Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
MR BUNGLE
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum des Éternels Index du Forum -> Le Grimoire du Savoir Eternel
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
barbapopo
Fantomaths


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 5528

MessagePosté le: Mer 06 Aoû 2008 20:19    Sujet du message: MR BUNGLE Répondre en citant

Alors, Mr Bungle, par où débuter ?…

Déjà, commençons par rectifier deux erreurs assez communément répandues :

1. Non, Mr Bungle, n’est pas le projet parallèle du chanteur de Faith No More. Ce serait même plutôt l’inverse : le groupe, fondé vers 84/85 à Eurêka (Californie), restera pendant longtemps le projet principal de Mike Patton, ainsi que du guitariste Trey Spruance et du bassiste Trevor Dunn.

2. Non, Mr Bungle n’a pas que trois albums à son actif, bien que les trois derniers soient les seuls disponibles (et, soyons honnêtes, les seuls à peu près écoutables.)
Les premières productions du groupe sont, je vous l’accorde, davantage des démos que des albums (elles n’ont jamais été éditées qu’en cassettes, ou diffusées semi-légalement sur internet !).
Cependant, histoire que le topo soit complet, je citerais, dans l’ordre :

- The Raging Wrath Of The Easter Bunny (1986) : une sorte de death/grind informe (pléonasme ?) sur lequel on retrouvera le délicat Anarchy Up Your Anus, ou le bien nommé Bungle Grind…. Pourra intéresser les amateurs de l’incarnation Holy Vehm de Secret Chiefs 3, les die-hard de Patton et, euh… c’est tout. Les autres peuvent passer leur chemin.
Il est intéressant de noter, toutefois, le « grunt » qu’utilise Patton à cette époque (il avait 18 ans). Quant à l’aspect « collage-baré » qu’on associe toujours à Bungle, il est déjà présent… mais sous une forme plus qu’embryonnaire. L’humour reste à l’état potache - dans les titres, et probablement dans des paroles qu’on ne comprendra jamais... Quelques bons riffs toutefois... si vous gardez une aspirine à vos côtés...

- Bowel Of Chiley (1987) : révolution copernicienne dans le bordel organisé de Mr Bungle, puisque les cuivres et les éléments ska font leur véritable apparition. (On respire…) A un an d’écart, le groupe louche déjà plus vers Fishbone et les Cardiacs que sur Napalm Death. On trouvera, entre des conneries comme Fart In A Bag et Cottage Cheese, la compo Carrousel, encore mal dégrossie, et quelques funkeries juvéniles – mais le décor est planté, l’esprit est bien là.

Bungle en 86, pour vous faire une idée...

- Goddammit I Love America ! (1988) Les choses se précisent dangereusement : Carrousel a suivi dans le voyage, la chanson Egg apparaît au milieu d’autres grooveries schizoïdes. Niveau son, c’est tout à fait écoutable, et, même si l’ensemble manque encore de maturité, les musiciens apparaissent enfin comme les gros killers qu’ils ne cesseront jamais d’être. Tous les amateurs de Patton période The Real Thing se régaleront donc sur les « inédits » de cet album : le reggae fishbonisant de Goosebumps, le rap-funk un peu foireux de Bloody Mary, les collages de Waltz For Grandma’s Sake… Vocalement, en effet, c’est déjà le feu d’artifices. C’est d’ailleurs avec cet album que le gars Michel sera repéré par les mecs de Faith No More, et qu’il cassera la baraque un an plus tard avec l’album sus-mentionné.

- OU18 (1989) : On peut quasiment considérer cet album comme une collection de démos pour l’éponyme qui déboulera deux ans plus tard. Il n’y a qu’à jeter un coup d’œil à la set list : tous les titres (à l’exception de Mr Nice Guy, que d’aucuns considèrent d’ailleurs comme le meilleur du groupe !) se retrouveront sur l’album au clown dégueu ! Niveau son, c’est encore une fois plus qu’écoutable, même si la production trop propre et la batterie clinquante plombent un chouia le résultat.



