Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S'enregistrer - Messages Privés - Connexion
Citations Express : j'ai lu, ça m'a plu !
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum des Éternels Index du Forum -> L'Antre du Troll Mélomane [Discussions]
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Droom
Oslow


Inscrit le: 15 Fév 2012
Messages: 3419

MessagePosté le: Jeu 15 Aoû 2013 0:00    Sujet du message: Citations Express : j'ai lu, ça m'a plu ! Répondre en citant

Alors voila : je m’intéresse de plus en plus aux paroles de ce que j'écoute. C'est presque devenu un réflexe depuis une petite année : je vais toujours lire, tôt ou tard, les paroles de ce que j'écoute. Je ne suis surement pas le seul, non ?

Un morceau avec de bonnes paroles peut prendre une nouvelle dimension, vraiment, je trouve. En fait, j'aime beaucoup trouver ma propre interprétation des paroles lorsque le sens n'est pas évident. En général, je trouve souvent un moyen d'y voir quelque chose qui me parle. A l'inverse, et heureusement, de mauvaises paroles ne suffisent pas encore à me gâcher un bon morceau (sauf à verser dans les idéologies que je réprouve, bien sur).

Donc l'idée du topic, c'est de faire un peu comme certains font sur Babelio (pour la littérature) : citer des textes ou bouts de textes qu'on apprécie. S'tout. Juste pour le plaisir d'aborder un sujet qu'on zappe systématiquement en musique : les paroles. Après, on explique ou pas ; on demande l'avis des gens ou pas ; etc.

Ça vous va ? :)

J'ai envie de commencer avec ça, et je n'ai rien à ajouter. J'aime bien, s'tout. Je trouve que c'est joli.

The Ocean - Signals of Anxiety a écrit:
Last night I had a dream. I saw her in the distance. She walked towards the sea. She was standing close to the shore. She watched the waves erode. And she said: "You'll understand later". Then she cast a stone into the foam while something occurred to her: something broke in her. Then she disappeared. But things are no longer what they seem. I can't say if it was real.


NB : Pour les paroles de musiques éternelles, DarkLyrics est vraiment bien. Pas de pop-up à la noix et une mise en page d'une sobriété à toute épreuve. J'y vais souvent quand j'ai la flemme de sortir le livret (ou la crainte d'y laisser des grosses traces de doigts, aussi)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pietro
Divid Coverdead


Inscrit le: 12 Aoû 2007
Messages: 8139
Localisation: Nissa la Bella

MessagePosté le: Jeu 15 Aoû 2013 0:18    Sujet du message: Répondre en citant

Steel Panther a écrit:
I'll kiss your mouth even after you swallow my load.

On peut fermer le sujet.




Très bonne idée, sinon. :)
_________________
UNCHAINED - Infernal Death Machine (le clip !)
UNCHAINED - No Scapegoat to Blame

Boutique UNCHAINED: http://unchainedmetal.bigcartel.com/

SCORNFORGER - Thrash Till You Puke!!!
DIVIDEAD (mon ancien groupe) - Sweet revenge (live)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Pingouin
Jean-Pierre Elkathrash


Inscrit le: 15 Jan 2010
Messages: 5306

MessagePosté le: Jeu 15 Aoû 2013 0:37    Sujet du message: Répondre en citant

Je crois que j'en avais déjà parlé mais le texte de Amok Run (Kreator) est un des rares à m'avoir fait changer d'avis sur une chanson que j'avais détesté au départ. Ca relate la tuerie de Virginia Tech vu à travers les yeux du tueur. Certains passages sont repris texto du monologue que le mec avait posté sur Toitube avant d'aller commettre son massacre.

