Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
Qui pour reprendre le flambeau ?
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum des Éternels Index du Forum -> L'Antre du Troll Mélomane [Discussions]
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
CCC
Once a camel


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 8746
Localisation: Malakoff (92)

MessagePosté le: Sam 28 Aoû 2010 22:01    Sujet du message: Qui pour reprendre le flambeau ? Répondre en citant

Mon interview de Wolf d'Accept (en ligne très bientôt) a soulevé une question intéressante : une fois les henaurmes groupes emblématiques du métal à la retraite, qui restera-t-il pour enchaîner ? Quel groupe actuel a atteint le même statut qu'un Maiden, un Metallica ou un Slayer ? D'après Wolf, aucun... et je trouve difficile de lui donner tort.

Votre avis ?




>CCC<
_________________
Elargis ton pénis
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
joe le hareng
ex-p(flood)


Inscrit le: 23 Aoû 2007
Messages: 11856
Localisation: Non

MessagePosté le: Sam 28 Aoû 2010 22:08    Sujet du message: Répondre en citant

Il me semble que l'on a déja abordé la question!


Déja avant de penser aux groupes contemporains, ils faut se poser la question des groupes des nineties qui sont devenus kvlts!
_________________
It's a trap!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pingouin
Jean-Pierre Elkathrash


Inscrit le: 15 Jan 2010
Messages: 5306

MessagePosté le: Sam 28 Aoû 2010 22:19    Sujet du message: Répondre en citant

Aucun.

Voilà, on peut fermer le sujet.

Il y a bien eu des Rammstein, des Slipknot et des SOAD pour vendre des camions d'albums et remplir les stades, mais même eux ont largement perdu de leur superbe ou splitté.
Quoiqu'il y a Korn... créateurs et figures de proue d'un courant entier, influence énorme avec des tonnes de suiveurs...

Pour ce qui est du Metal "classique", dans la continuité de Metallica, Maiden, Slayer et les autres... il y a pas de relève. Il y a 10 ans, avec le vague Trve, on était nombreux à être persuadés que Hammerfall allait devenir le nouveau Accept et Angra le nouveau Maiden... on voit où ils en sont aujourd'hui. 2-3 albums qui arrachent d'entrée de jeu et adieu Berthe.
Et maintenant, c'est pas Trivium et Enforcer qui vont prendre la relève de ces groupes qui ont marqué le genre, avec qui il y a eu un avant et un après. Le Metal traditionnel, c'est du passé. C'était les années 80.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sven
Death 'n' Troll Dokthor


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 20266
Localisation: Trapped in a corner

MessagePosté le: Sam 28 Aoû 2010 22:23    Sujet du message: Répondre en citant

Dream Theater!

Tout est dit!






:abduct:



Edith rajoute que maintenant que tu es rentré, Pingui, tu peux faire mon Blind Test! :lalala:
_________________
Je suis une outre!!!

Not giving a fuck is awesome!
Jon Lajoie
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Dizayeure
Epic Fail


Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 6666
Localisation: Bap's Bed

MessagePosté le: Sam 28 Aoû 2010 23:16    Sujet du message: Répondre en citant

Le truc c'est que, de mon point de vue, il y a 30-40 ans "tout" (enfin quasiment tout) était à inventer dans le metal. Aujourd'hui, le genre est tellement touffu et nébuleux, que les variations, les changements qu'un artiste peut apporter sont condamnés à avoir une répercussion bien moins importantes sur le metal qu'un Kill m All ou que le premier album de KoRn. L'augmentation drastique des genres et sous-genres a également conduit à un éclatement du public ce qui, je pense, rend beaucoup plus difficile (voire carrément impossible) la fédération d'une majorité de l'audience metal autour d'un même artiste.