Nous y voilà, donc. Les compos sont prêtes, les musiciens calés, l’univers et le vocabulaire se sont lentement étoffés (jusqu’à la boursouflure, comme il se doit) ; Patton, tout auréolé du succès de FNM, n’a plus qu’à attirer les projecteurs sur son « véritable » groupe (ce qu’il ne manquera pas de faire à longueur d’interviews, et à grand renfort de T-Shirt Mr Bungle). Bref, il ne manque plus que la touche « John Zorn » pour servir de liant à tout cela – et, deux ans plus tard, en 91, la légende est en marche :

Mr Bungle – 1991



Cauchemardesque, barré, foisonnant, obscène, insupportable de connerie et de talent : voilà quelques mots qui pourront vous venir en écoutant ce dégueulis jouissif et génialissme.
Bienvenue dans l’univers des clowns morts, des Monsieur Loyal bourrés, des écuyères syphilitiques et des hommes-troncs qui se chient sur le torse… Pendant 73 minutes, la fanfare des bêtes de foire défilera sans discontinuer devant vous : du ska malsain, du funk obscène, un carnaval de monstruosités coupé par des riffs plus thrashisant que le thrash ; du rap, du slap, de la musique de cirque miteux, des bouts de films de cul, des scratch, un sample de Mario Bros, du métal en plomb vissé sur des cuivres éclatant : non, pas un centimètre carré de cette galette ne vous laissera souffler.
Cependant, attention : point de bordel ici. Point de dégueulis désorganisés. Les chansons sont structurées au quart de poil près, l’ensemble est conçu pour tuer, les idées de génies pleuvent à la pelle, les plans qui tuent ne se comptent plus et, moyennant une petite phase d’immersion, on ne trouvera là-dedans rien que du caviar. (Bien des musiciens ne s’en sont d’ailleurs jamais remis – au hasard : 99% de la scène fusion française.)
Traumatisant, séminal, mais essentiel.

My Ass Is On Fire résume assez bien l'irrésumable...


Le temps que FNM bricole son Angel Dust dans son coin, puis splittouille à petit feu, et nous voilà reparti avec

Disco Volante – 1995



Alors là… ceux qui voulaient remettre le couvert, ceux qui voulaient groover à nouveau sur des hybrides « ska-métal-peau de clown », ceux-là en auront été pour leurs frais… Rien que le mur inaudible de la première plage les aura calmés d’entrée.
Disco Volante, c’est un peu Jean-Luc Godard qui prend la succession de Max Pecas : intello, arty, opaque, franchement décousu pour l’endroit ; oui, l’objet porte assez bien son nom.
Il est loin, le groupe de 91 : la production s’est faite « jazzy/noisy », le fun et le ska se sont enfuis, et les collages que délivre le groupe sont à présent d’une eau bien différente. Tant pis... ou tant mieux. Album de la maturité, je ne sais pas ; mais album-de-mecs-qui-ne-veulent-pas-se-répéter, certainement.
Alors voilà : Disco Volante est dur, 1 000 fois moins drôle que le premier ; beaucoup plus cérébral, également – mais, pareil aux bonbons qu’on suce très longuement sous la langue, il finira par vous révéler toute une myriade de plaisirs cachés (en plus de vous coller des aphtes plein le gosier). Si l'éponyme était un débarras de barnum et de cirque mité, Disco Volante est, disons… un vieux grenier d’antiquaire qui s’est suicidé. Alors, quoi ? Que trouve-t-on, dans ce bordel ? Eh bien, parmi tout un tas de bruits de casseroles, de l’easy-listening de dandy, du jazz copulant avec des guitares trashisées, des bruitages, de la polka frénétique, encore des bruitages de cartoon, de la techno-retro sur de la musique arabisante (Desert Search For Techno Allah préfigure tout ce que Spruance fera plus tard avec Secret Chiefs 3), des enfants et des femmes battus, des patchwork jazzy décousus (l’incompréhensible Platypus, pourtant écrit dès 91), de la musique de film-noir-italien-des-années-50, des beach-boys virant death metal avant de crooner comme le Messie…
Bref : tout cela est bon et sordide comme un mauvais bad-trip.