Citation:
You have pushed me to this hell
Put this cancer in my head
Raped my soul and vandalised my heart
Now this conflict deep inside
My hate I can no longer hide
For today this end will have a start

My anger aims at a different target now
I could have left, I could have fled
For now my name will forever be remembered
I am the bringer of light to the living dead

I cannot take it anymore
My sight, my view becomes distorted
My martyrdom has now begun
Watch me today you'll see me

Run amok run

Face me on this - my glorious day
I bring torment and decay
For the scars you branded deep inside my soul
Kill all the victims I can score
Viscous bloodlust, give me more
This is punishment that nothing can control my final

Run amok run


Pain I have lived in endless pain
Now I pay it back in spades
Burning panic, ice cold fear is in their eyes
Blood is the last thing that I see
Sacrifice and agony
On my final day you'll have to die with me for now I

Run amok run

This is my amok run - Violent climax so pure
This is my amok run - Bloodbath total massacre

For now I touch the hand divine
Walking straight into the light
This is where it all must end, my friends
Today I'll die like Jesus Christ


Sinon, cet extrait de Jumdafuckup (Soulfly) m'a toujours transporté :

Max Cavalera a écrit:
Muthafucka u don't understand
All my hate!
Muthafucka u don't understand
All my rage!
Muthafucka u don't understand
All my pain!
Muthafucka u don't understand...


Oué vegra lé paren é lé prof sé trop dé conar et tt le mon2 me fé chié o lycé DBZ
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sly



Inscrit le: 18 Avr 2012
Messages: 611

MessagePosté le: Jeu 15 Aoû 2013 1:31    Sujet du message: Répondre en citant

J'invoque MetalYogi et l'intégralité des paroles de Pain of Salvation. Je vais en poster aucune parce que sinon, il faudrait citer à chaque fois toute la piste, mais des trucs comme Beyond the Pale (au dessus du soleil celle-là), In the Flesh, Idioglossia ou Kingdom of Loss font partie des plus beaux textes que je connaisse.

Dernièrement, le texte qui m'a le plus marqué doit être I Appear Missing, de Queens of the Stone Age qui contient, en plus de ce que je cite dans ma signature, d'autres lignes assez terribles (« It's only falling in love because you hit the ground. » / « I go missing, no longer exist. One day I hope, I'm someone you'd miss. ».)

Sinon y'a pas mal de choses qui me remuent, mais je m'autoriserai personnellement trois trucs.

Deux textes de Tool, le premier tiré d'Eulogy (à partir de 5'40) :

Citation:
Standing above the crowd,
He had a voice so strong and loud and I
Swallowed his facade cuz I'm so
Eager to identify with
Someone above the ground,
Someone who seemed to feel the same,
Someone prepared to lead the way, with
Someone who would die for me.

Will you? Will you now?
Would you die for me?
Don't you fuckin lie.

Don't you step out of line.
Don't you fuckin lie.

You've claimed all this time that you would die for me.
Why then are you so surprised when you hear your own eulogy?

He had alot to say.
He had alot of nothing to say.

Come down.
Get off your fuckin cross.
We need the fuckin space to nail the next fool martyr.

To ascend you must die.
You must be crucified
For your sins and your lies. [sic]
Goodbye...


Le final de Lateralus, monstrueux (à partir de 7'30):
Citation:
With my feet upon the ground I lose myself
between the sounds and open wide to suck it in.
I feel it move across my skin.
I'm reaching up and reaching out.
I'm reaching for the random or what ever will bewilder me.
And following our will and wind we may just go where no one's been.
We'll ride the spiral to the end and may just go where no one's been.


ET. Et Nothing At All, de Rob Dougan (à 4'25) :

Citation:
Will you walk into the grave with me
Will you leave this empty world
Soft and wistful
To sink into the dark, dank earth
And never reappear would be blissful
To float far away
Into eternal space
And God's silence
Where I'll watch your face
And find patience and grace
In each line there

:(

Mais y'a tellement de trucs, de groupes, de chansons : The Doors (People Are Strange, The End, Riders on the Storm, etc.), Pink Floyd (ne serait-ce que Wish you Were Here), Damien Rice (Cheers Darling, c'est pffiou), Jacques Brel, Queen, et même - encore elle ! - Janelle Monàe. J'en parlais l'autre fois, de ce passage que je m'étais repassé jusqu'à plus soif (à partir de 6'15) :

Citation:
I asked a question like this
"Are we a lost generation of our people?
Add us to equations but they'll never make us equal.
She who writes the movie owns the script and the sequel.
So why ain't the stealing of my rights made illegal?
They keep us underground working hard for the greedy,
But when it's time pay they turn around and call us needy.
My crown too heavy like the Queen Nefertiti
Gimme back my pyramid, I'm trying to free Kansas City.