Autre point : le développement des techniques de l'information. Aujourd'hui, il est beaucoup plus facile d'être écouté dans le monde entier, là où il y a 30 ans seuls les groupes les plus rentables localement avaient la chance de pouvoir avoir cette exposition internationale. A cette époque, seuls les quelques groupes qui avaient rencontré un vrai succès dans leur contrée d'origine arrivaient à s'exporter et à toucher un public plus large, augmentant d'avantage leur renommée et, en monopolisant les voies de communication (tv, radio, presse) qui à l'époque avait un flux limité (alors qu'aujourd'hui le flux d'internet est illimité), écrasaient encore plus ceux qui n'avaient pas réussi à se faire connaitre.

L'explication peut également être cherchée dans l'évolution de notre rapport à la musique. En 2010, on est bien plus habitué, je pense, et il est bien plus facile de se balader d'un groupe à l'autre. Faire durer une carrière est bien plus difficile qu'avant, on a moins le droit à l'erreur. Au moindre album faible, du fait de la présence de 10 remplaçants potentiels vers lesquels le public n'aura aucun remord à se tourner, le leadership d'un groupe est bien plus affecté que dans les années 70-80 où les substituts viables étaient plus rares et plus difficiles à trouver, beaucoup moins à la portée de la main pour le chaland.

A notre époque, le gâteau est toujours de la même taille que dans les années 70-80, voire même a grossi, mais il y a beaucoup plus de monde autour qu'avant, réduisant significativement les parts individuelles.


Tout ceci explique rationnellement je pense ce phénomène de 'groupes mythiques' qui s'estompe progressivement et est voué, à mon avis, à disparaître dans les années à venir.
_________________
"Tous les hommes écoutent du métal... sauf les tapettes." David Douillet, 1998
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Metalyogi
Disco Queen


Inscrit le: 14 Aoû 2007
Messages: 2842
Localisation: Rouen

MessagePosté le: Dim 29 Aoû 2010 10:32    Sujet du message: Répondre en citant

Dizayeure a écrit:
Le truc c'est que, de mon point de vue, il y a 30-40 ans "tout" (enfin quasiment tout) était à inventer dans le metal. Aujourd'hui, le genre est tellement touffu et nébuleux, que les variations, les changements qu'un artiste peut apporter sont condamnés à avoir une répercussion bien moins importantes sur le metal qu'un Kill m All ou que le premier album de KoRn. L'augmentation drastique des genres et sous-genres a également conduit à un éclatement du public ce qui, je pense, rend beaucoup plus difficile (voire carrément impossible) la fédération d'une majorité de l'audience metal autour d'un même artiste.



J'ai l'impression de me lire. C'est l'explication que je donne systématiquement quand on aborde ce sujet. La diversification du genre entraine une spécialisation de ses fans. Alors que dans les années 80 les metalleux étaient tous des brothers of metal où les seules guerres de chapelles étaient Maiden ou Metallica (en gros), on a aujourd'hui de dizaines de sous genres
_________________
Mon profil Last FM
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
barbapopo
Fantomaths


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 5528

MessagePosté le: Dim 29 Aoû 2010 10:41    Sujet du message: Répondre en citant

TOOL
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
anoraknophobic
Clakmonfricomaniac


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 3038

MessagePosté le: Dim 29 Aoû 2010 12:21    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense que le mieux, c'est encore d'en reparler dans 30-40 ans ! lol Plus sérieusement, je pense que l'espérance de vie des groupes actuels est beaucoup plus courte. Les groupes à succès nés dans les années 90 ont soit splitté soit beaucoup perdu de leur superbe (tant artistiquement que commercialement. Korn en est l'exemple le plus criant).
_________________

Chroniques du Léviathan : blog comics, mangas, jeux vidéo
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
dupinguez
Chevalier de Saint-Maslow


Inscrit le: 18 Aoû 2007
Messages: 11449
Localisation: Grenoble

MessagePosté le: Dim 29 Aoû 2010 12:39    Sujet du message: Répondre en citant

La phrase "il n'y a plus de GROS groupes datant des années 90", je l'ai pété et répété maintes et maintes fois lors de conversations musicales, sûrement ici même entre autres. D'ailleurs, je me demande pourquoi je n'ai jamais lancé de thread à ce sujet.