Carry Stress In The Jaw, qui en a traumatisé plus d'un, elle aussi...

Dès 1995, échaudés par ces expérimentations tous azimuts, Spruance et Dunn se lancent dans le projet instrumental Secret Chiefs 3. Patton, de son côté, saborde Faith No More d’un commun accord. Et, après avoir déconcerté son monde avec Fantomas (Dunn y figure également), c’est en 99 que sort le troisième et dernier visage de Mr Bungle.


California – 1999



California...
Voilà donc l’album de la (fausse) sérénité, du calme (presque) retrouvé – et, disons-le sans détours : de la perfection. Le propos s’est fait plus concis, la forme plus ramassée, mais la musique demeure plus essentielle que jamais : rien ne dépasse de ces 45 minutes de funambule, rien en trop dans ces 10 vignettes de classe et de folie dorées sur tranche. Faux easy-listening légèrement vénéneux, crooneries passées à la moulinette – mais toujours avec classe et distinction – ambiance « balade romantique pour vieux dégueulasse », chœurs de beach-boy en plastique fondu, Bungle n’oublie pas les sursauts d’hystéries qui font sa signature (le polka-ska-trash-arabisant Ars Moriendi, None Of Them Knew, Goodbye Sober Day ou « I Muvrini tape un bad en sortant de discothèque »), mais empaquette le tout comme un champagne millésimé.
Un diamant pur, servi pour des musiciens de feu, et rien moins que le meilleur chanteur du monde. Oui madame.

The Air Conditonned Nightmare en live (je n'ai trouvé que cela, mais c'est pas mal quand même.)


Depuis 99, et après une fort belle tournée mondiale, le groupe s’est enfoncé dans un stand-by qui, peu à peu, s’est mué en split tacite.
Spruance et Danny Heifetz (le batteur) continuent de chevaucher leurs Secret Chiefs 3 (4 albums à ce jour).
Dunn et Patton fantômisent, et jazzent ensemble… ou séparémént.

Un tas de live ébouriffants reste encore à découvrir, Bungle ayant l’habitude de changer ses compos, d’improviser, et de torturer de fort belle manière quelques reprises sur scène. .

Mais bon. Je laisse sur des points de suspension les séquelles du groupe – il y aurait de quoi faire trois topos du même genre – et vous souhaite déjà de vous régaler avec les extraits que j’ai laissés.

Ou pas.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Blackmore
WebMasta sous LSD


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 6814
Localisation: Dans ton pc

MessagePosté le: Mer 06 Aoû 2008 20:35    Sujet du message: Répondre en citant

un topic :totolol: approved (surtout la partie concernant california).
_________________
Citation:
Listening to this album is like being buried alive in kittens.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fishbowlman



Inscrit le: 11 Aoû 2007
Messages: 3655
Localisation: Saint-Denis

MessagePosté le: Mer 06 Aoû 2008 20:35    Sujet du message: Répondre en citant

Comme le dit Oncle Viande sur sa chronique de Secret Chiefs, pour l'après-Bungle, je le cite : http://fp.nightfall.fr/index_1306_secret-3-book.html

"Y a-t-il une vie après Mr Bungle ? Cette question cruciale, nous sommes nombreux à nous l’être posée pendant nos nuits d’insomnies. En 2000, c’en était fini de cette formation essentielle dont l’importance, je le crois, n’a pas encore été pleinement mesurée. Que reste t-il aujourd’hui de la sainte parole ? Une multitude de débris éparpillés dans la constellation du rock alternatif américain, parmi lesquels trois astéroïdes, Fantômas, Tomahawk et Secret Chiefs 3, chacun ayant emporté avec lui une part de l’héritage Bungle. A Fantômas le délire sans limites et la parodie, à Tomahawk l’énergie et la vigueur du métal, à Secret Chiefs 3 enfin, le goût pour les grands écarts et les musiques du monde."
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Blackmore
WebMasta sous LSD


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 6814
Localisation: Dans ton pc

MessagePosté le: Mer 06 Aoû 2008 20:41    Sujet du message: Répondre en citant

Il est vrai que la suite est sans doute moins essentiel.