Mixing masterminds like your name Bernie Grundman.
Well I'm gonna keep leading like a young Harriet Tubman
You can take my wings but I'm still goin' fly
And even when you edit me the booty don't lie
Yeah, keep singing and I'mma keep writing songs
I'm tired of Marvin asking me, "What's Going On?
March to the streets 'cuz I'm willing and I'm able
Categorize me, I defy every label
And while you're selling dope, we're gonna keep selling hope

We rising up now, you gotta deal you gotta cope
Will you be electric sheep?
Electric ladies, will you sleep?
Or will you preach?"


Bref, voilà. Y'a des paroles cools.



PS : Je suis sincèrement désolé d'avoir un peu abusé du trucs et balancé plein de gros blocs comme ça. Le prochaine fois, je ferais ça de manière plus concises (moins d'artistes, moins de paragraphes). Mais chouette topic, ça me pousse un peu à écouté le The Ocean qui végète depuis quelques jours chez moi.
_________________
Don't cry— With my toes on the edge it's such a lovely view...
Inside— I never loved anything until I loved you
Confide— I'm over the edge, what can I do?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gazus
SID Errant


Inscrit le: 11 Aoû 2007
Messages: 6589
Localisation: Yvelines

MessagePosté le: Jeu 15 Aoû 2013 1:48    Sujet du message: Répondre en citant

Moi ce sont celles de Seme Divino, notamment celles-cis :
Citation:
I slip on my disco glove
To feel your astro love
I reach megaturbo
To taste your space disco


Sinon les paroles dans Human Vacuum sont vraiment biens. Autrement je ne jouerais pas dedans.

Plus sérieusement (même si ce qui précède est vrai), j'aime beaucoup les paroles de "Deadman" de Karnivool. :)

Citation:
Changing the tone
Changing my mind
Changing the weather

I feel it at first
A blow from the dark
Take it for better

Still I remind myself
How I define myself

Blacker the bruise
Coming up clear
Vow to get better

Blessed with a curse
Hoping i fall
The deeper, the better

I needed
I needed to know
I needed
I needed to know, why

Oh no
This can't be happening
Oh no
This can't be happening

Pain
Is a door
A fever burning for more
A red light
In your mind
That I feed on

You must've been so surprised to see
That you were staring back at me
Caught in a web, now
Out on your own
You've got nothing to stay for
Or so you keep saying

This year it's coming
And guess what we're running from
Too late for running
The stitches are coming undone

Grab your belongings
The exit is near
Making your way through
Indecisiveness

I needed
I needed to know
I needed
I needed to know, why

Oh no
This can't be happening
Oh no
This can't be happening

This myth is meant to die
You're colour blind in this madness
I'll bide all of my time for your love
Come on, crooked man you'll die
Like excuses pouring out a child
Sing: "S.O.S. you saint"
But make room for laughter
No man tried here

This water's dark and cold
God's not where you hoped
In this moment come and gone

It's too late, lady
Call out: "Mayday!"
While I'm still alive
Hey, no matter

I don't want this to end
I don't want this to end
I don't want this to end
I don't think this will end well

Hey
There goes my love again
No-one's
Coming now
Hey
Out on my own again
Fading face
Broken frown

Hey
I guess I'm fucked up again
No-one
Will find out
Hey
Stare at your feet again
Don't say
You don't know

This water's dark and cold
God's not where you hoped
In this moment come and gone
It's time we all moved on
It's time we all moved on
It's time we all moved on

Away!!!