J'y vois plusieurs explications :

1 - La baisse d'inspiration des groupes, qui ont un champ de jeu effectivement beaucoup moins large pour s'exprimer que leurs ancêtres des années 80, qui avaient eux un désert sur lequel bâtir. Mais je ne sais pas si c'est la raison principale...

2 - Le changement de politique des labels, notamment des majors. En effet, dans les années 70-80, un groupe comme Iron Maiden a eux sa chance, car le plan de développement des labels, et donc des groupes, était basé sur le long terme, et que EMI a fait un pari en essayant de doter le groupe d'un manager fort leur permettant de lancer une carrière longue et fructueuse.
Aujourd'hui, le business-plan privilégié, c'est d'essaye de tirer des groupes avec un fort potentiel commercial le maximum de thunes dans un délai très très court. Ce qui veut dire, en gros, presser le fruit jusqu'à ce qu'il n'ait plus de jus et le jeter à la poubelle ensuite pour en prendre un autre à la place. Je ne sais pas quand a eu lieu ce revirement... Probablement de l'apparition des boys band et autres.
Vu que le metal ne rentre pas dans ce business plan, puisque son potentiel commercial est beaucoup plus faible, les groupes du genre sont condamnés à évoluer sur des labels mineurs, donc moins de moyens, moins de promotion, moins de succès. Evidemment, ce raisonnement connait quelques exceptions.



Je vois quand même un groupe qui a réussi à s'inscrire sur la durée, c'est Muse.
_________________
www.youtube.com/user/ShinrayOfficial
https://www.facebook.com/Shinray
https://soundcloud.com/shinrayofficial
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Doomy
Pleureuse


Inscrit le: 19 Déc 2008
Messages: 5417
Localisation: Banlieue nord parisienne

MessagePosté le: Dim 29 Aoû 2010 12:59    Sujet du message: Répondre en citant

Plus que les groupes, ce sont les styles qui marchaient bien. Il y a eu des vagues différentes, une prog qui a fait exploser des groupes de prog, une heavy qui a fait exploser des groupes de heavy, une thrash... même death plus relativement et black encore plus... grunge... neo...

Et depuis le neo/metalcore on ne connait plus de réelle vague metal en fait, il faudrait un nouveau style mais beaucoup de choses ont été explorées, dur dur, donc il reste un gros retour unanime à un style précis mais je ne vois pas un jeune groupe émergeant dépasser les maîtres dudit style.

En fait le vrai problème vient de ces groupes émergeants qui auraient du prendre la place des Metallica & co, sauf que malgré tout ce que certains disent le metal n'est vraiment plus à la mode, s'il y avait le même engouement au niveau du public aujourd'hui qu'à l'époque où ça cartonnait, des groupes plus jeunes auraient eu leur chance, mais là tout est figé depuis quelques temps et pour pas mal d'années à venir je pense.

D'ailleurs, le metal serait mort depuis longtemps s'il n'était pas aussi diversifié, comme le disco par exemple. Mais grâce à cette diversification, différentes périodes toutes metal mais aux sonorités différentes, ont eu leur heure de gloire. Maintenant qu'il n'y a plus ce genre de vague... bah... les groupes deviennent très connus seulement dans leur spécialité et ne surfent pas sur tout.

Il y aussi le fait, un peu comme certains l'ont évoqué, qu'à l'époque tout n'avait pas été inventé donc il y avait moins de choix à faire, maintenant avec tout ce qui existe on se divise très vite.
_________________
« Teach me your mood, O patient stars !
Who climb each night the ancient sky,
Leaving on space no shade, no scars,
No trace of age and no fear to die.
»
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
John_Doe



Inscrit le: 25 Aoû 2010
Messages: 238
Localisation: IdF

MessagePosté le: Dim 29 Aoû 2010 13:22    Sujet du message: Répondre en citant

Doomy a écrit:
(...)Et depuis le neo/metalcore on ne connait plus de réelle vague metal en fait(...)