N'oubliez pas le réflexe Deezer pour choper qq extraits :

http://www.deezer.com/#music/artist/2193
_________________
Citation:
Listening to this album is like being buried alive in kittens.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
barbapopo
Fantomaths


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 5528

MessagePosté le: Mer 06 Aoû 2008 20:44    Sujet du message: Répondre en citant

Merci à vous !

@ Fishy : oui, l'analyse du mec est assez bien torchée.

Sinon, cliquez sur le lien de Blackie : vous y trouverez, dans la rubrique live, la "fameuse" reprise de Super Mario Bros, qui illustre assez bien ce que je disais sur les reprises en concerts.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
A.W. 2005
Zob Zombie


Inscrit le: 11 Aoû 2007
Messages: 3215
Localisation: à bord du Potemkine

MessagePosté le: Mer 06 Aoû 2008 20:48    Sujet du message: Répondre en citant

Grand merci pour tout ça.
_________________
"One way or the other, we're all fucked." - Max Hardcore
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Blackmore
WebMasta sous LSD


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 6814
Localisation: Dans ton pc

MessagePosté le: Mer 06 Aoû 2008 20:56    Sujet du message: Répondre en citant

Tu veux un topo sur le Kraut Rock aussi lol

voir sur la trilogie berlinoise de Bowie ?

vous remarquerez sinon un lien sur Sleepytime Gorilla Musuem dans la section *artistes similaires*, faites attention, c'est un leurre !

Vous trouverez aussi un lien sur Estradasphere, un groupe qui pour le coup a bien digéré la grammaire Bunglelienne même si le chant fait cruellement défaut.

Voila bien un topic qui ferait très plaisir à Guiom.
_________________
Citation:
Listening to this album is like being buried alive in kittens.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
A.W. 2005
Zob Zombie


Inscrit le: 11 Aoû 2007
Messages: 3215
Localisation: à bord du Potemkine

MessagePosté le: Mer 06 Aoû 2008 21:12    Sujet du message: Répondre en citant

Je serai pas contre un topo sur le kraut rock, mais j'ai pas vraiment l'impression que qui que ce soit ici soit en mesure de faire une chose pareille (ou alors c'est redoutablement bien caché).

Sur Can, je dis pas non par contre.

Bowie, je m'en contrefous jusqu'au sang.

Et Sleepytime Gorilla Museum, c'est nul.
_________________
"One way or the other, we're all fucked." - Max Hardcore
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fly
Geisharlebois


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 7067
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Mer 06 Aoû 2008 21:21    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, on va encore dire que je charrie avec Patton (mais dans ce cas-ci, ça n'a pas grand chose à voir), mais je dois dire que plus je découvre Mr. Bungle, plus je trouve le tout vide et vain. Ah, ça en jette, ça en met plein la tête, ça part dans tous les sens, c'est sûr, mais j'ai l'impression parfois tenace que, sur le fond, y a rien. 100 % esbrouffe. Même avec California, qui semble quand même être le plus "normal", et qui a cependant l'avantage d'être relativement court. (En lisant le message de Popo, je me dis toutefois que, peut-être, l'album éponyme pourrait changer cette impression.)

En fait, ça me fait de plus en plus le même effet avec tous les trucs du genre barré/bizarre/chtarbé qui semblent pulluler par les temps qui courent (Secret Chief, Unexpect, Estradasphere et j'en passe). Je ne sais pas pourquoi, je n'arrive pas à me décoller de cette impression. En même temps, ça semble fonctionner avec Sleepytime Gorilla Museum (à petites doses toutefois, et je DÉTESTE leur deuxième album), donc bon. Et je pense que c'est pour ça que j'apprécie Stolen Babies, parce que je trouve qu'il y a quelque chose derrière (des chansons, quoi).

Enfin, voilà ma petite contribution de vieux con à ce sujet autrement tout à fait intéressant (merci Popo, pour le coup tu m'as donné envie d'essayer l'éponyme).

Je ne demande qu'à être contredit :)
_________________
Il n'est point de réel voyage dont la destination ultime ne soit le point de départ.

