que pour la collection (et moi je préfère mettre mon argent ailleurs).

En revanche, je conserve précieusement mes vinyles de vieux albums...mon Killing Machine original garde un super son que je préfère au remaster. C'est marrant car la première fois que j'ai écouté des vieux vinyles d'albums de heavy j'avais été grandement surpris car j'étais persuadé que le vinyle était un support de qualité bien inférieure au cd...
_________________
http://metal.nightfall.fr/index.php
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Daphne
Blonde Powa!


Inscrit le: 12 Aoû 2007
Messages: 8243

MessagePosté le: Mar 28 Aoû 2012 23:06    Sujet du message: Répondre en citant

Mouais.
En théorie tu as raison, l'analogique enregistre une quantité infinie de données, là où le numérique doit les limiter (l'échantillonnage). Mais la différence est tellement minime de nos jours que je doute de l'existence d'une réelle différence perceptible par l'oreille humaine Confused
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
opa-loka



Inscrit le: 01 Aoû 2012
Messages: 112

MessagePosté le: Mar 28 Aoû 2012 23:20    Sujet du message: Répondre en citant

Blackmore a écrit:
en fait, t'es vieux toi lol


Oué, et ça va pas aller en s'arrangeant Wink

Rétrospectivement, c'était chouette les 33tr MAIS fallait se lever tous les 1/4 d'heure pour retourner le disque. Quand ça craquait/sautait à un endroit on savait que c'était le notre. La poussière sur le disque était impossible à enlever sauf au chiffon doux et à l'alcool à 90°. On pouvait mettre les 33tr en 45tr pour que ça aille plus vite, ou en 16tr pour que ça aille moins vite. D'où l'invention du Speed-metal et du Doom.
_________________
http://www.lastfm.fr/user/hopaloka
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cedric
Dave Mitaine


Inscrit le: 27 Oct 2010
Messages: 5504

MessagePosté le: Mer 29 Aoû 2012 9:58    Sujet du message: Répondre en citant

opa-loka a écrit:
On pouvait mettre les 33tr en 45tr pour que ça aille plus vite, ou en 16tr pour que ça aille moins vite. D'où l'invention du Speed-metal et du Doom.


Ok, ça c'était drôle lol
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Baker



Inscrit le: 13 Aoû 2010
Messages: 637
Localisation: Meulaiiiiiin

MessagePosté le: Ven 23 Nov 2012 10:36    Sujet du message: Répondre en citant

Sven a écrit:
Tu veux te battre? :chair:


Lol, je n'avais pas vu cette vieille réponse. Tu veux vraiment te battre contre STEVEN SEAGAL ? ^^

Sinon le nombre de sorties vinyles "grand public" m'impressionne de plus en plus. Le format n'est plus revenu à la mode comme collector, il devient de plus en plus un choix d'achat parmi d'autres. Ca me fait plaisir !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
merci foule fête
Sex, Drugs & Cyril Rool


Inscrit le: 19 Juil 2012
Messages: 3165
Localisation: Colères banlieue sud

MessagePosté le: Ven 23 Nov 2012 13:32    Sujet du message: Répondre en citant

Je dois avoir entre 40 et 50 vinyles.
Achetés à une période bien précise : au début des années 90, quand tout le monde ou presque les laissait pour une bouchée de pain chez les disquaires d'occas' pour racheter les versions CD toutes pourrites. :D
La plupart, je les ai récupérés pour 30F, le faible coût étant ma principale motivation pour ces achats vu que j'étais à la fac et pas très riche. Pour rappel, un CD neuf à cette époque coûtait entre 120 et 135 F (17 et 20€) : le choix était vite fait !

J'ai toujours une platine vinyle mais je l'ai mise à l'étage dans la chambre d'amis et ne nourrissant pas de nostalgie particulière pour ce support qui me rappelle encore aujourd'hui les 45 t de Mireille Mathieu et Stone & Charden que me refilait ma grand mère, je ne les écoute plus.

Ceux que j'ai vraiment kiffés, je les rachète en CD si possible en version deluxe parce que si c'est pour récupérer un enregistrement pourri avec une feuille recto-verso en guise de livret, je vois pas bien l'intérêt.

Pour autant, je ne suis pas prêt de les revendre parce que c'est vrai que ce sont de beaux objets et que la dématérialisation totale, j'ai un peu de mal. Sans compter que certains albums sont encore aujourd'hui difficiles à trouver pour un prix décent. Allez voir à quel prix est proposé le premier (et unique, je crois bien) album de White Spirit sur PM ou Amazon, c'est tout simplement exhorbitant.
D'ailleurs, je n'ai racheté le meilleur album metal du monde - celui de mon avatar - que tout récemment. C'était mon premier vinyl. :)
_________________
"[...]- le rythme véritable ne vient jamais de la répétition qui pourtant le prépare, mais du surgissement de l'étrange, d'un plan oblique à l'attention [...]" Alain Damasio - La Horde du Contrevent
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fracture



Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 97

MessagePosté le: Ven 04 Jan 2013 13:32    Sujet du message: Répondre en citant

Ah tiens, je vois ce topic, me promenant par hasard (et pas rasé)...