Et le sludge et et le post-metal, c'est de la crotte de Yorkshire ? :D
Sans parler des nouvelles tendances de chaque sous-genre dont je lis les descriptions sans vraiment y biter grand chose... Mais tu as raison, il faudrait réinventer le metal et vu tout ce qui été exploré, c'est pas demain la veille.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fishbowlman



Inscrit le: 11 Aoû 2007
Messages: 3655
Localisation: Saint-Denis

MessagePosté le: Dim 29 Aoû 2010 13:28    Sujet du message: Répondre en citant

dupinguez a écrit:
2 - Le changement de politique des labels, notamment des majors. En effet, dans les années 70-80, un groupe comme Iron Maiden a eux sa chance, car le plan de développement des labels, et donc des groupes, était basé sur le long terme, et que EMI a fait un pari en essayant de doter le groupe d'un manager fort leur permettant de lancer une carrière longue et fructueuse.
Aujourd'hui, le business-plan privilégié, c'est d'essaye de tirer des groupes avec un fort potentiel commercial le maximum de thunes dans un délai très très court. Ce qui veut dire, en gros, presser le fruit jusqu'à ce qu'il n'ait plus de jus et le jeter à la poubelle ensuite pour en prendre un autre à la place. Je ne sais pas quand a eu lieu ce revirement... Probablement de l'apparition des boys band et autres.


Dave (le chanteur) disait exactement la même chose pour la variété. Qu'en gros, dans les années 60 et 70, les labels autorisaient les chanteurs à se planter plusieurs fois, avant d'avoir un succès. Alors que maintenant, ce serait impossible, ils auraient été viré dès le premier disque, si celui-ci ne marche pas.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Baalim



Inscrit le: 12 Sep 2007
Messages: 461

MessagePosté le: Dim 29 Aoû 2010 14:20    Sujet du message: Répondre en citant

Un des exemples le plus flagrants est celui de Queen.
Deux premiers albums qui n'ont pas rencontré un réel succès public mais un producteur qui y a cru suffisant pour continuer à miser sur eux.

Quand on voit ce qu'est devenu le groupe, on se dit que producteur, c'est un vrai métier et que ceux d'aujourd'hui ont pas mal oublié que la prise de risque faisait partie des qualités requises.

C'est à mon sens une des raisons qui font, outre la multiplication de l'offre musicale qu'on ne troupe plus de groupe destiné à devenir énorme (malgré la presse anglaise qui débusque, tous les trois mois, le prochain maiden ou metallica).

Une autre raison tient, à mon sens, à ce que le metal, pour perdurer, a du se diversifier en de multiples sous genres qui ont logiquement perdu du pouvoir fédérateur des ainés des années 70 et 80.

Difficile d'imaginer un groupe de doom, de black ou de death metal pouvoir fédérer autant le public metal qu'un Maiden malgré le succès relatif des Morbid angel, Cradle of filth, in flames et consorts.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doomy
Pleureuse


Inscrit le: 19 Déc 2008
Messages: 5417
Localisation: Banlieue nord parisienne

MessagePosté le: Dim 29 Aoû 2010 14:23    Sujet du message: Répondre en citant

John_Doe a écrit:
Doomy a écrit:
(...)Et depuis le neo/metalcore on ne connait plus de réelle vague metal en fait(...)

Et le sludge et et le post-metal, c'est de la crotte de Yorkshire ? :D
Sans parler des nouvelles tendances de chaque sous-genre dont je lis les descriptions sans vraiment y biter grand chose... Mais tu as raison, il faudrait réinventer le metal et vu tout ce qui été exploré, c'est pas demain la veille.


C'est tout ce que tu veux, sauf une réelle vague dominatrice.
_________________
« Teach me your mood, O patient stars !
Who climb each night the ancient sky,
Leaving on space no shade, no scars,
No trace of age and no fear to die.
»
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
anoraknophobic
Clakmonfricomaniac


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 3038

MessagePosté le: Dim 29 Aoû 2010 14:42    Sujet du message: Répondre en citant

dupinguez a écrit:

Je vois quand même un groupe qui a réussi à s'inscrire sur la durée, c'est Muse.