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lejoker
Maths As DT


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 3275
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu 07 Aoû 2008 1:22    Sujet du message: Répondre en citant

un grand merci à Popo pour son délicieux topo.
Je n'en attendais pas moins de lui :)
_________________
Vous vulgarisez.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Blackmore
WebMasta sous LSD


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 6814
Localisation: Dans ton pc

MessagePosté le: Jeu 07 Aoû 2008 8:57    Sujet du message: Répondre en citant

A.W. 2005 a écrit:
Je serai pas contre un topo sur le kraut rock, mais j'ai pas vraiment l'impression que qui que ce soit ici soit en mesure de faire une chose pareille (ou alors c'est redoutablement bien caché).


Même sous la torture personne ne voudrait faire ce genre de chose. A la limite Flower et encore.

A.W. 2005 a écrit:

Sur Can, je dis pas non par contre.

Malheureux !

A.W. 2005 a écrit:

Et Sleepytime Gorilla Museum, c'est nul.

Nan !

Fly a écrit:

En fait, ça me fait de plus en plus le même effet avec tous les trucs du genre barré/bizarre/chtarbé qui semblent pulluler par les temps qui courent (Secret Chief, Unexpect, Estradasphere et j'en passe). Je ne sais pas pourquoi, je n'arrive pas à me décoller de cette impression.

J'ai aussi ce sentiment avec certain de ces groupes, ça tient parfois plus d'un gimmick que d'une vrai ligne directrice clair. Cependant, je mettrais pas Estradasphere dans le tas (du moins avec le dernier disque) vu qu'il y a un réel effort mélodique et de cohérence.


Fly a écrit:

En même temps, ça semble fonctionner avec Sleepytime Gorilla Museum (à petites doses toutefois, et je DÉTESTE leur deuxième album), donc bon. Et je pense que c'est pour ça que j'apprécie Stolen Babies, parce que je trouve qu'il y a quelque chose derrière (des chansons, quoi).

Je pense pas qu'on puisse comparer ces 2 groupes aux autres cités car ils ont chacun un univers musical bien défini. Sleepytime met aussi en avant des morceaux construit et est loin de partir dans tous les sens, c'est un univers cohérent dont les structures empruntent plus au RIO qu'au collage musical Bunglelo-zornien.
_________________
Citation:
Listening to this album is like being buried alive in kittens.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TheDecline01
Sombre W.C.


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 9133
Localisation: Unda da showa

MessagePosté le: Jeu 07 Aoû 2008 9:04    Sujet du message: Répondre en citant

Mmmmmh ... California, j'étais réticent à l'essayer au vu de commentaires sur le net mais ... Popo va peut-être me faire sauter dans le vide.
_________________
Bonjour, je m'appelle dick et j'en ai vraiment une petite.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Fishbowlman



Inscrit le: 11 Aoû 2007
Messages: 3655
Localisation: Saint-Denis

MessagePosté le: Jeu 07 Aoû 2008 9:19    Sujet du message: Répondre en citant

Mr Bungle est le seul groupe qui soit réellement accessible dans tous ces groupes pseudos-barrés-bizarroïdes.
La 1ère fois que j'ai écouté Mr Bungle, c'était avec Disco Volante et j'ai tout de suite adoré, j'y ai retrouvé les délires de Mike Patton, avec des passages malsains, parfois rigolos aussi, des morceaux construits autour de la structure couplet-refrain... même si la 2nde partie est plus spéciale c'est vrai mais trippante également.
Pour le premier album, même chose, c'est vraiment pas inabordale. Les délires ska avec les cuivres sont vraiment énorme, le débit de paroles de Mike est souvent hallucinant lol
Bref, rien de spécialement inabordable chez Bungle, juste du bon sens.
Bizarrement, celui que je trouve le moins immédiat, c'est California justement.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Blackmore
WebMasta sous LSD


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 6814
Localisation: Dans ton pc

MessagePosté le: Jeu 07 Aoû 2008 10:02    Sujet du message: Répondre en citant

Disco Volante il est quand même loin d'être accessible du premier coup Fishounet ! Soit, c'est pas aussi inaccessible que le pire groupe RIOneux mais c'est tout de même bien salé. D'un autre côté tu étais déjà bien Patonnisé avant de t'engager la-dedans, mais sans ce pré-requis ça me paraît dur de kiffer grave du premier coup.