Still I remind myself
How I define myself
Still I remind myself
(I needed to know)
How I define myself
(I needed to know)
I needed to know
I needed
I needed to know

_________________

Le plus dur dans cette rupture, c'était pas tant l'effacer de ma vie, c'était surtout effacer les 4 To de film porno qu'on avait tourné tous les deux. Multicam, 1080p, son 5.1... Y avait plus de place sur le disque dur après la séquence d'intro. Mais une si belle séquence d'intro. J'allais pas effacer ça.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Fishbowlman



Inscrit le: 11 Aoû 2007
Messages: 3655
Localisation: Saint-Denis

MessagePosté le: Jeu 15 Aoû 2013 3:51    Sujet du message: Répondre en citant

Je regarde rarement les paroles. Sauf si quelques mots me font tiquer, là je vais voir de plus prêt, surtout si c'est rigolo.

ENTOMBED - Wolverine Blues

Sur ce disque, le nom volontairement débile de plusieurs chansons me fait bien marrer. Jugez plutôt : Full Of Hell, Blood Song, Heavens Die.
Donc, sur Full Of Hell (rien que le titre, tout est dit lol), ce passage est impayable. Bien sur, on comprendra qu'Entombed se moque des death métalleux à une époque (1993) où ces derniers se prenaient très au sérieux :

Citation:
I've got sympathy for the devil and demon is in my vein.
I'm organized chaos but don't call me stupid I'm insane


Bon et bien sur, les paroles ultra débiles de Mike Patton avec Faith No More, qui n'a pas son pareil pour tourner en dérision les "love songs".
Plusieurs refrains cultes quand même.

Ashes To Ashes :

Citation:
Smilin' with the mouth of the ocean
And I'll wave to you with the arms of the mountain
I'll see you


Midlife Crisis :

Citation:
You're perfect, yes, it's true
But without me you're only you (You're only you)
Your menstruating heart
It ain't bleeding enough for two

_________________
"Tout homme qui dirige, qui fait quelque chose, a contre lui ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui font précisément le contraire, et surtout la grande armée des gens d’autant plus sévères qu’ils ne font rien du tout."

Jules Claretie
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Droom
Oslow


Inscrit le: 15 Fév 2012
Messages: 3419

MessagePosté le: Jeu 15 Aoû 2013 8:20    Sujet du message: Répondre en citant

Et c'est donc par ce topic que je devais entendre - enfin ! - mes première notes de Tool. :lalala:

Sinon, les paroliers ont quand même souvent une patte reconnaissable, je trouve. Au risque de dire une connerie, les paroles sur Virginia Tech, j'aurais pu deviner que c'était du Kreator. Le texte sonne Petrozza. En tout cas, j'ai aucun problème à l'imaginer chanter ça.

Et encore un point de moins pour Soulfly. Bim. Je ne comprends pas ce qui peut pousser quelqu'un à s'y intéresser en 2013 : toutes les chroniques défoncent des albums tous plus mauvais les uns que les autres, tout le monde s'accorde pour dire que Max est gros et con, les paroles sont visiblement écrites par un lycéen (surement pas tout le temps, mais rien que pour cette horreur...), les artworks sont à vomir, etc.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Oni²
Onishuggah


Inscrit le: 13 Sep 2007
Messages: 4935
Localisation: Back in my Bloody Island

MessagePosté le: Jeu 15 Aoû 2013 9:37    Sujet du message: Répondre en citant

Pingouin a écrit:
Sinon, cet extrait de Jumdafuckup (Soulfly) m'a toujours transporté :

Max Cavalera a écrit:
Muthafucka u don't understand
All my hate!
Muthafucka u don't understand
All my rage!
Muthafucka u don't understand
All my pain!
Muthafucka u don't understand...


Oué vegra lé paren é lé prof sé trop dé conar et tt le mon2 me fé chié o lycé
lol

Max c'est un champion à ce niveau là. Parmi ses plus belles prouesses d'écriture, je me dois de citer les couplets de Frontlines

Max Cavalera a écrit:
I don't give a fuck
You don't give a fuck
They don't give a fuck
Get back in the front

I don't give a fuck
You don't give a fuck
We don't give a fuck
Get back to the front


Sinon, perso je pense presque toujours que les paroles CDLM Mr. Green
Sauf quand elles sont ouvertement débiles à la Gronibard, Ultra Vomit ou qu'elles racontent un fait divers à la sauce "metal", comme le truc de Kreator là justement.