Ce n'est pas un si vieux groupe que ça : il est né en 1992 mais n'a sorti son premier disque qu'en 1998. Mais c'est vrai que leur premier disque a été un succès commercial (mais rien à voir avec le rouleau compresseur que le groupe est devenu). En ce qui concerne les groupes nés dans les années 1990, je ne vois guère que Muse, Coldplay et Radiohead au niveau commercial de U2 (Placebo n'a jamais marché aux Etats-Unis et est quand même bien parti en couilles, Oasis est devenu rapidement une farce).
Au niveau de la pop, il y a peut-être plus de succès commerciaux, mais combien de ces artistes auront vraiment une carrière aussi longue que Madonna et Michael Jackson (encore que pour ce dernier, c'est sa mort qui a relancé de manière définitive son succès).
Le métal est une musique trop "segmentante" pour encore enfanter de réels succès commerciaux et/ou de groupes qui seront encore à l'affiche dans 20 ans. La vague "néo" s'est vite écroulée, et ses groupes phares ont soit complètement retourné leur veste musicalement (Linkin Park, Papa Roach), ont splitté (SOAD) ou sont devenus des farces (Limp Bizkit). Le sludge est trop particulier pour engendrer des groupes qui auront bien plus qu'un succès d'estime.
En fait, à l'heure actuelle, 2 groupes "métal" récents (comprenez, ayant explosé après 2005) ont su réellement tirer leur épingle du jeu tant au niveau de l'impact et du succès commercial, Mastodon et Avenged Sevenfold. Et encore s'agit-il surtout d'un succès américano-américain (en France, les albums d'A7X sont difficilement trouvables).
_________________

Chroniques du Léviathan : blog comics, mangas, jeux vidéo
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
barbapopo
Fantomaths


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 5528

MessagePosté le: Dim 29 Aoû 2010 14:46    Sujet du message: Répondre en citant

Un autre élément à prendre en compte, c'est la vision hautement déformée qu'on a du temps.

On a l'impression que les anciens "monstres sacrés" ont eu des Âges d'Or immenses, et qu'en comparaison, les groupes actuels font plus ou moins figure de feu de paille.

Mais rien n'est plus faux.

Quand on regarde la durée des Âges d'Or des groupes majeurs, c'est tout à fait comparable avec les pics de succès des groupes actuels (pics que nous avons traversés, et qui nous semblent par conséquent beaucoup moins importants).

Parce que le grand Slayer, c'est quoi ? 1984-1991 ? 7 ans ?
Led Zep, ça a tout pété de 69 à 75... 6 ans.
Le Queen de la légende s'est constitué entre 73 et (en étant large) 79 : 6 ans également.
Sepultura ? 5 ans
Pantera ? 6 ans.
Metallica, ça dure combien, dans les années de légende ? 82-92, une décennie (autant dire un record !).
On ne doit pas être loin pour le "grand Megadeth" ou le "grand Maiden", même si je m'y connais moins sur ce dernier.

En comparaison, les grands groupes d'aujourd'hui sont déjà là depuis longtemps, et ont déjà vécu un Âge d'Or tout aussi respectable (même s'il s'est déroulé sous nos yeux, ce qui nous a parfois empêché de le voir) : Queens Of The Stone Age a plus de dix ans au compteur, Korn seize ans (dont une bonne dizaine au top), System Of A Down doit être dans les dix-douze ans sans démériter, Rammstein quinze, Slipknot a tenu une bonne décennie, Tool est une légende depuis au moins douze ans, les Mars Volta souffleront l'an prochain leur dixième bougie... Sans parler de Porcupine Tree, autre groupe "important" qui, déclin ou pas, surfe encore vers le sommet de la vague...

On pourra m'objecter qu'à l'époque, les albums sortaient plus rapidement (un an en moyenne). Oui, certes ; mais ils étaient plus courts...