Sauf si on s'appelle AW et qu'on a une grosse sous-culture porno.
_________________
Citation:
Listening to this album is like being buried alive in kittens.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TheDecline01
Sombre W.C.


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 9133
Localisation: Unda da showa

MessagePosté le: Jeu 07 Aoû 2008 10:32    Sujet du message: Répondre en citant

Mr Bungle >> accessible que Disco Volante pour moi.
D'ailleurs, Disco Volante manque de la folie festive de Mr Bungle à mes oreilles. Après, je ne l'ai pas beaucoup écouté donc ... suis-je totalement formé auditivement ?
_________________
Bonjour, je m'appelle dick et j'en ai vraiment une petite.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Gazus
SID Errant


Inscrit le: 11 Aoû 2007
Messages: 6589
Localisation: Yvelines

MessagePosté le: Jeu 07 Aoû 2008 16:22    Sujet du message: Répondre en citant

Superbe topo, Popo. :)

Mon cd de Disco Volante me fait de l'œil (ah ah), allez, je le lance.
_________________

Le plus dur dans cette rupture, c'était pas tant l'effacer de ma vie, c'était surtout effacer les 4 To de film porno qu'on avait tourné tous les deux. Multicam, 1080p, son 5.1... Y avait plus de place sur le disque dur après la séquence d'intro. Mais une si belle séquence d'intro. J'allais pas effacer ça.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
lejoker
Maths As DT


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 3275
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu 07 Aoû 2008 18:59    Sujet du message: Répondre en citant

Au fait, Mr. Bungle, Disco Volante et California sont à 7€ à la Fnouc.

J'ai donc acheté les trois :)
_________________
Vous vulgarisez.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
barbapopo
Fantomaths


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 5528

MessagePosté le: Jeu 07 Aoû 2008 22:26    Sujet du message: Répondre en citant

Alors je suis joie !...

Mais à consommer avec modération, quand même...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lejoker
Maths As DT


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 3275
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 08 Aoû 2008 0:57    Sujet du message: Répondre en citant

Comme je le disais dans les "commentaires express", je suis déjà totalement conquis (et c'est un euphémisme) par California.

Depuis hier j'écoute un peu Disco Volante, et j'avoue que j'ai du mal.
Mais je vais persister, je pense que ce groupe le vaut bien :)


edit
Des tonnes de bootlegs, reprises improbables, etc... :
ftp://ftp.bunglefever.com/pub/Mr%20Bungle
_________________
Vous vulgarisez.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Guiomzappa
Grand Wazoo Keeper


Inscrit le: 11 Aoû 2007
Messages: 4151
Localisation: Delhi Katmandou CMB

MessagePosté le: Dim 10 Aoû 2008 16:04    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis certainement clichesque en sortant ça, mais quand mon frangin m'a fait découvrir Mr Bungle avec Disco Volante lors de sa sortie j'avais à peine 14 ans; et j'ai pris une claque monumental car tous mes balbutiements dans ma découverte de la Musique et ce que j'y trouvais de jouissif se retrouvaient dans cet album.

Avec Zappa, ils sont définitivement les artistes qui m'ont le plus touchés.

Blackie a écrit:
Voila bien un topic qui ferait très plaisir à Guiom.


Oh yeah, il est bien écrit, plaisant à lire et c'est sympa de voir la vision de Popo sur ce fameux groupe.


Une bien belle idée que ce topopic!

Barb@popo: je me suis permis de rajouter des "h" à plus trashisant que le trash et un "t" à Dunn et Patton fanômisent, je n'ai pu m'en empêcher, je trouve que ça rend justice à ton beau topo.
_________________
...Music is the Best!

Conceptual Continuity in the Calembour
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum des Éternels Index du Forum -> Le Grimoire du Savoir Eternel Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island | Traduction par : phpBB-fr.com | Designed & images by Kooky