Dans le genre, je suis toujours très fan de "Eaten"

Bloodbath a écrit:
I've had one desire since I was born
To see my body ripped and torn
To see my flesh devoured before my eyes
I'm here for you I volunteer as a human sacrifice


Carve me up, slice me apart
Suck my guts, lick my heart
Chop me up I like to be hurt
Drink my marrow and blood for dessert
EATEN... My one desire, my only wish is to be--
EATEN... The longer I live the more I'm dying to feel the pain
EATEN... I would do anything to be--
EATEN... My one desire, my only wish is to be--
EATEN...

I finally found you, my personal slaughter
As an appetizer, I let you taste my daughter
Call me sick but this is what I need
My only purpose here is for you to feed

Desecrate me
Tear me limb from limb
Eviscerate me
Chew me to death

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Droom
Oslow


Inscrit le: 15 Fév 2012
Messages: 3419

MessagePosté le: Jeu 15 Aoû 2013 10:18    Sujet du message: Répondre en citant

Tout ce que je peux détester au niveau des paroles. :)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Oni²
Onishuggah


Inscrit le: 13 Sep 2007
Messages: 4935
Localisation: Back in my Bloody Island

MessagePosté le: Jeu 15 Aoû 2013 10:33    Sujet du message: Répondre en citant

Ah euh pour la petite histoire (non je n'ai aucune envie de me faire manger :D ), Eaten est inspiré du cas Armin Meiwes, un authentique cannibale qui a avait posté une petite annonce pour quelqu'un qui souhaiterait être mangé. Bernd Jürgen Armando Brandes a postulé et s'est fait bouffer

Wikipedia m'apprends que Rammstein aussi en parle dans une chanson ("Mein Teil")
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Sly



Inscrit le: 18 Avr 2012
Messages: 611

MessagePosté le: Jeu 15 Aoû 2013 13:08    Sujet du message: Répondre en citant

Droom a écrit:
Et c'est donc par ce topic que je devais entendre - enfin ! - mes première notes de Tool. :lalala:


Bah si ça te tentes, tu peux commencer par écouter Undertow (leur premier album).

Je me le réécoute assez souvent ces derniers jours, et c'est quand même un album exceptionnel ; trop sous-estimé d'ailleurs. Personnellement, je le place sans mal (et sans honte) aux côtés - bon allez, une poil en dessous - d'Aenima, et loin au-dessus de 10.000 Days.

I have found some kind of temporary sanity in this shit blood and cum on my hands.

Edit : Pffiou, rien que d'avoir cherché la vidéo et entendu le début de le chanson, j'ai envie de me le remettre... alors que je l'ai encore écouté ce matin.
_________________
Don't cry— With my toes on the edge it's such a lovely view...
Inside— I never loved anything until I loved you
Confide— I'm over the edge, what can I do?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cedric
Dave Mitaine


Inscrit le: 27 Oct 2010
Messages: 5504

MessagePosté le: Jeu 15 Aoû 2013 13:26    Sujet du message: Répondre en citant

Droom a écrit:
Et c'est donc par ce topic que je devais entendre - enfin ! - mes première notes de Tool. :lalala:


Toi, tu vas avoir des problèmes.
http://www.leseternels.net/chronique.aspx?id=5107

File dans ta chambre, fous la musique en suivant la chronique et pleure bon sang, pleure.
:)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fly
Geisharlebois


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 7067
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Jeu 15 Aoû 2013 13:44    Sujet du message: Répondre en citant

C'est toujours marrant de voir les membres d'un forum francophone se palucher sur des paroles en anglais...
_________________
Il n'est point de réel voyage dont la destination ultime ne soit le point de départ.

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Daphne
Blonde Powa!