Les vinyles, ça prend de la place et c'est aléatoire, et si tu n'en as pas, autant ne pas commencer! :D

L'intérêt est surtout de trouver de belles pièces en chinant, tout en évitant de tomber dans les achats en gros qui te font grossir ton stock jusqu'à 5'000 LP. Bon, évidemment, c'est difficile de résister à une intégrale des oeuvres pour orgue de papa Bach, mais c'est une autre histoire. ^^

A vue de nez, je dois en avoir 400-500, dont pas de mal de jazz et de classique et des vieux hard rock et pop 70's. A mon avis, les meilleurs enregistrements ou plutôt les meilleurs pressages, proviennent souvent des années 50 et 60. A partir du milieu des 70's, il y a à boire et à manger et ensuite la qualité générale s'écrase dans les 80's. Actuellement, on fait beaucoup de pub avec les vinyles 180 gr. et même si la qualité de ceux-ci s'est améliorée par rapport aux 80's, ils sont souvent fragiles et sensibles à l'électricité statique.

Sur la question du mastering d'oeuvres actuelles, je suis assez d'accord avec ce qui a été dit plus haut, cela ne vaut guère le coup d'acheter un vinyle, à ceci près que celui-ci ne sera moins victime de la "loudness war" (tu ne peux pas compresser le son comme sur un CD) et que le LP a souvent l'avantage d'une meilleure séparation des canaux par rapport au CD, à matos plus ou moins équivalent s'entend, ce qui signifie quelques heures de régalges de ta platine vinyle, bras, cellule, pour obtenir ce résultat sinon tintin!
_________________
Grosse poutre
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fracture



Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 97

MessagePosté le: Ven 04 Jan 2013 13:41    Sujet du message: Répondre en citant

DarkSchneider a écrit:
Néanmoins, je comprends l'intérêt que porte des personnes pour les vinyles des 70's/80's (pour les 50's/60's, vinyle ou pas les prods étaient assez archaïque à cette époque).


Non malheureux!! :)

En 1957, la stéréo débarque sur marché ricain et je peux te dire qu'en jazz et en classique, il se sont mis les pieds en 4 pour sortir des pressages top!!** La pop et le rock ont toujours été les parents pauvres (les Beatles pensaient d'abord et surtout en mono jusqu'en 1968!!).

**Même les versions CD de ces mêmes oeuvres, si elles ont été éditées en CD, sonnent très bien!
_________________
Grosse poutre
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Baker



Inscrit le: 13 Aoû 2010
Messages: 637
Localisation: Meulaiiiiiin

MessagePosté le: Ven 04 Jan 2013 15:18    Sujet du message: Répondre en citant

Je continue de dire que pratiquement (pas mathématiquement) Les vinyles prennent moins de place que les cd! ^^
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Cedric
Dave Mitaine


Inscrit le: 27 Oct 2010
Messages: 5504

MessagePosté le: Sam 05 Jan 2013 17:35    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai décidé de me mettre aux vinyles.
Pour l'objet, pour le son aussi.
J'ai en ma possession depuis octobre quelques trucs cool, le premier Maiden en édition limitée, le Night Opera de Queen, l'EP 5$-Mon-Cul-Les-Cents en pressage original...
Je crois que ce qui va m'intéresser le plus c'est l'aspect 'objet d'avant', je compte pas m'acheter le dernier Maiden en vinyle, pour ça le CD ira bien, mais j'avoue quand quand j'ai mis la main sur le '4' de Led Zep, ça m'a fait quelque chose de plus que lorsque j'ai acheté le CD y a 10 ans :)

Donc je vais voir où je me tourne, ça dépendra pour beaucoup de la config de mon prochain appart'.
Mais les vinyles c'est cool. Et comme le dit baker, j'ai pas l'impression que ça prenne plus de place. Je dirais même moins étant donné que sur mes Billy je peux pas mettre toutes les étagères où je veux et qu'au-dessus de mes CDs y a du vide :D

Bref. On s'en fout.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pietro
Divid Coverdead


Inscrit le: 12 Aoû 2007
Messages: 8139
Localisation: Nissa la Bella

MessagePosté le: Sam 05 Jan 2013 18:01    Sujet du message: Répondre en citant

Non on s'en fout pas, je pense faire pareil que toi sous peu (dès que j'aurai un appart plus grand en fait).
_________________
UNCHAINED - Infernal Death Machine (le clip !)
UNCHAINED - No Scapegoat to Blame

Boutique UNCHAINED: http://unchainedmetal.bigcartel.com/

SCORNFORGER - Thrash Till You Puke!!!
DIVIDEAD (mon ancien groupe) - Sweet revenge (live)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Cedric
Dave Mitaine


Inscrit le: 27 Oct 2010
Messages: 5504

MessagePosté le: Sam 05 Jan 2013 18:04    Sujet du message: Répondre en citant

Ah :)
C'est cool si on s'en fout pas tout à fait :)

J'ai pensé à toi en octobre parce que j'ai chopé le Appetite avec la cover original et le 2 titres de You Could Be Mine avec Arnold dessus Heandbang

Ouais, fan attitude à 2 ablles, n'empêche que j'étais comme un gosse lol
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum des Éternels Index du Forum -> L'Antre du Troll Mélomane [Discussions] Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island | Traduction par : phpBB-fr.com | Designed & images by Kooky