Non, faudrait que le mec d'Accept se rassure : même si ce n'est pas notre kiff et si ça semblait "mieux avant", il y a toujours des pointures dans le monde du Métal, et de la graine de légende à revendre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
anoraknophobic
Clakmonfricomaniac


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 3038

MessagePosté le: Dim 29 Aoû 2010 14:56    Sujet du message: Répondre en citant

Je crois bien que Porcupine Tree n'a jamais vendu autant de disques que depuis ces dernières années (et leur virage "métallique"), idem pour Dream Theater (qui a 24 ans d'ancienneté, même si leur premier disque ne date "que" de 1989 et leur succès de 1992).
Maintenant, il faut peut-être séparer réussite artistique et réussite commerciale. Les 2 ne sont pas forcément incompatibles, mais Queen a dû vendre autant, sinon plus, de disques durant la période des années 80, où leur musique a connu une sensible dégringolade qualitative. Les best-of du groupe continuent à se vendre (3 multi-platinés et un énième sorti à Noël dernier) et le groupe a toujours une aura très importante (même si pour le grand public, ce n'est pas pour les mêmes chansons que "notre" public ).
Iron Maiden et nombre de groupes nés dans les années 80 ont connu un gros passage à vide dans les années 90 (tant au niveau qualitatif que commercial) où ils ne pouvaient compter que sur leurs fans. Or, en 2010, ces groupes sont toujours là et renouvellent leur base. Mais beaucoup d'appelés, peu d'élus : pour un Maiden, combien de Saxon (et encore, eux continuent à sortir des disques sur des gros labels spécialisés) ?
_________________

Chroniques du Léviathan : blog comics, mangas, jeux vidéo
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
dupinguez
Chevalier de Saint-Maslow


Inscrit le: 18 Aoû 2007
Messages: 11449
Localisation: Grenoble

MessagePosté le: Dim 29 Aoû 2010 17:15    Sujet du message: Répondre en citant

anoraknophobic a écrit:
dupinguez a écrit:

Je vois quand même un groupe qui a réussi à s'inscrire sur la durée, c'est Muse.

Ce n'est pas un si vieux groupe que ça.


Justement, je citais Muse en qualité de groupe contre-exemple qui a réussi à marcher et à partir des années 90.

Pour répondre à popo, concernant les durées de ces fameux "âges d'or", tu as raison, mais en terme d'exposition, ça n'a juste rien à voir. Entre un Maiden qui faisait 6 Long Beach Arena de suite dans la tournée Powerslave et un Porcupine Tree d'aujourd'hui, le nombre de fans et la quantité de disque vendus est complètement différente, alors que les moyens d'expositions sont paradoxalement beaucoup plus nombreux.


Donc la question tient toujours : quels groupes nés dans les années 90 sont aussi gros que les Maiden et Metallica, ou vont le devenir?
_________________
www.youtube.com/user/ShinrayOfficial
https://www.facebook.com/Shinray
https://soundcloud.com/shinrayofficial
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
joe le hareng
ex-p(flood)


Inscrit le: 23 Aoû 2007
Messages: 11856
Localisation: Non

MessagePosté le: Dim 29 Aoû 2010 18:10    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
On pourra m'objecter qu'à l'époque, les albums sortaient plus rapidement (un an en moyenne). Oui, certes ; mais ils étaient plus courts...


Et les productions un peu plus roots aussi! Maintenant les mecs passent 6 mois en studio, 6 mois de mixage, parce qu'ils ont les moyens de se payer leur propre studio ou bien un studio d'élite ou encore de faire du home studio qui était quasiment inexistant à l'époque.

Avant les mecs allaient dans les studios "connus" et comme ca coutait un bras, ils trainaient pas!
_________________
It's a trap!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
joe le hareng
ex-p(flood)


Inscrit le: 23 Aoû 2007
Messages: 11856
Localisation: Non

MessagePosté le: Dim 29 Aoû 2010 18:12    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Donc la question tient toujours : quels groupes nés dans les années 90 sont aussi gros que les Maiden et Metallica, ou vont le devenir?


A en croire les t-shirts des jeunes générations je dirais :

Nirvana, Korn, Rammstein, Slipknot voire Marilyn Manson...
_________________
It's a trap!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum des Éternels Index du Forum -> L'Antre du Troll Mélomane [Discussions] Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Page 1 sur 9

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2022 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island | Traduction par : phpBB-fr.com | Designed & images by Kooky