Inscrit le: 12 Aoû 2007
Messages: 8243

MessagePosté le: Jeu 15 Aoû 2013 14:41    Sujet du message: Répondre en citant

J'allais justement poster du IAM et du Noir Désir Confused
Mais c'est surfait alors je poste du Prohom :

Citation:
Georges a une copine, qui quand elle pine,
hurle à la morale qu'elle est divine,
la jolie pine de Georges qui se dandine,
à poil sur son lit Georges trime et se demande :
Quand est-ce qu'on dîne ?
Georges a une vitrine, sur les Champs-Élysées de la frime,
et il invite ses cousines et les présente à sa team,
de ses potes célibataires, quand ils ne sont pas à la gym,
quand à peine sortis de l 'usine, il les embarque Georges.

Et Georges s'imagine,
qu'il sera heureux tout le temps,
alors qu'il est mort en naissant,
et il n'est jamais dans les temps.
Jamais car
rien ne lui court dans l'échine,
rien ne lui court dans l'échine.

Georges joue aussi aux jeux, avec ses copains sur TF1.
Il s'imagine le champignon, sous sa main peut-être le million,
mais s'il ne gagne pas, il déprime, alors il tape sur Amandine,
sa chienne de chienne naine ; alors elle couine.
Elle est si câline d'habitude ;
elle aime lécher les restes des repas de son maître,
et le minou de sa maîtresse ; qui s'ennuie ferme la journée,
attend son Georges et son goûter, le ventre gros, les seins gonflés,
elle est sage la copine ; devant la télé.

Et Georges s'imagine,
qu'il sera heureux tout le temps,
alors qu'il est mort en naissant,
et il n'est jamais dans les temps.
Jamais car
rien ne lui court dans l'échine,
rien ne lui court dans l'échine.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Droom
Oslow


Inscrit le: 15 Fév 2012
Messages: 3419

MessagePosté le: Jeu 15 Aoû 2013 14:45    Sujet du message: Répondre en citant

Ils sont presque condescendants, ces trois petits points en fin de phrase, non ? Confused

Mais Alcest fait de très chouettes paroles, et en Français. Le dernier AqMe est moins bête que d'habitude aussi.
Enfin quoi ? 80% de nos groupes chantent en anglais, non ? Si on veut s’intéresser aux paroles, on devrait s'abstenir à cause de la langue ? Je vois pas trop le but de la remarque, pour le coup. Et de la à dire qu'on se paluche. Enfin bon, bref.

Tool m’intéresse pas des masses les potes. J'arrive pas. Même le morceau de ce matin, je ne l'ai pas terminé pour être honnête. Mais je lirai la chronique quand même. Qui sait, peut-être qu'elle me donnera envie ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sly



Inscrit le: 18 Avr 2012
Messages: 611

MessagePosté le: Jeu 15 Aoû 2013 14:54    Sujet du message: Répondre en citant

Ah ! Et j'y pense vite fait là, mais y'a aussi un passage qui me fout à chaque fois les larmes aux yeux - et je pense que Fly m'appuiera :

Citation:
作詩:橋本絵莉子 作曲:橋本絵莉子

何も手につかない 白黒の瞳で
私はただひたすら
ゼアイズナッシンアイキャンドゥーフォーユー
あの頃の私は 何に感動して 何に満足して
自分を理解していたの?

どこにも行かないで
プリーズドンゴーエニウェア

1年前に戻りたいなんて
何で今さら思えるかな
あの頃の私は昨日と同じ今日なんて
考えなかった

もうこれ以上行かないで
プリーズドンゴーエニモア

目をつぶると歩けないと分かっていたのに
一人つぶっていた
目をそらすと進めないと分かっていたのに
一人そらしていた

いつの間にかあなたを傷つけ
思いがけない言葉を発していた
甘えぬき傷つけぬいた私は
今度は何を求めるかな

もうどこにも行かないで
プリーズドンゴーエニウェア
もうこれ以上行かないで
プリーズドンゴーエニモア


Laisse tomber la puissance du truc.
_________________
Don't cry— With my toes on the edge it's such a lovely view...
Inside— I never loved anything until I loved you
Confide— I'm over the edge, what can I do?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Metalyogi
Disco Queen


Inscrit le: 14 Aoû 2007
Messages: 2842
Localisation: Rouen

MessagePosté le: Jeu 15 Aoû 2013 15:18    Sujet du message: Répondre en citant

Daphne a écrit:
J'allais justement poster du IAM et du Noir Désir Confused
Mais c'est surfait alors je poste du Prohom



Et pas Ca oublie d'aimer ?
Alors je le balance:

Citation:
Ca naît sous un plafond, un ciel stérilisé,
Ca palpite au début, ça va vite se calmer,
Ca rampe sur la moquette, se cogne à la télé,
Ca se frotte la tête et reste hypnotisé.
Ca apprend à l'école que l'ennemi c'est l'étranger,
Ca s'aggripe à des grappes d'abrutis concentrés.
Ca défile dans la rue le soir bien habillé,
Ca brille un peu au hasard ;

Mais ça oublie d'aimer.
Et ça oublie d'aimer
Et ça oublie... d'aimer
Et ça oublie d'aimer

Ca court après les filles sans culottes l'été,
Ca se laisse raser la tête à l'appel de l'armée.
Ca fait un BTS :"Je veux commercialiser",
Ca téléphone en voiture parfois pas pour de vrai,
Ca trouve un ventre et des seins à remplir dans l'année,
Ca fait plaisir aux parents, à un oncle ou curé.
Ca glisse une bague au doigt, la femme est dix fois trompée,
Ca sera pour toujours, mais ça oublie d'aimer.

Alors, Ca divorce après deux ans même si l'enfant est né,
Ca reste indifférent, la mère va l'éduquer,
Ca continue à bosser, toujours bosser,
Ca empile de la tune quand le chance est passée,
Ca commence à comprendre que le temps n'attend pas,
Ca flétrit comme la viande achée dans les repas,
Ca mange des remords, et renvois des regrets,
Ca s'écroule sur la table.

Et ça oublie d'aimer.
Et ça oublie d'aimer
Et ça oublie d'aimer
Et ça oublie d'aimer

Bien sûr il nous faudrait se plier en 4 pour,
Eviter les excés que l'on trouve aux détours,
Des villes et des cités, celles qui le même jour,
Peuvent jeter à nos pieds toute la haine, tout l'amour.
En plus il nous faudrait, pardonner pour les autres,
Fabriquer leur paix comme un lego d'apôtre,
Il faudrait tout porter leurs affaires, les nôtres,
Martyrs et fiers d'aimer marchant la tête haute
Mais ça oublie...

D'aimer.



Prohom - Ca oublie d'aimer
_________________
Mon profil Last FM
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Metalyogi
Disco Queen


Inscrit le: 14 Aoû 2007
Messages: 2842
Localisation: Rouen

MessagePosté le: Jeu 15 Aoû 2013 15:23    Sujet du message: Répondre en citant

Sinon une chanson de Wil Wagner parlant de Laïka, le premier chien envoyé en orbite par l'URSS où aucun moyen de retour n'avait été prévu. Le morceau est réconté du point de vue de cette chienne. Et c'est assez chairdepoulisant

Citation:

From here in my cage I see them make plans,
Hear them reassure investors, shake presidents' hands.
The men with machines put tubes into me,
They measure my vital signs, my flight trajectory.
They taught me to sit, taught me to lie down.
Told me that a thousand years of wondering would end now.
They fed me my last meal, was the same as my first.
From here in my cage, I watch the men work.

And now it's a flurry of lab coats and hurry.
They talk about budgets and taxpayers' money.
And I wag my tail and I be a good girl,
They forgot to walk me this morning they were too busy changing the world.
And I'm out from my cage and I'm trying to be brave,
But the men they are sweating and now they're injecting,
And as I awake
I'm shocked and amazed.
At the sheer, crushing empty.

And I look down on men's little earth, sitting there quietly, wondering what it's worth.
And I drift away, but that's okay, there's more room to play out here than back in my cage.

And I know I will die, but that is fine,
Cause in some way I am helping mankind.
And I don't understand, cause I'm not as smart as them,
But even a parachute would have shown that they cared.

And so I float on, space's only dog.
Friend to the stars, pet of the sun.
From my little ship I dream of my bone,
A walk in the park, something comfy to sleep on.

And they call me Laika but I'd just like to say
That I was born Little Curly and I'll die with that name.



Wil Wagner - Laïka




Après je ne vais pas avoir énormément de paroles non francophones à poster. Je n'ai pas un niveau d'anglais suffisant pour apprécier, mais surtout c'est que je m'en fiche un peu.
_________________
Mon profil Last FM
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sven
Death 'n' Troll Dokthor


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 20266
Localisation: Trapped in a corner

MessagePosté le: Jeu 15 Aoû 2013 16:11    Sujet du message: Répondre en citant

Droom a écrit:
Ils sont presque condescendants, ces trois petits points en fin de phrase, non ? Confused
Avec Fly? Jamais! lol
_________________
Je suis une outre!!!

Not giving a fuck is awesome!
Jon Lajoie
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Fly
Geisharlebois


Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 7067
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Jeu 15 Aoû 2013 16:22    Sujet du message: Répondre en citant

Droom a écrit:
Enfin quoi ? 80% de nos groupes chantent en anglais, non ? Si on veut s’intéresser aux paroles, on devrait s'abstenir à cause de la langue ? Je vois pas trop le but de la remarque, pour le coup. Et de la à dire qu'on se paluche. Enfin bon, bref.

Désolé, avec le recul je me rends compte que ma remarque était effectivement méchante pour rien, mais d'un autre côté ce sujet me touche et surtout m'agace profondément. Je ne dis pas qu'on devrait s'intéresser uniquement aux paroles en français, heureusement. Ce que je dis, c'est qu'on ne devrait pas uniquement s'intéresser aux groupes qui chantent en anglais. La nuance est là. Tu le dis toi-même : 80% de nos groupes chantent en anglais. Y a pas comme un problème?

Moi aussi pendant 20 ans je me suis cantonné presque uniquement à la musique anglo-saxonne. Putain, je suis Français et ça m'a pris tout ce temps avant de comprendre que, non, la musique en anglais ne constitue pas le summum de ce qui ce fait, tous genres confondus. Ça m'a pris tout ce temps à passer par-dessus ce préjugé de merde qu'ont encore beaucoup trop de Français à l'égard de la musique produite dans leur propre langue. Mon meilleur pote est comme ça, et je sais qu'il y a plusieurs Éternels dans ce cas, qui sont presque incapables d'écouter de la musique en français. Aujourd'hui je trouve ça profondément déprimant et même carrément dangereux.

Je suis désolé de vous le dire, mais nous ne sommes pas des anglophones. J'ai beau être plus ou moins bilingue (c'est mon travail, après tout), je suis très loin de pouvoir saisir toutes les nuances d'un texte écrit en anglais. Bien sûr, un texte de métal lambda, c'est loin d'être du Shakespeare, sauf que ce n'est pas dans notre ADN non plus. D'où le "palucher" un peu excessif il est vrai. Il y a des tas de chansons en anglais dont j'apprécie les paroles, ou qui m'ont marqué, mais je crois que c'est toujours sain d'essayer de faire un examen de conscience.

Ce sujet me touche surtout parce que ça m'a frappé comme un train en marche l'année dernière, quand je me suis rendu compte à quel point nous passons à côté de milliers de choses intéressantes à cause de la barrière de la langue. Et je ne parle pas uniquement de mes japoniaiseries! Combien de chefs-d'œuvres n'auront nous jamais l'occasion de savourer parce qu'on ne comprend pas ce que le chanteur raconte? J'ai eu ce blocage à la con pendant trop longtemps, et maintenant je considère que c'est normal que je me fasse l'apologiste d'une vision plus élargie des choses. Et tant pis si ça en agace certains, na!
_________________
Il n'est point de réel voyage dont la destination ultime ne soit le point de départ.



Dernière édition par Fly le Jeu 15 Aoû 2013 17:30; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum des Éternels Index du Forum -> L'Antre du Troll Mélomane [Discussions] Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Page 1 sur 6

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island | Traduction par : phpBB-fr.com | Designed & images by Kooky